Mon mariage d'avril : la mairie

Toi qui as patienté gentiment pour connaître la suite de mes aventures, je vais te faire un bref résumé de ce qui s’est passé avant que je parte à la mairie :

  • Il pleut à verses.
  • Mon père vient de me dire que ma robe ne fait tellement pas “mariée” que je vais pouvoir la remettre facilement.
  • Mon père a préféré ne pas prendre sa superbe Jaguar pour me conduire à la mairie mais un vieux tacot pourri qui sert à trimballer les chiens.

Tu te rappelles maintenant ?

Donc me voilà, dans la vieille bétaillère pleine de poils de chiens, en route vers la mairie, mon père conduisant le « carrosse » et ma témouine à mes côtés.

Pour rappel, mon Homme m’avait fait changer le retro-planning un nombre incalculable de fois au prétexte qu’il “pleurerait quand il me verrait”.  Du coup, on devait à la base partir seuls de la maison, puis finalement il devait venir me rejoindre, puis en fait non, il m’attendrait devant la mairie avec les invités. Ah ben non, Machin les ferait entrer et il m’attendrait seul sur le perron.

Nous étions restés sur cette dernière idée. C’était sûr, ferme. Point barre.

Du coup, vois-tu, sur le court trajet qui me menait à la mairie, entre deux lamentations de mon père, je rêvais de mon arrivée (en bétaillère), mon Homme m’attendant et versant une larmichette d’émotion en me voyant sortir du dit véhicule. Manquait plus que la musique comme dans les films et séance émotion garantie.

Nous voilà donc approchant de la mairie, j’aperçois mes potes traversant la route et franchissant le portail sous leurs parapluies.

Et … Et … Pas de marié en vue !!!

Mariage mairie pluvieux

Et moi m’écriant en rigolant derrière la vitre « Mais il est où le marié ? Mais il est oùùùùùùùù le mariééééééééééééé ???? ».

Pas l’ombre d’un Groom à l’horizon… Question séance émotion et chabadabada, c’était plutôt loupé.

Alors, certes, j’aurais pu leur dire dans un éclair de génie « Allez vite le chercher !!! » Mais bon, j’avoue qu’entre les poils, l’odeur et l’esthétique de mon carrosse, je n‘avais qu’une hâte : en sortir ! Et la pluie étant digne d’une apocalypse, me réfugier dans la mairie !

haie de parapluie pour la mariée

Me voilà donc lâchée comme un paquet par mon père, mes amis me faisant une haie de parapluies et me faisant des compliments sur ma tenue. Bon, au moins, c’est toujours ça de pris après ce que je me suis pris dans les dents au sujet de ma robe.

haie de parapluies pour la mariée mariage pluvieux

Et là, j’entre dans la mairie, penaude et quelque peu désorientée, je me rends compte que quand le maire m’avait dit « c’est sûr il n’y aura pas de places assises pour tout le monde », il avait un peu enjolivé la situation : tout le monde était debout.

Tout le monde… sauf mon Futur Mari, tournant le dos, assis devant le Maire et entouré de 5 chaises vides.

Je ne savais plus quoi faire et je vais, timide, m’accrochant à mon bouquet, saluer mes invités qui se trouvaient sur mon passage. Zut, j’en ai oublié un. Ah tiens bonjour toi. Ah tiens, tu es là !

Et pendant ce temps, mon Groom avait une activité cérébrale proche du néant. Dans une salle des mariages qui doit faire 25 m² à tout casser, il ne m‘avait pas vue ni entendue arriver… Il était stoïque, l’air bêta, regardant le maire.

J’ai connu un grand, très grand moment de solitude tant je me sentais ridicule.

Et là, je m’approche de lui, lui parle, le sors de son coma.

mariage mairie robe courte

Il m’embrasse et je m’assoie à ses côtés. J’ai toujours le sourire greffé sur le visage, je suis sur mon petit nuage malgré tout et j’ai une envie de rire…

Je suis zen ! Incroyable !

Au bout de quelques secondes, je glisse pleine d’humour : « Mais les témoins, ils sont où ? Ils ne veulent plus signer ??? » Et j’entends un invité dire, derrière nous : « Ils attendent sous le porche de la salle »

Ah. Elle est située à 20m devant la mairie. Et un autre dire « Ils attendent la musique pour arriver ».

Je regarde mon Futur époux et lui demande alors, bêtement : « Ah vui, et la musique au fait ??? ».

Et là, je te promets qu’il fallait y croire !

– Ya plus de musique !
– Quoi ???
– Ben vui, les piles du lecteur sont déchargées !!
– Euh, je les ai installées hier soir, neuves, dans le lecteur…

Et là, moment d’anthologie : “Oui mais hier quand j’ai fait un essai, j’ai oublié de relever une touche et pas pensé que ça laisserait l’appareil en veille. Du coup, elles sont déchargées” !!!

Et moi, quasiment morte de rire, je dis bon, ben ok, y a pas de musique alors ! (Je te rappelle qu’il m‘avait bassinée des mois pour choisir LE morceau d’entrée et LE morceau de sortie. Que nous avions chronométré pour savoir quand nous entrerions, quand les témoins entreraient…). Bref.

Un invité va chercher les témoins qui, je l‘appris plus tard, attendaient l’arrivée de la Mariée et avaient vu une vieille voiture blanche pourrie s’arrêter devant la mairie mais pensaient que c’était quelqu’un qui s’était perdu… et ne m‘avaient pas vue en sortir.

Ahh les voilàààààààà ! Ouf, on peut commencer ! Ah ben non ! Mon témoin souffre-douleur est où ? Zhomme dit “je crois qu’il est dans la salle.” Ma témouine se lève, décidée : « je vais le chercher » ! Il avait été retenu par les maîtres d’hôtel alors qu’il allait venir nous rejoindre.

Et nous voilà au complet, enfin.

Moi, zen et dans un état de rigolade absolu. Le sourire là et encore toujours vissé au visage.

Le Maire a fait son office avec humour.

Nous avons dit Ouiiiiiiiiii. Mon Homme ne savait plus à quel doigt on glissait l’alliance. On s’est embrassés et voilà, c’était fait !

Mariage mairie robe de mariée courte

J’étais officiellement Mme Zhomme ! Et tu sais quoi ? Je n’ai même pas pleuré, versé une larme ! Rien ! Alors que ça m’angoissait tellement de m’effondrer avec le rimmel coulant dans le décolleté…

Du bonheur, rien que du bonheur malgré tout. Pas de magie mais des tonnes de bonheur.

S’ensuivirent les félicitations, les embrassades, et les invités sortirent de la mairie…

Et tu connaitras la suite dans ma prochaine chronique !

 


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



51 commentaires sur “Mon mariage d'avril : la mairie”

  • J’adore ta robe!!! Une vraie robe de mariée, magnifique!!
    Très bon billet, j’ai bien ri et tu transmet bien ton/vos émotions aux lectrices. J’adore aussi le visage heureux de vos invités!
    Hâte de lire la suite… 🙂

    LiLi (qui a une robe dans le même style)

  • Encore pas mal de péripéties apparemment !!! 🙂
    Vous êtes très beaux et ta robe est une très belle robe de mariée !!!
    J’ai hâte de lire le prochain article !!!

  • Que d’aventures, Melle Diane et toujours cette zénitude absolue! Bravo. Vous êtes vraiment magnifiques! Vite vite la suite….

  • C’est bien de lire ce genre de récit, ça nous prépare!!
    Ta robe a l’air super élégante et si c’est la longue de Cymbeline, je l’ai essayée, elle est somptueuse et c’est clairement une robe de mariée! (pour autant que ça veuille dire quelque chose…)

  • Oh que vous êtes beaux!
    Et tu es magnifique, dans ta belle robe (qui fait tout à fait mariée!!!)

    J’envie ta zénitude! 🙂

    Félicitations Madame Diane! 🙂

  • Merci les filles pour vos commentaires! Oui zenitude toujours et encore! On m’aurait dit ça quelques jours avant, je ne l’aurais pas cru …

    Nan Marjolie, ma robe est courte et c’est le modèle “noces de cire” de Pronuptia.

    En tout cas, heureusement que j’adorais ma tenue car sinon la réflexion maladroite de mon père aurait pu le mettre KO 5minutes avant le départ à la mairie.

