Notre ouverture de bal, pas à pas

Monsieur Chaton et moi avons des personnalités extrêmement différentes. Pas étonnant, donc, que j’adore danser (enfin, danser est un bien grand mot, je dirais plutôt : bouger de manière totalement anarchique sur des musiques très rythmées) et que Monsieur Chaton, pour sa part, n’apprécie pas du tout ça !

Quand nous étions étudiants, j’étais plutôt du genre à aller en boite avec mes copines, tandis que Monsieur Chaton préférait, de loin, passer ses soirées chez des amis à jouer aux Magic (c’est un jeu de cartes, pour celles qui n’ont pas de geek à la maison).

Encore aujourd’hui, quand nous écoutons de la musique, Monsieur Chaton essaie vaguement de m’éduquer à la musique classique (en général ça ne dure pas très longtemps) et moi je mets Shakira et je danse comme une folle dans toutes les pièces de la maison…

Du coup, quand nous avons commencé à réfléchir aux « moments danse » du mariage (à savoir l’entrée des mariés dans la salle et l’ouverture de bal) il a fallu qu’on se mette d’accord !

L’entrée des mariés

Il y a 3 ans, nous avons participé à une chorégraphie type « flash mob » pour le mariage de mon frère, au moment de l’entrée des mariés dans la salle.

Notre ouverture de bal, pas à pas

Crédits photo (creative commons) : John Hope

Mon frère nous avait envoyé la vidéo d’une chorégraphie très simple à apprendre quelques semaines avant le mariage et nous avons dû la répéter (maintes et maintes fois) à la maison pour être prêts le jour J. Au total, nous étions une quinzaine de personnes à avoir participé à cette chorégraphie (la table d’honneur) mais nous n’avons pas eu l’occasion de répéter la choré tous ensemble avant le grand soir !

Finalement, ça s’est très bien passé. Tout le monde a joué le jeu, il y a eu quelques petits couacs mais les invités ne s’en sont pas trop rendus compte. Au contraire, tout le monde a trouvé ça génial et ça a mis une super ambiance tout de suite !

J’avais donc très envie de faire la même chose pour notre propre mariage mais, pour Monsieur Chaton, c’était tout simplement hors de question !

Il s’était pourtant mis au premier rang le jour du mariage de mon frère et il a vraiment bien réalisé l’enchaînement, mais il avait au moins deux arguments que je n’ai pas réussi à contrer :

  • premièrement, même s’il a joué le jeu pour le mariage de mon frère, il n’aime vraiment pas apprendre, ni danser, ce genre de chorégraphie et il n’avait aucune envie de se forcer pour notre mariage… ce que je comprends parfaitement, il faut que ça reste un plaisir !
  • deuxièmement, il ne voulait pas « imposer » à nos invités, même nos plus proches amis, de devoir apprendre une chorégraphie.

Nous avons donc décidé de ne pas faire de chorégraphie pour notre entrée dans la salle.

Il n’y aura rien d’extraordinaire pour cette entrée, nous laisserons les invités découvrir la salle, la décoration de table, trouver tranquillement leur place et s’installer pour le repas. Nous entrerons peut-être sur un fond musical mais sans chorégraphie et, une fois que les invités seront installés, nous ferons un petit discours rapide pour les remercier de leur présence et leur souhaiter une excellente soirée…

S’il semble assez facile d’ « esquiver » une entrée des mariés dansante, en revanche, c’est beaucoup plus compliqué de ne pas faire d’ouverture de bal !

Nous avons donc planché sur cette épineuse question…

Quel type d’ouverture de bal ?

Étant donné que nous avions renoncé à une chorégraphie pour notre entrée dans la salle, nous n’avons même pas imaginé ce type de danse pour l’ouverture de bal…

Nous avons alors envisagé plusieurs autres pistes :

