Un site internet DIY pour guider nos invités!

Depuis le début, j’essaie de te raconter tout ce que j’ai préparé pour le mariage dans un ordre chronologique. Mais je me rends compte que j’ai oublié un truc important : notre site internet !

La création

Ça fait un an déjà que nous l’avons créé.

On a commencé à choisir le type de site que nous voulions faire. Un vrai site internet, pas un blog. La solution la plus simple et  facilement réalisable était d’utiliser WordPress. C’est très bien fait, c’est gratuit et tu peux – en codant quelques lignes – l’agrémenter à souhait, beaucoup de tutoriels expliquent comment faire. Tu veux un exemple concret d’un site super beau sous WordPress ? Le site de Mlle Dentelle !

Je ne connaissais pas encore ce merveilleux site à l’époque (facile de devenir addict… oups !). Mais M. Jones était bien motivé, et sûr de lui quant à la réalisation d’un tel projet. Alors on est parti à l’aventure ! M. Jones a géré la totalité de la structure du site, et j’ai écrit les articles.

La première utilisation de notre site a été en quelque sorte de se créer un blog pour tous les deux.

On était à l’étranger, avec pour ma part un usage d’internet très fébrile. Donc, c’était pratique de s’échanger nos idées par écrit. On s’est créé un tas de rubriques pour faire des articles sur nos prospections de prestataires, sur les ides déco glanées, les envies sur telle ou telle chose… Finalement, la distance nous a permis d’échanger par écrit sur les choses qu’on voulait, ou pas, pour notre mariage.

Invictus Phtographer

Crédits photo : Invictus Photographer

L’aspect technique

M. Jones a créé plusieurs niveaux de confidentialité.

  • Le nôtre, qui permet d’échanger nos avis sans que personne n’y accède,
  • Celui de nos parents : l’idée était de leur faire part de notre avancée par notre site, petit côté ludique qui finalement est tombé à l’eau…
  • Celui des invités, qui y accéderont de manière publique.

Une chose importante à noter : on ne voulait pas qu’en tapant « Mlle Fox et M. Jones » dans Google, n’importe qui tombe sur notre site internet. Il est tout à fait possible de demander à ce que son site ne soit pas identifiable par les moteurs de recherche. On ne peut alors y accéder qu’en ayant son adresse précise.

Les choses importantes à mettre sur un site internet, dédié pour l’instant à notre mariage :

  • Un petit mot de bienvenue
  • Le save-the-date, si tu as choisi un format numérique
  • Les plans d’accès à l’église, puis ensuite à la salle, ainsi que des versions imprimables
  • La liste des hôtels et des gîtes du coin, pour aider tes invités à s’héberger sur place
  • Un lien vers ta liste de mariage Tu as envie de savoir ce que je veux comme cadeau ? Je t’en parlerai plus tard, dans un autre article !
  • Un formulaire de contact
  • Un formulaire de covoiturage. Oui c’est trop classe…!

Est-ce que tu as d’autres idées de choses importantes à mettre sur un site internet (informations pratiques…) ? Je suis curieuse et ouverte à toute proposition pour le compléter !

Le devenir de notre site

On souhaiterait que nos invités conservent l’adresse de notre site, pour qu’ils aient régulièrement de nos nouvelles. Pourquoi ne pas poster un article et quelques photos de temps en temps, pour garder contact avec notre entourage ?

wedding-website

Crédits photo : Melania Marta Photography

En somme, le site internet est un outil essentiel pour la communication d’événements (spectacle, festival, concert, forum, association…). Alors lance-toi ! Après tout, ton jour J, c’est un événement !

Tout le monde ou presque surfe de nos jours sur internet, ou a un proche qui sait le faire. Donc, n’hésite pas à utiliser cet outil. Cela rassurera tes invités d’avoir toutes les informations pratiques regroupées en un seul endroit, accessible depuis n’importe où : téléphone, ordinateur… bref, internet quoi !

L’œil de M. Jones

Je vais essayer de parler ici technique sans être trop technique (!). Je n’entrerai pas dans les détails, ni dans des listes de tutoriels pour faire votre site web, juste quelques pistes.

Avant tout, n’oubliez pas que Google est votre allié. Choisir des structures connues comme WordPress présente l’avantage d’être largement documenté. Comme beaucoup de novices l’utilisent, presque toutes vos questions ont déjà été posées, et résolues.

Pour commencer, il vous faudra un nom de domaine, un « mon-nom-de-famille.fr ».  Cela se loue ou peut-être qu’une de vos connaissances en a un et peut vous le prêter. Pour cette première étape : trouver quelqu’un qui s’y connait !

Ensuite, il vous faut installer WordPress, ou un autre site web pré-construit. Il existe de nombreux tutoriels pour cette étape, mais un connaisseur peut être utile.