    Et oui, les couacs faut s’y préparer car il y en a toujours, mais la, je les ai cumulés !
    Le principal problème: le manque de communication entre mon groom et moi (tout était ficelé au poil près et en plus, à la salle, le portable ne captait pas) et entre mon groom et les témoins… Et puis avouons le, hormis mon souffre douleur ( qui s’est lui aussi un peu emmêlé les pinceaux)’ les autres témoins, je m’en suis rendue compte, n’avaient pas franchement lu mon rétro planning …

    Mais bon, j’ai bien ri sur le moment! Moins le lendemain, mais depuis ça m’amuse clairement tout cet enchaînement de ratages ! Et puis le principal n’etait pas la !

  • Merci!
    C’est frais, c’est joli. Et vraiment ta robe est très belle, et te va tellement bien!
    Je me dis: ah donc c’est possible de relativiser sur tout ce qu’on pense INDIspensable!? 🙂 Je verrais le jour J…

  • Très jolie robe ! Très élégante et tout à fait appropriée ! Avec la date du mariage qui approche pour nous aussi néanmoins je comprends ta zenitude! Il vient un moment où,ma foi,advienne que pourra, et l’essentiel c’est le bonheur partagé ensemble, le reste c’est du superflu !
    Félicitations anyway !

    • Merci pour tout !

      Voilà, c’est exactement ça: la pluie qui tombait avec rage, pas la bonne voiture …
      Ça commençait bien, et effectivement, au bout d’un moment, je me suis dit que loupe pour loupe, tant pis, advienne qui pourra …
      D’où ma zenitude. Y a un moment ou il faut savoir se résigner …

      Par contre, y à une invitée qui a la sortie de la mairie m’a dit que “c’était vraiment mal organisé” … La, j’ai failli lui faire bouffer mon bouquet car si elle savait qu’un de mes témoins trouvait que mon retroplanning était trop “militaire” et que du fait que ça barbait l’invité désigne de faire entrer tout le monde, tout avait foire …

      Bref, vaut mieux en rire car oui, l’essentiel est ailleurs 😉

  • Encore des péripéties ! Comment fais tu pour rester aussi zen ? Moi il y a un point qui m’aurait vraiment chiffonnée dans ton histoire. J’insiste lourdement auprès de chéri : je VEUX qu’il m’attende devant la mairie. Je veux qu’il soit la première personne vers laquelle j’irai en arrivant. Je n’imagine même pas arriver et qu’il ne soit pas là. Après le reste si ça ne se déroule pas comme prévu tant pis. Mais cet instant où j’arrive alors qu’il m’attend, j’y tiens énormément. (oui je deviens romantico-midinette-princesse avec ce mariage ;-))
    Sinon, tu es très belle dans ta robe, et j’aime beaucoup ton bouquet 🙂

  • Yes Miss Croco, je te comprends parfaitement!

    Honnêtement, ça m’a beaucoup déçue et déstabilisée, surtout que c’est lui qui m’avait pris la tête pendant des mois pour “être le premier à me voir” …
    Aujourd’hui, il s’en veut aussi, surtout qu’il a mal vécu de se retrouver tout seul assis comme un idiot, tournant le dos aux invités debouts.

    Le fin mot de l’histoire est que la personne qui devait faire entrer les invités ne l’a pas fait et que donc Zhomme s’en est chargé et du coup, le maire l’a alpague pour se caler et lui a dit de s’asseoir… Mon Homme à obéi et comme plus de musique, il s’est dit que je m’adapterai et que mon père me conduirait à lui … Sauf que moi, je n’étais au courant de rien de tout ça …
    J’étais restée sur ce qu’on avait calé ensemble : marié m’attendant devant avec les témoins, invités entrés et la musique …

    Voili, tout vient de la en fait …

    • Et merci pour le bouquet 😉 j’en étais raide dingue et la veille du mariage, une fois cache, je n’arretais pas d’aller le regarder 🙂 Il était plus que conforme à tous mes rêves, bien plus que les centres de table que je n’aimais pas.

      Je me suis promise que pour nos 1an, je me ferai refaire exactement le même 😉

  • 😀 Nous aussi, on a eu des ratés, tu sais… Mais tu as raison, mieux vaut en rire 😉 On est arrivés en courant à l’Eglise, on n’avait que notre vieux Scénic rouge pompier pour carrosse, la soirée a pris du retard parce que personne n’avait lu mon fil conducteur… Bref, rares sont les mariages parfaits ou chaque détail est scrupuleusement respecté ! Et à part ça, elle était adorable, ta robe 🙂

  • Eh bé que d’imprévus ! Heureusement que tu as su en rigoler. 🙂

    Moralité à retenir pour le planning : le lire avec les personnes concernées, comme ça on sait qu’ils en auront pris connaissance au moins une fois. 😆

    • Si au moins tout était aussi simple que ça 😉

      Tu vois, tu te casses la tête, tu balises tout, tu demandes des choses simplistes et la mauvaise volonté de certains surgit … C’est effarant quand on y pense !

      Donc première règle: bien savoir s’entourer et s’assurer que tout le monde est partant pour te filer un minime coup de main … Et quand tu as valide ça, à ce moment la, tu t’assures que oui, tous les destinataires des mails les ont Vraiment lus …
      Ce qui nous paraît évident, est loin de l’être pour tout le monde. Et ça, je m’en suis vraiment rendue compte à cette occasion 😉

      • De quoi déchanter jusqu’au bout quoi… 🙁 Je crois que ça m’aurait rendu folle !
        Remarque avec belle-maman qui risque d’être vissée à son programme, y’aura au moins quelqu’un pour le rappeler aux autres. 😆

  • oh ta robe est merveilleuse et tu es absolument magnifique !!! (quelle bouquet mes amies). Félicitations !!!!
    et oui les couacs du Jour J c’est si … drôle à raconter APRES ! ^^ bravo pour ton zen et vive les mariés !!

    • Merci merci merci 😉

      Oui, j’avoue que quand j’ai découvert mon bouquet en roses Équateur et quelques frésias mauves, je n’ai absolument plus regrette qu’il n’y ait plus de renoncules à cause de la météo 🙂
      En plus il était bien plus gros que ce que je pensais et ça le faisait vraiment 😉 J’en ai presque pleure en le découvrant …

      Oui, les couacs, vaut mieux en rire! Ça ne sert à rien de se lamenter car de toute façon on ne peut pas refaire le passé 😉

        • Merci Modame Tango;)

          Les compliments furent tellement rares de la part d’une certaine catégorie d’invités que franchement tous vos comm me font un bien fou au moral !

  • Très jolie robe et j’aime beaucoup ton bouquet aussi. Toutes ces péripéties peuvent faire relativiser par rapport à l’organisation. Tout peut arriver le jour d’un mariage et la journée passe si vite ! J’ai hâte de connaître la suite!

  • Madame Diane,
    Question aprés ces péripéties et tes deceptions avant mairie:Comment fais-tu pour ne pas être rancunniére?Comment as-tu fait pour que la phrase”c’est mal organisé” ne t’ais pas gachée la journée?C’est ce genre de choses qui m’angoissent un peu a J-2 mois.

  • Peut être parce que je ne suis pas quelqu’un de rancunier à la base. Ensuite parce que les couleuvres j’en ai assez mange pour aussi savoir me détacher de ce genres de bassesses.

    Aussi également car ce jour-la il m’a été dit quelque chose de bien plus méchant et blessant et que ça, oui, par contre je m’en souviendrai toute ma vie.

    Et puis tu sais, j’étais dans un état d’euphorie, de bonheur absolu que j’attendais depuis des années. Et cet état devait probablement me servir de bouclier invincible contre la sottise et certains propos. J’étais sur un nuage, inatteignable et je ne voulais en aucun cas que qui que ce soit, ni quoi que ce soit me gâche la journée dont j’avais rêve péniblement pendant des années.
    J’ai eu un comportement très “égoïste” sur cette journée. Mon bonheur que ça plaise ou non.

    Et puis, il ne faut jamais l’oublier: ce n’est jamais qu’un mariage et se prendre une réflexion sur une question d’organisation ce n’est pas bien grave, tout comme tous les couacs.
    On nous pousse à en faire quelque chose de grandiose, de magique, de parfait.

    Je n’ai jamais été dans ce trip la. Pour moi, il s’agit d’un des jours les plus importants dans ma vie mais pas LE plus beau, pas un événement planétaire et surtout pas un jour qui se doit d’être parfait !
    Pour le coup, j’ai été gâtée 🙂

  • Merci,merci pour ta réponse.
    Je ne considére pas non plus que le mariage est LE plus beau jour de la vie,mais un des plus beaux,des plus importants.Pour le moment,LE plus beau,c’est le jour ou j’ai vu mon fiancé et que j’ai compris que l’on vivrai de grandes choses ensemble.Et il y en aura d’autres trés beau si on crée une famille ou autres grands projets.
    Je ne suis pas non plus rancuniére de nature,mais la préparation du mariage a engendré beaucoup de déceptions que je n’attendais pas.Nous avons du nous adapter aux humeurs et aux comportements égoistes de beaucoup,et de la part de personnes qui en tant que proches ou parents nous ont énormément surpris et du coup perturbés.Du coup,je ne digére pas tout,je n’arrive pas a avoir le recul pour m’en ficher et continuer la préparation sereinement.Mais je suis persuadée que ce jour là,et pour ça,j’ai hâte que l’on est dans sa bulle d’amour avec son mari et que le reste….J’éspére ça!!

  • Effectivement, je comprends ce que tu ressens.

    J’ai une chance par rapport à toi: à notre âge, et pour un deuxième mariage, on ne subit pas la pression des parents. On finance tout tout seul, les parents ne se projettent pas autant dans ton mariage car ils l’ont déjà fait pour le premier.

    Quand nos mères ont essayé de nous imposer des invités, on leur a vite rappelé les règles et la question fut réglée. Non sans mal mais on a été tranquilles par la suite.

    Dans ton cas, c’est différent et oui, les déceptions, frustrations peuvent survenir.
    Je te rassure j’en ai eu aussi mais la encore, je délimitais jalousement mon pré carré et pas touche. Et oui, j’ai eu aussi des moments de colère vis à vis de certains mais après tout, il ne faut pas se laisser polluer par ces esprits toxiques.

    Fais toi confiance et tu verras que le jour J toi aussi tu voudras savourer ton bonheur et que les couacs, les méchancetés, tu les ignoreras pour ne pas offrir ce plaisir aux autres et être heureuse tout simplement.

    Et puis, comme je l’ai dit j’ai une vision peut être différente de ce que doit être et représente cette journée: le jour où je confirme ma relation avec mon fiancé, une nouvelle étape, pas un aboutissement.
    Et ce jour la devait être agréable pour les autres, me correspondre, devait être organisé mais pas en faire le mariage du siècle, une journée parfaite car pour moi la perfection est le pire des défauts 🙂

    J’aime assez les mariages à l’ancienne et me refusais à tomber dans la mode américaine pour tout un tas de choses du coup l’enjeu était moindre.

    Alors crois moi, si tu relativises cette journée toi aussi, tu verras, tu en seras d’autant moins déçue par les propos acerbes et les ratages de la journée 🙂

    Zen et bonheur!!!!

  • Eeeet bin, effectivement que de péripéties! Sur tes photos tu as l’air d’être en plein rêve, tu es vraiment magnifique!! On sent dans ton récit que malgré ces couacs tu était vraiment la plus heureuse, et je te remercie de partager ça avec nous car ça nous permet de nous rappeler que cette journée n’a pas pour but d’être parfaite, l’essentiel est qu’à la fin de la journée on soit mariés!
    Le reste, ce ne sont que des détails!
    Ton papa n’a pas été très cool c’est le moins qu’on puisse dire… Mais d’après les visages qu’on aperçoit sur tes photos, vous étiez entourés de gens plein d’amour, et vraiment heureux pour vous!
    Encore félicitations, on vous souhaite une longue vie pleine de bonheur! Au moins vous aurez plein d’anecdotes super drôles à raconter plus tard 😀

  • Ta robe est magnifique, très classe et distinguée et elle te va à ravir. Et non, tu ne pourras pas la remettre, comme ça, pour aller faire les courses. ça fait vraiment mariée 😉

    • Hihi, merci beaucoup!
      Et oui, dommage, je ne pourrai pas la reporter, sauf pour renouveler mes voeux dans 10 ans .. Si j’y entre encore 🙂

      Et moi qui comptais la revendre, mon mari s’y est opposé disant que c’est un symbole qu’on doit garder toute sa vie ( alors que j’attends encore ses compliments . Bref).

      Du coup, elle finira bouffée par les mites ou transpirant le cèdre ou la naphtaline jusqu’au denier jour. Elle ne connaîtra jamais les grandes surfaces ni les caddies, la bienheureuse 🙂

  • Oui,cette robe est vraiment parfaite.Même si la perfection n’existe pas…:)!
    Madame Diane,Nous finançons malheureusement seuls notre mariage,car nous avons voulu garder le pouvoir de décisions,on était fier de cette idée,même si ça serait compliqué a financer.Et ça n’a pas marché…..pas d’aide,ça non,mais des caprices,et des principes,et ous gentils,qui prenons des gens:mais ça lui ferait plaisir,mais c’est le respect….gnagnagna, a présent,qu’on s’est fait marcher dessus,qu’on a ceder alors qu’on a pas d’aide…durdurdur….Une sacré expérience cette préparation.Je regrette déja bcp de choses,a J-2 mois.

  • Arf vui pas simple tout ça … Pour moi les choses sont simples: ceux qui paient décident. Point barre.

    Bon, maintenant que vous avez dit oui à certains caprices, difficile de revenir en arrière. Mais si ça devait se renouveler, c’est ton mariage et si tes parents veulent inviter du monde, ce sont eux qui paient pour ces invités. Y a pas de honte à avoir !

    Mais oui, je te comprends les préparatifs dans ces conditions c’est difficile et ça gâche le plaisir.

    Nous, c’est plus l’apres mariage qui est difficile chez nous. Beaucoup de personnes qui fichent le souk et crois moi, c’est très dur aussi.

    Mais tu verras, je suis certaine que tout va bien se passer, que tu seras “parfaite” 🙂 et que tu seras heureuse. Et ce jour la tu oublieras tous ces tracas … Pour qu’ils te minent peut être plus tard, mais au moins tu te seras offert une très belle journée 😉

  • Nous on finance aussi tout seul (nos 2 mariages), parcequ’on approche de la quarantaine et qu’on a 2 enfants alors dejà que tout le monde s’en fout de notre mariage (parcqu’il ne faut pas se leurer, quand tu as dejà des gosses, ton mariage tout le monde s’en fout!)on allait pas leur demander de payer.

    mais bon, une petite aide aurait été la bienvenue quand même

    • De rien, je suis aussi là pour ça! Et puis vous m’aidez beaucoup aussi, toutes que vous êtes, à venir lire ma chronique, poster des commentaires et me rassurer!

      Et merci à Miss Dentelle qui nous donne la possibilité de le faire! Car c’est grâce à elle tout ça!

  • Je vais le répéter encore… Mais ta robe est vraiment très belle.

    En tout cas bravo pour ton self contrôle ! Je ne sais pas si j’aurais réussi à garder le sourire comme toi.

    Mais tu as eu raison car cela prouve que ce n’est pas parce qu’il y a quelques petites imperfections que la journée est loupée !

    • Merci beaucoup Alex, entendre des compliments sur sa tenue, c’est stupide mais ça fait toujours plaisir!
      On redevient vite des midinettes dans ces cas là, surtout quand il s’agit de LA tenue 😉

      Toujours garder le sourire, toujours faire face car quoi de plus déstabilisant quand quelque chose se barre en live, ou mieux, affronter la vacherie que l’on vient de te dire avec un grand sourire bien poli 😉

  • Ah, Diane, quelle plaie les jaloux !! Quoi que tu fasses, il y en a toujours pour critiquer… Et finalement, j’en ai conclu que ce ne pouvait être que de la jalousie, ou de la pure méchanceté (donc, à éliminer de sa vie). Ça me rappelle un conte maghrébin ça:

    Le fils de Nasreddine
    Le fils de Nasreddine avait treize ans. Il ne se croyait pas beau. Il était même tellement complexé qu’il refusait de sortir de la maison.
    « Les gens vont se moquer de moi », disait-il sans arrêt. Son père lui répétait toujours qu’il ne faut pas écouter ce que disent les gens parce qu’ils critiquent souvent à tort et à travers, mais le fils ne voulait rien entendre.
    Nasreddine dit alors à son fils : « Demain, tu viendras avec moi au marché. »
    Fort tôt le matin, ils quittèrent la maison. Nasreddine Hodja s’installa sur le dos de l’âne et son fils marcha à côté de lui.
    À l’entrée de la place du marché, des hommes étaient assis à bavarder. A la vue de Nasreddine et de son fils, ils lâchèrent la bride à leurs langues :
    « Regardez cet homme, il n’a aucune pitié ! Il est bien reposé sur le dos de son âne et il laisse son pauvre fils marcher à pied. Pourtant, il a déjà bien profité de la vie, il pourrait laisser la place aux plus jeunes. »
    Nasreddine dit à son fils : « As-tu bien entendu ? Demain, tu viendras avec moi au marché ! »
    Le deuxième jour, Nasreddine et son fils firent le contraire de ce qu’ils avaient fait la veille : le fils monta sur le dos de l’âne et Nasreddine marcha à côté de lui.
    A l’entrée de la place, les mêmes hommes étaient là. Ils s’écrièrent à la vue de Nasreddine et de son fils : « Regardez cet enfant, il n’a aucune éducation, aucune politesse. Il est tranquille sur le dos de l’âne, alors que son père, le pauvre vieux, est obligé de marcher à pied ! »
    Nasreddine dit à son fils : « As-tu bien entendu ? Demain, tu viendras avec moi au marché ! »
    Le troisième jour, Nasreddine Hodja et son fils sortirent de la maison à pied en tirant l’âne derrière eux, et c’est ainsi qu’ils arrivèrent sur la place. Les hommes se moquèrent d’eux : « Regardez ces deux imbéciles, ils ont un âne et ils n’en profitent même pas. Ils marchent à pied sans savoir que l’âne est fait pour porter les hommes. »
    Nasreddine dit à son fils : « As-tu bien entendu ? Demain, tu viendras avec moi au marché ! »
    Le quatrième jour, lorsque Nasreddine et son fils quittèrent la maison, ils étaient tous les deux juchés sur le dos de l’âne. A l’entrée de la place, les hommes laissèrent éclater leur indignation : « Regardez ces deux-là, ils n’ont aucune pitié pour cette pauvre bête ! »
    Nasreddine dit à son fils : « As-tu bien entendu ? Demain, tu viendras avec moi au marché ! »
    Le cinquième jour, Nasreddine et son fils arrivèrent au marché portant l’âne sur leurs épaules. Les hommes éclatèrent de rire: « Regardez ces deux fous ; il faut les enfermer. Ce sont eux qui portent l’âne au lieu de monter sur son dos. »
    Et Nasreddine Hodja dit à son fils : « As-tu bien entendu ? Quoi que tu fasses dans ta vie, les gens trouveront toujours à redire et à critiquer. Il ne faut pas écouter ce que disent les gens. »
    Extrait de « Sagesses et malices de Nasreddine, le fou qui était sage »
    de Jihad Darwiche, Albin Michel.

    Et je t’envoie tout plein de bonnes ondes et de câlins, car même si l’essentiel est votre union, je sais, pour l’avoir vécu, que la bassesse de certaines personnes touche quand même et laisse des cicatrices. <3

    Et Myriam, tant que ce n'est pas le jour J, il n'est pas trop tard pour envoyer bouler les capricieux, et faire comme bon vous semble ! 😉

    • Lakmé, quel joli texte et quel gentil commentaire.

      Ca me fait penser que j’aime énormément et que je suis fière de l’ambiance d’entraide qu’il y a sur ce site ! Bravo (et merci !!) à toutes de rester dans cet esprit ! 🙂

  • Merci pour la franche rigolade ! Qu’est-ce que j’ai ri !!!

    En attendant la suite,

    PS : J’adore la robe, chic et élégante 🙂

  • Merci à Lakmé pour ce magnifique comte! C’est si vrai …

    Merci pour les bonnes ondes, j’en ai un peu besoin là depuis quelques jours ..;)

    Mici Miss Julie et si ça t’a fait rire, c’est déjà ça 🙂

  • Et bien moi aussi je voulais te le dire : j’adore ta robe ! et avec ton boléro, le bouquet, et ton chignon : c’est tout simplement la classe !

  • Madame Diane, tu es la mariée que j’espère être notre jour J. Belle et resplendissante, d’une zenitude incroyable, qui a compris que l’essentiel dans tout cela, ce n’est ni le carosse, ni la musique d’entrée, mais bien de s’unir à l’homme de sa vie.
    Quand aux critiques éventuelles, tu peux t’asseoir dessus, car tu es juste géniale !

    • Houla! Merci beaucoup, ça me touche énormément!

      Je suis certaine que toi aussi, tu seras zen et éclatante de bonheur le D Day.

      Car oui, il ne faut pas perdre de vue pendant les mois de préparations, de prises de tête, qu’après tout c’est NOTRE mariage. La valeur symbolique de cette union est bien plus forte que tous les autres détails.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *