Pourquoi deux mariages Mademoiselle Lemon ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet de l’organisation, je te propose de répondre à la question qui te brûle les lèvres depuis que tu as lu ma présentation (laisse-moi y croire) : pourquoi deux mariages ?

Petit point sémantique : lorsque nous discutons mariage avec Monsieur, nous disons toujours « notre premier mariage » ou « notre second mariage » et pas « la première partie et la seconde partie ». Dans nos têtes, il s’agit vraiment de deux mariages différents, qui constituent certes les deux parties d’un tout, mais qui sont pour nous deux journées bien distinctes.

Cette question, crois-moi, on nous l’a posée et pas qu’une fois ! Nos familles étant assez classiques, faire deux cérémonies aussi éloignées en temps l’une de l’autre (quasiment 3 ans) avait quelque chose de très original (et pas forcément dans le bon sens du terme).

Bien évidemment, nos parents ont très bien compris nos arguments, que je m’en vais t’exposer tout de suite, et maintenant tout roule !

via GIPHY

Pourquoi deux cérémonies ?

Raison numéro 1

Parce qu’on en avait envie !

Assez inattaquable comme argument. C’est notre mariage, nous voulions le faire comme on l’imaginait, et nous l’imaginions en deux fois.

D’ailleurs, lors de notre toute première discussion mariage en juillet 2013 (nous n’avons pas traîné !), Monsieur m’a dit « je ne me vois pas me marier en une seule fois, je veux vraiment que ce soit en deux fois ». Je t’avoue que sur le coup, la surprise m’a rendue muette mais j’ai gardé cette information dans un coin de ma tête. +1 pour M.Lemon, 2 cérémonies = 2 robes (chacun ses priorités) !

Raison numéro 2

Pour des raisons pratiques.

Quand nous nous sommes fiancés en 2016, je reprenais mes études pour passer des concours avec le lot d’incertitudes que ça comporte, Monsieur venait de commencer à travailler, autant te dire que nous n’étions pas très solides sur nos pattes arrières, ni financièrement ni géographiquement. Selon l’école que j’allais avoir, il était possible que je doive déménager et je n’avais aucune idée de l’endroit où allait nous emmener mon premier poste.

Financièrement, nous ne voulions pas en demander trop à nos parents et nous devions donc nous débrouiller avec nos économies et le salaire de Monsieur. Il a donc été décidé que le mariage civil serait petit budget et qu’on verrait plus tard pour la suite.

Raison numéro 3

Parce que nous n’étions pas sûrs de vouloir le faire ce deuxième mariage.

Nous avons tous les deux été élevés par des parents chrétiens (majoritairement catholiques, mais Belle-Maman Lemon est protestante), croyants et plutôt pratiquants. Dans leurs têtes, il était inenvisageable de ne pas se marier à l’église. Mais pour nous, c’était loin d’être aussi évident.

Nous avons grandi, et nos chemins se sont éloignés de la religion. À titre personnel, je suis toujours croyante mais je vis la foi de manière très intérieure (comprends : je ne vais pas à la messe toutes les semaines). Monsieur lui croit en une puissance divine mais n’adhère pas avec tous les aspects de la religion. Nous nous sommes donc donnés le temps de réfléchir pour savoir si on voulait se marier pour faire plaisir à nos familles ou parce que ça avait du sens pour nous.

Raison numéro 4

Pour concilier nos deux visions du mariage.

Monsieur Lemon est quelqu’un de réservé qui n’aime pas trop (euphémisme) être sous le feu des projecteurs. Lui voyait donc un mariage en petit comité. Autant te dire que notre mariage civil, c’était parfait pour lui ! 50 personnes, un repas dans le jardin de mes parents, des jeux en bois et une ambiance très conviviale, il a A-DO-RÉ.

De mon côté, j’aimais le côté très familial de notre mariage civil et j’ai adoré le symbole de me marier dans le village de mon enfance, dans la maison qui m’a vue grandir, entouré de nos plus proches. Mais la petite fille en moi était toujours là quelque part, et je rêvais du grand mariage, avec la robe de princesse, le château, le « gros » mariage qui nous aurait permis d’être les stars du jour une deuxième fois. Ça peut te paraître très superficiel comme vision, et ça l’est certainement. C’est vrai qu’en relisant ce que j’ai écrit, je me dis qu’on a l’impression que je n’accorde de l’importance qu’à la journée du mariage et pas à l’après. En fait pas du tout ! Je crois que ce que je voulais vraiment, c’était avoir l’occasion de redire à la Terre entière que cet homme, je le choisis une deuxième fois quelques années plus tard, nous avons grandi, nous avons mûri, nos « Oui » se sont affirmés et se sont nourris de ces années passées ensemble. Et ces « Oui », j’ai envie de les re-prononcer devant Dieu et nos proches, de les confirmer face à quelque chose de plus grand que nous.

Organiser deux journées de mariage

Crédits photo (creative commons) : Jerry Wang

Finalement, tous les critères étaient au vert :

  • Financièrement, nous étions plus à l’aise, et nos parents nous aident pour la partie traiteur en prenant en charge leurs côtés de la famille.
  • Géographiquement, on va devoir déménager et prendre un nouveau poste chacun, quelques mois avant le mariage. Un peu d’appréhension évidemment, mais la certitude qu’avec lui à mes côtés, ça ira ! Et puis surtout, nous aurons de quoi nous réjouir pendant les premiers mois de cette nouvelle vie !
  • Nous avons pris le temps de réfléchir au sens du mariage religieux, et nous avons eu la chance de rencontrer le prêtre de la paroisse où nous nous marions. Un homme incroyable, d’une grande ouverture d’esprit, jeune, moderne, drôle, qui parle de Dieu et du mariage comme personne et qui a fait forte impression à Monsieur Lemon ! Au final, tu le verras dans une autre de mes chroniques, ce ne sera pas lui qui nous mariera mais nous ne perdons pas au change bien au contraire.
  • Et avec ce deuxième mariage, nous aurons chacun eu « notre » mariage. Attention, ces deux cérémonies nous les organisons à deux parce que nous voulons qu’elles nous ressemblent ! Ce que je voulais dire, c’est que j’aurais eu mon mariage de princesse, du coup pas de regret, ce que je n’ai pas eu pour le premier, je l’ai pour le second et tout le monde est content !

Et toi, une ou deux cérémonies ? Tu prévois un mariage religieux ou pas ? Je veux tout savoir !!



8 commentaires sur “Pourquoi deux mariages Mademoiselle Lemon ?”

  • Haha elle perd pas le nord la Mlle Lemon: 2 mariages = 2 robes !!!
    La raison numéro 3 est une très bonne raison et vous avez bien fait d’attendre que ça murisse dans votre tête sans pour autant retarder le mariage civil.
    Et puis au final chacun aura eu le mariage de ses rêves comme tu le dis si bien. Je comprends tout à fait vos arguments.

  • Je comprends vos arguments bien sûr. Mais j’avoue que faire une fête près de trois ans après ça me fait bizarre (c’est + un renouvellement de voeux qu’un mariage) ; pour moi il me semble que je serais passée à autre chose.Enfin je dis ça alors que je rêve d’organiser une fête (« hors mariage » : fête de famille ou entre amis) de façon à pouvoir faire des décorations que je n’ai pas pu faire pour notre mariage ! Et en tant qu’invitée, je n’irais pas à deux mariages, du moins si j’habite loin.Des amis se sont mariés à plusieurs mois d’intervalle, mais le mariage civil était avec seulement une quinzaine de personnes (parents, frères et quelques autres personnes), donc pour les invités il n’y avait en fait que « la fête de mariage » et pas la mairie. Mais comme tu le dis, il faut faire les choses parce qu’on en a envie ! Tant mieux si financièrement vous avez pu faire deux mariages (même simple, c’est quand même un investissement) et si les invités ont pu venir aux deux moments.

    • Je pense que dans la tête de nos familles, le mariage civil était réellement une première partie en attendant la cérémonie religieuse. Dans nos têtes aussi finalement, ce qui fait que même si nous sommes passés à autre chose pour reprendre ton expression, nous avions toujours cette cérémonie en ligne de mire 🙂 Et tout le monde vient pour notre plus grand plaisir, nos familles proches parce qu’ils savent depuis quelques temps et les moins proches parce que pour eux il n’y a pas eu d’autre belle journée 3 ans plus tôt 🙂

  • Vos raisons sont tout à fait logiques et surtout elles correspondent à un vrai choix de couple.

    Mon mari et moi avons également deux dates de mariage distinctes (1 an 1/2 d’écart). Ce n’était pas prévu ainsi au début, il ne devait y avoir qu’un mois d’écart entre les deux dates mais nous avons du annuler notre mariage religieux la veille du jour où il aurait dû être célebré car l’état de santé de mon beau-père s’était tellement déterioré qu’il nous fallait faire nos adieux. Impossible donc de maintenir la date. Nous avons tout annulé en catastrophe et sommes alles à son chevet. Il est décédé le jour où notre mariage était prévu.

    Après cela, il nous a fallu du temps pour émotionellement parlant trouver la force et l’envie de tout repréparer. Nous sommes croyants et pratiquants, il était important pour nous de célebrer notre mariage religieux mais il nous fallait du temps. Nous avons longuement réfléchi à comment repréparer ce mariage et avons choisi de « délocaliser » la cérémonie pour ne pas avoir l’impression de refaire la même chose (même église, même restaurant…) et c’était une excellente idée. Notre mariage a été très émouvant pour nos familles (surtout ma belle-famille) et il reste, presque 7 ans après, un souvenir très fort. Nous avons d’ailleurs choisi de faire baptiser nos enfants dans l’église où nous nous sommes mariés.

    Nous avons donc 2 dates d’anniversaire de mariage que nous célebrons et cela a rendu sa place à notre mariage civil car pendant 1 an 1/2 nous n’étions mariés « que » civilement. Au départ, le mariage civil n’était pour nous qu’une simple formalité mais il a ainsi pris toute sa signification.

    • Oh je suis désolée d’apprendre le deuil que vous avez vécu 😔 Cela a dû demander beaucoup de force pour se remettre aux préparatifs, je suis ravie de lire que finalement votre mariage religieux a été une très belle journée !

      Complètement d’accord avec la place du mariage civil, ne sachant pas quand (ou si) nous allions nous marier religieusement, cette première cérémonie a beaucoup de sens ☺️

  • Mais oui, deux mariages, deux robes!! pourquoi n’y ai-je pas penser…
    En vrai nous avions envie de faire un mariage sur un grand week-end pour avoir tous nos proches ensemble autour de nous… Mais je comprends tellement ce choix de faire en deux fois. Nous ne sommes pas croyant mais si nous l’avions été, peut être que nous aurions également fait en plusieurs fois… et puis comme tu le dis si bien, le principal c’est que ça vous convienne et vous ressemble, le reste n’a aucune importance 🙂
    Hate de lire la suite!

  • Team mariage-en-deux-fois, au rapport ! 😉
    Pour le coup c’est rigolo que nos articles sur le sujet soient sortis à quelques jours d’intervalle ^^ 2 cérémonies = 2 robes, c’était aussi un de mes critères dans le choix d’un mariage en deux temps 😅 En revanche je ne pense pas que j’aurais pu patienter 3 ans comme vous. Même si je comprends parfaitement vos motivations 🙂

Commente ici !