  • Une valse ? Nous y étions tous les deux plutôt favorables, le côté « traditionnel » nous plaisait bien et puis une valse c’est super romantique, c’est parfait pour une ouverture de bal de mariage ! Sauf qu’en fait, en écoutant des morceaux de valse, je me suis rendue compte que je n’appréciais pas vraiment, et j’avais l’impression que ça ne nous correspondait pas du tout, ni à l’un ni à l’autre…
  • Un slow ? Rien de plus facile à danser quand on a pas l’habitude (et Monsieur Chaton n’a VRAIMENT pas l’habitude de danser, ni seul, ni à deux). J’ai donc cherché dans notre répertoire musical ce qui pouvait nous plaire à tous les deux mais, là encore, quelque chose me dérangeait. Un slow aussi c’est très romantique, ça reflète vraiment le sentiment amoureux et tout, c’est plutôt chouette, mais je trouvais ça trop simple. Et surtout je crois que ce qui ne me convenait pas, que ce soit pour la valse ou pour le slow, c’est le manque de rythme ! (Si tu te souviens du récit de mon EVJF, je suis plutôt du style danse africaine que slow…)
  • Un rock ? Oouuiiiii !!! J’avais vraiment envie d’ouvrir le bal sur un rock ! Monsieur Chaton, contre toute attente, était partant lui aussi ! Seul problème, et pas des moindres, aucun de nous deux ne sait danser le rock…
Notre ouverture de bal, pas à pas

Crédits photo (creative commons) : John Hope

L’apprentissage du rock…

Au début, nous avons été un peu cons naïfs, on a cru qu’on pourrait apprendre à danser le rock en regardant des vidéos sur Internet ! J’ai commencé à chercher des vidéos qui soient vraiment claires, simples et faciles à comprendre, faites par de bons danseurs et de bons pédagogues (et crois-moi, ça ne va pas toujours ensemble !).

J’en ai trouvé une ou deux qui étaient bien. Je m’y suis d’abord essayée toute seule, et là je me suis dis « trop fastoche ! Fingers in the nose ! ».

Et puis ensuite je me suis souvenue que je ne me mariais pas toute seule (et ouais, des fois on a tendance à l’oublier), j’ai donc proposé à Monsieur Chaton d’essayer de danser avec moi à l’aide de ces vidéos…

Il y a eu de gros fous rires, il y a eu des engueulades aussi et des moments de découragement, et puis on a fini par se dire qu’on allait peut être se payer des cours de rock privés, avec une professionnelle !

Toujours pleine de naïveté, j’ai d’abord cru que ce que j’avais lu sur Internet était vrai, à savoir qu’une ou deux heures de cours suffiraient pour savoir super bien danser le rock ! (Bon ben, en fait, ce n’est pas vrai… ou alors nous sommes vraiment des gros mauvais, ce qui n’est pas totalement improbable non plus tu me diras !)

Bref, j’ai sorti mon dossier « MARIAGE » où je range soigneusement, depuis un an et demi, toutes les cartes professionnelles des prestataires que l’on a pu croiser ici ou là et je suis tombée sur la brochure d’une école de danse qui se trouve à 10 minutes de la maison, et qui propose des cours de rock privés !

Début septembre, j’ai pris rendez-vous avec la prof de danse, nous étions à 3 mois et demi du mariage, je me suis dit ON EST LARGE (ça aurait pu, si on avait été bons !) !

Nous avons eu un très bon contact avec notre prof, elle est très sympa, très professionnelle et pédagogue, elle a beaucoup d’humour et elle a su nous cerner tout de suite ! Les séances durent 45 minutes. Au début, nous nous étions dit qu’une séance tous les 15 jours ce serait le bon rythme mais, en fait, nous sommes rapidement passés à une séance par semaine !

Le gros avantage de ces séances c’est qu’à la fin de chaque cours la prof nous fait filmer l’enchaînement que nous venons d’apprendre, de manière à ce que nous puissions le retravailler à la maison. C’est ce que nous faisons et nous avons, malgré tout, bien progressé grâce à cette technique, car lorsqu’on arrive au cours suivant, nous n’avons pas besoin de reprendre depuis le début car on a « révisé » à la maison avec la vidéo, et les pas sont encore frais dans nos têtes !

En revanche, j’ai déchanté lorsque je me suis rendue compte (au bout du 5e cours environ) qu’on était encore loin d’être au point ! On a certes appris plein de choses et, avec de l’entraînement, on ne s’en sort pas trop mal, mais nous faisons encore beaucoup d’erreurs et dès qu’on essaye de danser en musique nous sommes perdus, nous n’arrivons pas à être en rythme, nous nous plantons dans les pas… bref, je sors parfois du cours de danse bien démoralisée, persuadée qu’on n’y arrivera jamais ! Et avec ma robe de mariée, n’en parlons pas !