Et voilà, la partie la plus dure est passée ! Vous n’avez plus besoin de l’aide d’amis geeks. Vous avez un magnifique site web, qui ressemble à cela :

wordpress

Crédits photo : Wordpress

Pas très joli. Mais maintenant, tout se fait en ligne, à partir de l’interface de gestion. Toutes les options sont – à priori – proposées pour une jolie interface graphique, « gentille avec l’utilisateur (-trice) ».

On s’attaque maintenant au design du site.

Cherchez un thème pour WordPress : il y en a des centaines. Voici quelques sites à aller visiter :

Comme on le voit, il y a beaucoup de possibilités. Si vous ne voulez pas perdre trop de temps, choisissez un thème proche du rendu final désiré. Changer la couleur du fond ou des titres peut rapidement devenir  difficile, si vous n’y connaissez rien.

Ensuite, il vous faudra vous familiariser avec la rédaction des articles et la structure du site. Pas de panique, ici non plus. Internet est votre ami ! N’hésitez pas à suivre quelques tutoriels pour mieux comprendre.

Et après ? On remplit le site web, et on diffuse son adresse aux personnes invitées !

site-mariage

Pour le contenu, deux directives. Soyez créatifs et surtout, soyez Shadok  ! Eh oui, il vous faudra pomper une idée par-ci, une idée par-là, pour avoir le plus beau site. Par exemple, une page pour organiser un covoiturage sera simplement une page, avec un formulaire Google – ou un doodle.

Pour protéger votre petit coin d’internet, par une option dans WordPress vous pouvez empêcher le grand méchant Google de vous trouver. Vous pouvez aussi protéger votre site web par un mot de passe – en totalité ou seulement certaines pages.

Enfin, il faut préciser que les listes de mariage proposent des sites web pour vous. Peu de place à la créativité, mais au moins vous n’avez plus qu’à remplir les pages. Rapide et efficace ! En plus, les gens passeront directement du site web à la liste …

Et toi ? Tu as créé ton propre site internet? Tu as aussi utilisé WordPress ? Tu as fait appel à un ami qui s’y connaît ? Tu as la chance de comprendre toi-même ce monde un peu geek ? Dis-moi tout !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



9 commentaires sur “Un site internet DIY pour guider nos invités!”

  • Très bonne idée effectivement.
    Pour ma part,nous avons créé notre blog directement depuis un site gratuit (petit mariage entre amis pour le nommer). Simple et efficace.
    Je voulais faire un blog pour faire partager l’avancée du jour J avec nos proches et puis je trouvais que c’était une idée de « rallier » tout le monde au même endroit.
    J’ai mis des rubriques utiles comme toi avec hébergement, sites location voiture, sites achat avion et également une rubriques avec les endroits à visiter…
    Tu me diras certainement pourquoi tout cela ? Tout simplement car nous le faisons à l’étranger (au Portugal) et en plus on a décidé de se marier en janvier pour juillet (donc en 6 mois). Afin de donner un max d’informations aux personnes pour qu’ils puissent venir, nous avons essayer de leur faciliter la tâche en leur donnant tout ce dont ils avait besoin (avion, voiture, hotels, etc) et cela a bien marché car les gens en ont super contents !

  • Chouette article! Je t’envie de réussir à échanger avec ton homme par écrit! Je crois que c’est assez rare chez ces messieurs! J’ai aussi créé un blog pour notre mariage, sur wordpress également. Je pense qu’il est aussi possible de transformer un blog en site avec un nom de domaine en cours de route, si on le souhaite (cela a un coût mais c’est peut-être plus facile pour des novices). J’avais aussi trouvé ce site spécialisé: http://www.petit-mariage-entre-amis.fr/
    Pour ma part j’ai ajouté des recommandations (par exemple pour les enfants), et j’aimerais que les photos y soient publiées, mais je n’ai pas encore résolu comment: idéalement j’aimerais que les invités puissent poster les leurs sans passer par un réseau social, en privilégiant la confidentialité. Je retiens ton idée des plans imprimables et j’aurais bien envie aussi d’un save the date en vidéo sur la page d’accueil!

  • J’ai également réalisé notre site sur wordpress… mais j’ai eu beaucoup de mal à comprendre le fonctionnement au départ. donc comme tu le précises, pour les novices, mieux vaut s’y prendre à l’avance !

  • moi je suis en train d’en creer sur wordpress aussi.
    j’ai mis 2 pages en plus: une sur les temoins, et une sur notre histoire (qui resume notre rencontre, notre pacs, …, et la demande en mariage)

  • Je suis en train de chercher pour un site, mon « problème » principal concerne les dons et la liste de mariage. J’aimerais faire un liste mais que les payements soient versés dans une cagnotte pour que nous puissions l’utiliser comme bon nous semble au final.
    C’est possible avec WordPresse ? Parce que les sites comme zankyou ou petit mariage entre amis prennent un pourcentage sur les dons… c’est pas top..

  • Nous on est passé par un site gratuit (petit mariage entre amis) pour créer notre blog de mariage et c’est plus simple je trouve. Oui ils prennent un pourcentage mais au moins c’est facile et on a pas eu de mal à récupérer notre argent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *