Catégorie : Chronique d’un mariage

Notre voyage de noces à l’image de notre mariage express

Notre voyage de noces à l’image de notre mariage express

Nous savions par avance que notre voyage de noces serait tout autant express que notre mariage. Il n’était pas du tout envisageable pour nous de faire un mariage de trois heures et de partir quinze jours. Nous avions donc déjà bien en tête le genre de voyage que nous souhaitions : un voyage dans le temps !

Notre mariage étant orienté début XXème siècle, nous avons décidé de profiter d’un déjeuner gastronomique, agrémenté d’une visite guidée dans un vieux wagon de 1926.

Mon mariage d’hiver tendre et magique : notre entrée de cérémonie laïque

Mon mariage d’hiver tendre et magique : notre entrée de cérémonie laïque

En arrivant sur le domaine, je sens mon ventre qui se tord d’émotion… ça y est. Tout le monde est sur place, le parking est rempli de voitures. Je ne peux m’empêcher de penser qu’ils nous attendent tous, là-bas dans la petite fermette.

J’aperçois sans plus d’étonnement que ça mon oncle un peu dans la lune qui arrive à notre mariage en retard… et en kilt. Ça a le mérite de nous faire bien rigoler et de me détendre un peu !

Mon mariage classique revisité : le début de la cérémonie religieuse

Mon mariage classique revisité : le début de la cérémonie religieuse

Lorsqu’on arrive sur le parvis de l’église, il y a le prêtre qui attend, mais il y a également ma belle-mère, et ça, ça me met en colère. Surréaction due à l’émotion, sûrement, mais je veux vraiment que personne ne me découvre dehors. Les filles transmettent mon message aux garçons, qui la font rentrer, ainsi que les derniers curieux.

Tout le monde est descendu, moi je patiente dans la voiture en attendant de pouvoir sortir. Ça prend du temps, et enfermée seule dans la voiture, j’ai chaud, je m’impatiente. Au bout d’un moment, je n’en peux plus et décide de sortir de moi-même, même s’ils ne sont pas tout à fait prêts à l’intérieur.

Mon tutoriel pour un maquillage lumineux et naturel

Mon tutoriel pour un maquillage lumineux et naturel

Pour mon grand jour, après mon essai catastrophique, j’ai décidé de me maquiller seule. J’aime beaucoup me maquiller, et regarder des tutoriels de maquillage sur Youtube. J’avais déjà pas mal de produits chez moi, et je me suis dit que ce serait l’occasion d’investir dans les bons produits qui me manquaient.

La liste de ce que j’ai appliqué sur mon visage peut paraître énorme, mais le but final était tout de même que mon maquillage ne se voie presque pas, que ce soit moi en mieux. Je vais donc te détailler les étapes de ma mise en beauté : ça pourra peut-être t’aider si comme moi, tu as décidé de t’en occuper toi-même !

Mon mariage d’hiver à la lueur des bougies : le bilan financier

Mon mariage d’hiver à la lueur des bougies : le bilan financier

Aujourd’hui, j’ai décidé d’être aussi transparente que possible sur le prix qu’a coûté mon mariage. J’espère que cet article ne te choquera pas, car j’ai conscience que l’argent est parfois un sujet tabou, même si je n’ai pas envie que c’en soit un pour moi.

Au début de nos préparatifs, nous nous étions fixé un budget maximum de 15 000€. Voici un petit tour d’horizon de nos dépenses pour voir si nous l’avons bien respecté !

Mon mariage de fin d’été : et quand la nuit nous appartient

Mon mariage de fin d’été : et quand la nuit nous appartient

Des souvenirs de notre soirée de mariage, j’en garde donc des dizaines. Par contre, hum… c’est un peu la fête à la saucisse la pagaille dans ma tête. Et je n’étais même pas pompette, je te jure ! Mais il s’est passé tellement de – belles – choses en si peu de temps que j’ai du mal à rassembler clairement toutes mes idées, et respecter scrupuleusement la chronologie de cette soirée relèverait purement de l’exploit. (Ouais. Carrément !)

Du coup, je me suis dit que c’était tout aussi sympa de te livrer mes souvenirs en vrac, paf, comme ça, de manière spontanée.

Mon mariage mélodieux et convivial, c’est déjà fini ! (Enfin presque…)

Mon mariage mélodieux et convivial, c’est déjà fini ! (Enfin presque…)

Il nous reste tellement d’émotions positives de la veille que nous sommes assez rapidement sur pieds, et nous nous rendons au domicile de la famille Grognon pour y retrouver mes beaux-parents tout neufs ainsi qu’une poignée d’amis hébergés pour l’occasion. On prend quelques minutes pour se remémorer joyeusement les grands moments de la veille, et on file entamer la pénible étape du rangement.

Ce n’est pas l’envie qui nous manquait, mais faute de budget, nous n’avons malheureusement pas pu organiser de brunch du lendemain. Nous avons donc proposé à ceux qui étaient motivés de revenir pour nous aider à remettre la salle en ordre.

Mes trois mariages : étape 1 – Mon mariage en toute intimité à Paris

Mes trois mariages : étape 1 – Mon mariage en toute intimité à Paris

Ça y est, c’est le moment de te raconter comment ces trois jours se sont passés après plus d’un an et demi de préparation. Cette fois-ci, je te dis tout, mais dans l’ordre chronologique ! On est partis ?!

Alors on démarre par… Paris ! Le 10 juin dernier, on s’est dit oui devant M. le Maire avec (juste) mes parents, mon frère et sa copine, le frère de Chouchou qui habite à Paris et sa copine, et nos deux témoins parisiens C. et R.

Quand le wedding blues te guette…

Quand le wedding blues te guette…

“Wedding blues : période de déprime, plus ou moins longue, qui suit le mariage.”

Pas de doute, j’en étais atteinte… Alors avant de te raconter mon mariage, je vais te parler de cette période un peu difficile que j’ai vécue. Je pense vraiment que ce wedding blues n’a aucun rapport avec le degré de réussite de ton mariage, le fait qu’il y ait eu des couacs ou que tout se soit parfaitement déroulé.

Un mariage de Noël à l’ancienne, chapitre XII : vin d’honneur, photomaton et lancer de bouquet !

Un mariage de Noël à l’ancienne, chapitre XII : vin d’honneur, photomaton et lancer de bouquet !

Quinze minutes de route plus tard, nous arrivions les derniers. Nos invités étaient prêts pour déguster un bon verre et grignoter des petits fours. Et du foie gras poêlé que j’avais attendu comme une louve affamée.

Je précise d’ailleurs que j’ai eu la chance de bien profiter “gustativement” (oui, je sais que ce mot n’existe pas) parlant de mon mariage. J’ai extrêmement bien mangé, plus que M. Wayne pour le coup, et c’était formidable. L’avantage d’un petit mariage, c’est que nous avons profité de tout le monde en pouvant nous libérer pour manger un morceau – ou plusieurs, coucou les petits acras !