Au début, j’avais dit à la prof de danse que je voulais impérativement garder ma robe de mariée pour l’ouverture de bal, je ne voulais pas me changer. Or, ma Précieuse est une robe longue avec une traîne… Je m’étais dit qu’au pire, je pourrai relever la robe avec des épingles à nourrice pour que ni moi ni Monsieur Chaton ne marchions dessus en dansant. Mais j’ai changé d’avis… J’angoisse tellement en nous voyant galérer dans l’apprentissage de notre ouverture de bal que je ne veux pas me rajouter un stress supplémentaire à cause de ma robe. Et je ne veux surtout pas prendre le risque de tout gâcher parce que je me serais pris les pieds dedans ! J’ai donc décidé de suivre le conseil de ma prof de danse : je changerai de robe au moins le temps de l’ouverture de bal.

À l’heure où j’écris ces lignes nous sommes à un peu moins de 2 mois du mariage. Nous ne sommes toujours pas au point, et je stresse à mort !!!

Mais j’ai quand même envie de continuer jusqu’au bout les cours de danse avec la prof, les entrainements à la maison, j’ai envie de continuer à y croire !

Je sais que le jour J ce ne sera pas parfait, mais nous avons déjà mis tellement d’énergie et de bonne volonté dans ce projet que je n’ai pas envie de renoncer maintenant…

Bon d’accord, il y a des soirs où j’ai juste envie de tout arrêter et de partir sur une ouverture de bal beaucoup plus simple, un slow tranquillou où on peut se faire des bisous en dansant et tout, mais quand je vois les efforts que fait Monsieur Chaton pour apprendre à danser, lui qui n’aime pas ça du tout, je me dis que ça vaut quand même le coup d’essayer…

Notre ouverture de bal, pas à pas

Crédits photo (creative commons) : Joe

Des petits moments de bonheur…

Il y a autre chose qui me motive à poursuivre, c’est tout bête, tout simple, c’est le plaisir que je prends à danser avec Monsieur Chaton !

Quand nous sommes avec la prof, je le ressens moins mais dès que nous sommes tous les deux à la maison, dans notre salon, en train de répéter, je me sens vraiment bien ! Souvent, je me mets à rire pendant que nous dansons, Monsieur Chaton pense que je me moque de lui, et j’aime bien le laisser croire qu’il s’agit de ça mais, en réalité, je ris parce que je suis tout simplement super heureuse d’être dans les bras de mon homme, à danser (enfin à essayer de danser) pour préparer notre mariage. Je suis heureuse qu’il mette du cœur à l’ouvrage, lui qui habituellement est si difficile à motiver ! Quand nous terminons nos exercices, je ne peux pas m’empêcher de lui sauter au cou et de lui faire plein de bisous et, rien que pour ce bonheur-là, ça vaut le coup de continuer !

Si tout se passe bien le jour du mariage, promis, tu auras droit à une petite vidéo… mais il va falloir patienter un peu !

Et toi, qu’as-tu prévu comme ouverture de bal ? Prends-tu des cours avec ton Amoureux pour celle-ci ? Comment ça se passe ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



21 commentaires sur “Notre ouverture de bal, pas à pas”

  • Bon courage pour cette ouverture de bal! Je suis sur que tout se passera bien et que vous en garderez en très bon souvenir. Même s’il y a des coquilles, cela ne gâchera pas ce moment, surtout si vous prenez plaisir à danser ensemble!! En tout cas, c’est super chouette d’avoir pris du temps tous les deux pour prendre des cours de danse, ca permet de passer du temps ensemble et en plus pour un joli projet en commun!! 😉 Quel plaisir! 🙂

  • Nous avons ouvert dès l’entrée des mariés sur un rock endiablé, nous prenions des cours depuis un an ( pas spécialement pour le mariage puisqu’on s’était inscrit avant la demande…)
    Le jour de notre mariage tout le monde a trouvé qu’on dansait super bien et que c’était génial pourtant il y a eu pas mal de fautes et d’erreurs de rythme mais pour les non initiés ça en s’est pas vu !
    Bon courage pour votre ouverture et le rock c’est trop bien !

    • Nous prenons nous aussi des cours de rock depuis plus d’un an, pas spécialement pour le mariage puisque tout comme toi, nous avions commencé les cours bien avant la demande. Du coup, nous avons bien entendu l’intention d’ouvrir le bal avec un rock bien rythmé. Et je me pose la question de la robe : as-tu dansé le rock avec ta robe de mariée, ou bien en as-tu choisi une spécialement pour danser ? Je me tâte beaucoup, car ma robe de mariée est longue et j’ai peur qu’elle me gêne pour danser, et empêche de voir les jeux de jambes qui font aussi la beauté du rock.

  • Pour notre ouverture de bal, nous avions fait un mix de 3 chansons: un slow, puis une salsa et un rock.
    Il y a eu des fautes de pas et de rythme pour le rock (nous avions pris des cours pendant 1 an mais spécialement pour le mariage) et personne n’a rien vu. Par contre moi j’ai gardé ma précieuse avec traine remonté et malgré les mouvement de bras limité du au décolleté je ne le regrette pas. C’est certes périlleux j’ai failli me prendre les pieds dedans mais pour rien au monde je ne l’aurai enlevé ne serais-ce que le temps d’une danse

    • J’avoue que j’hésite pour la robe, j’ai vraiment envie de la garder, maintenant qu’on maitrise un peu mieux les pas je me dis que ça peut le faire, surtout qu’on a choisi un rock assez lent vu notre niveau donc je me dis qu’il y a moyen…

  • Ancienne danseuse classique, j’imagine notre ouverture de bal depuis la demande en mariage ! On avait imaginé ouvrir le bal sur une valse (Casse Noisette !), et enchaîner sur un rock. J’ai très vite déchanté quand il a fallu apprendre à mon Ours la valse ! Mais après trois mois d’efforts, on va se contenter d’une valse, et appeler les gens à se joindre à nous pour le rock, qu’on voit moins nos coquilles ^^

  • Ona pris des cours de Rock pendant un an avant le mariage. On a poursuivi cette année 😉 On avait pris 3h de cours particuliers pour apprendre une chorégraphie pour notre ouverture de bal. Ce n’était pas parfait mais on a fait sensation. Je m’étais changé également, lorsque l’on a fait quelques pas avec ma robe on a vu que ce serait très compliqué (notre chanson était ultra rapide) !
    Ne t’inquiète pas vous allez encore beaucoup progresser en 2 mois.

  • Nous aussi on avait débuté les cours de rock 1 an avant le mariage 🙂
    Mais je me suis blessée au ski 3 mois plus tard et on a été obligé d’abandonner…
    On avait tellement envie d’ouvrir le bal sur un rock qu’on a finalement recontacter notre prof pour prendre 2 heures de cours particulier avec lui 2 semaines avant le mariage… Il nous a concocté une chorégraphie d’enfer!!!
    Le jour J c’était loin d’être parfait, mais tout le monde a adoré, puis nous a rejoint sur la piste et la soirée a démarré d’un coup. Alors accrochez-vous! Et puis tu verras, ce jour là, tu n’as plus aucun stress et ce n’est que du bonheur.
    Et puis, si ça peut te rassurer, il était hors de question pour moi d’enlever ma robe de princesse (avec jupe en tulle, des tas d’épaisseurs, un jupon et une jolie traine!!!).
    On a remonté la traine avec l’attache prévue à cet effet, et je remontais ma robe avec une main quand je voulais qu’on voit mes pas (et pour ne pas marcher dessus 😉 )
    Juste un petit conseil: ne prévoit pas de tours endiablés (j’ai remplacé mes doubles tours par de simples tours ce soir là…)

    • J’ai deux doubles tours dans l’enchaînement que notre prof a chorégraphié pour nous, mais le rock qu’on a choisi est vraiment lent (The Cranberries, Animal instinct) on voulait pas mettre la barre top haut non plus en prenant un rock trop rapide pour nous, petits débutants…

  • Même loooooongue réflexion pour nous…
    Je suis une grande amatrice de danses latines et j’aurais adoré ouvrir le bal avec une salsa. J’ai pris des cours pendant trois ans avant de rencontrer mon Expert et je ne demandais qu’à m’y remettre. Mais mon fiancé n’ayant jamais dansé et ne se montrant pas très motivé, nous danserons donc un slow ! 😀

  • Ah cette fameuse ouverture de bal :)… Je pense que le plus important est de faire quelque chose qui vous plaît et vous correspond, qu’importe les fausses notes ça sera un merveilleux souvenir et moment d’émotions. Nous avions fait une ouverture sur un mix de 3 chansons: 2 valses (1 musique très traditionnelle puis 1 musique pas du tout du style valse, avec des paroles qui nous ressemblaient tellement, mais qu’on a réussi à valser) puis 1 zouk endiablé, ce qui a permis de lancer tout le monde sur la piste !
    Pour la robe j’avais aussi des appréhensions (style un peu sirène en plus) mais au final aucun soucis.
    Il vous reste encore du temps pour peaufiner

  • han profite abandonne pas parce que moi aussi je, kiffe danser et mon homme pas du tout et autant il m’adore autant JAMAIS au grand jamais il se serait lancé dans ce genre de folies d’apprendre a danser le rock !! donc vraiment pour le merite de la bonne volonté de ton homme lachez pas l’affaire et j’ai hate de voir votre vidéo 😀

  • C’est super l’idée du rock pour l’ouverture du bal, mais effectivement ça doit mettre la pression! De notre coté nous avons décidé de faire une valse, et nous allons la faire sur une chanson de Queen : The Millionaire Waltz. Mais j’avoue que ça fait partie des moments très stressants surtout lorsqu’on est novice. Bonne chance pour la fin de vos répétitions!

  • Ah l’ouverture de bal ! Vaste question. C’est chouette que tu aies réussi à convaincre Mr Chaton de prendre des cours ensemble. Ca doit être tellement génial de partager ça à deux. Nous non plus on ne sait pas encore comment appréhender cette étape car mon chéri est exactement comme Mr Chaton pour la danse. 😀

  • Moi aussi j’ai longuement hésité à passer une robe plus simple pour notre ouverture du bal (un rock également).
    Il fallait absolument répéter la danse avec la robe « meringue » pour voir si c’était faisable mais il ne fallait pas que mon futur la voit…comment faire?? En dansant juste avec le jupon! Ainsi le secret de la robe est préservé et on peut répéter avec l’amplitude de notre précieuse!!!

  • Nous sommes pour notre part vraiment nuls en matière de danse.
    Notre ligne de conduite pour la première danse sera « faire n’importe quoi et s’amuser » 😉
    Ce sera donc un non-danse, voila voila…

  • J’ai hâte de voir le résultat. Et je pense que vous allez y prendre du plaisir, rien qu’en repensant à tous les moments que vous avez partagé pour en arriver là le jour J. 😉

  • ça y est c’est fait ! 😀 Bon ça a été un énorme moment de stress pour moi, jusqu’au dernier moment j’ai hésité à garder ma robe mais finalement trop peur de marcher dessus, ce qui m’est arrivé plusieurs fois dans la journée en marchant tout simplement, donc j’ai finalement mis une autre robe… L’ouverture s’est globalement bien passée mais nous étions très stressés et du coup on était beaucoup moins souples que lors des répétitions mais je crois que les invités n’y ont vu que du feu…

  • Félicitations madame Waka-Waka. L’essentiel, c’est que vous deux, vous ayez pris du plaisir à danser ensemble. Et si en plus vos invités ont apprécié, moi je dis jackpot 😉

  • Oh j’ai hâte que tu nous racontes tout ça ! J’avais commencé à lire tes chroniques et j’aime beaucoup ce que tu nous présentes de ton mariage on a les mêmes envies. Et oui avec Chéri on s’est mis au rock, avec l’énorme avantage d’avoir un ami danseur qui nous a appris (rabaché plutôt ^^) les pas de danse. Et je suis tout à fait d’accord avec toi sur les moments de complicité qui se créent pendant les répétitions : fous-rires, sérieux, motivation de l’un quand l’autre baisse les bras. On s’y tiens ! à bientôt pour la suite de ton joli jour 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *