Comment nous avons choisi notre photographe de mariage

trouver photographe de mariage

Crédits photo : Melle Co-Clico

Concernant les prestataires pour notre mariage, je t’ai déjà parlé de notre traiteur, de notre location de salle, de notre créatrice de faire part, ma créatrice de bibi, ma coiffeuse, mes vendeuses de robe, mais il y en a deux que je garde encore en joker, au fond d’une poche (plus tous ceux que je n’ai pas encore trouvé pour des babioles, snif).

Celui dont je souhaite te parler aujourd’hui, c’est mon photographe.

Ou plutôt MA photographe, Karen, alias Mlle Co-Clico !

Alors tout d’abord, petit message pour toi Karen, car je sais que tu le liras : Merci à toi de m’avoir fait découvrir Mademoiselle Dentelle et son super blog. J’en suis devenue plus qu’accro, comme tu peux le voir.

Parenthèse terminée, ma bride, je peux entrer dans le vif du sujet.

Photographe ou pas ?

Sur ce sujet, je ne vais pas m’éparpiller très longtemps, car d’autres bloggueuses talentueuses parlent très bien de cela, et mieux que moi en plus ! J’en profite pour remercier toutes ces nanas formidables, qui aident bon nombre de futures mariées, comme bien entendu Mzlle Dentelle, mais aussi La Mariée en colère, Clémentine de Madame C, Marie-Eva du Oui Blog, La fiancée du panda ou encore Alice de Weddingland  (Attention, je ne cite ici que quelques unes de mes très nombreuses sources d’inspirations ! Je pourrais en faire tout un article…)

Pour notre part, 3 points nous ont décidé à nous tourner vers un photographe professionnel :

  1. Nous ne voulions pas filer cette tâche à un de nos invité afin que celui-ci profite pleinement de la soirée. Je sais bien qu’ils seront tous munis de leur objectif, mais t’imagines la scène :
    “Quoi, comment ça tu n’as pas pris en photo le moment où je fais le saut sur la choré de Dirty Dancing (vieux fantasme) ? Comment ça tu étais en train de te goinfrer de macarons ??? NON, NON, NON t’avais pas le droit, ton rôle c’était de nous bombarder !! Mon mariage est fichuuuuuu !”
    Oui je sais, comme ça, ça fait un peu bridezilla.
  2. J’adore la photographie en général et je sais que l’oeil d’un professionnel voit des détails que l’on aura plaisir à retrouver par la suite. “Quoi, comment ça j’ai du persil coincé entre mes dents ?!”
  3. Je cherche un troisième point mais en fait, j’arrive pas à le formuler. On va donc dire que cela était une évidence. Voili, voilou…

Choix du photographe ?

Pour trouver notre photographe, nous avions avec Mister J, quelques critères.

  • Une personne disponible toute la journée, pour nous suivre depuis les préparatifs. J’avoue, j’ai envie de faire ma star d’immortaliser les instants magiques
  • Une personne avec qui le feeeling passe de suite, qui comprend notre démarche, nos envies et “affirme sa personnalité”.
  • Une personne forte de propositions, sur qui tu sais que tu pourras compter le jour de ton mariage.
  • Une personne aux tarifs qui restent si possible raisonnables.

Notre liste sous le coude, un peu comme lors de notre quête du traiteur idéal, je suis partie à la recherche du photographe presque parfait.

Je t’avoue que j’ai vite fait le tour. Afin de rester dans des prix raisonnables, je souhaitais des personnes à proximité géographiquement. Hé ben ya pas bézef !!

Entre les photographes qui nous font des reportages plus que gnangnan (ça peut être beau mais c’est pas du tout notre genre) et ceux qui ont des devis à plus de 1600 €, argh. Juste une précision sur ce dernier point : j’ai bien conscience qu’un prestataire mérite d’être payé à sa juste valeur, mais là, me sortir ce tarif pour une venue de 11h à 19h, sans frais de déplacement et avec remise sur CD de 200 photos : mouais…

Et puis, lors d’une promenade sur ce cher réseau social Facebook, je vois un post intéressant de ma prof de step, ben oui si je veux ma taille de guêpe pour le Dday… Elle faisait la promo d’une amie à elle, illustratrice jeunesse, qui à fait de sa passion de la photo son activité principale. Je file sur le site, et ai un vrai coup de coeur pour la personne, son vécu et sa sensibilité. Muni de mon clavier (dieu sait que je le carresse, celui-là), je ne tarde pas à envoyer un mail à Karen.

Après tout s’enchaîne : le feeling passe bien, j’aime sa façon de travailler, que demande le peuple ? Les critères qui ont fait qu’on a de suite dit oui :

– Le forfait journée à 600€. Véridique ce point là !
– Elle m’a fait découvrir Mzlle Dentelle. Bon même sans ça, nous l’aurions choisi ! Mais si elle n’avait pas été là, je ne serais pas chroniqueuse !
– Elle a de suite dit qu’elle jouerait le jeu du dress code. Alors là, je ne pouvais plus rien lui refuser !

Mzlle Co-Clico en images, cela donne quoi ?

Pour te parler d’elle, rien de mieux que de te montrer quelques photos, qu’en dis-tu ?

Comment choisir son photographe de mariage ?

Crédits photo : Melle Co-Clico

Comment choisir son photographe de mariage ?

Crédits photo : Melle Co-Clico

Comment choisir son photographe de mariage ?

Crédits photo : Melle Co-Clico

Comment choisir son photographe de mariage ?

Crédits photo : Melle Co-Clico

Et toi, photographe ou pas ? T’es plutôt noir et blanc ou couleurs ? Tu as eu du mal à le trouver ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



51 commentaires sur “Comment nous avons choisi notre photographe de mariage”

  • Hé ben, tu as déguotée une perle. Très jolies photos et a quel prix…. J’attend avec impatiences que tu te fasse mitraillé (ou fasse ta star) pour en voir plus. lol. Pareil que toi pour le photographe, en province, il y a pas bézef…. Mon premier photographe nous a laché a 6 mois du mariage. J’ai fait un saut sur le site des photojournaliste de france. Et je suis tomber amoureuse des photo de Pascal http://aoshi-studio.com/blog/. Bref, je le voulai absolument, et miracle, il était libre. Et cerise sur le gateau, il est super sympa et tres a l’écoute. Je l’adore!

    • Xelina74, je sais que c’est trop tard mais en Haute-Savoie, il y a Blanc Coco et Studio Prezzo qui font de très beaux reportages (à mon sens, évidemment).

    • Bonjour Xelina,

      Je viens de visiter le site de Pascal, j’aime beaucoup ses photos. Si en plus tu nous dis qu’il est sympa, ça donne vraiment envie.
      Pourrais-tu nous donner une idée de ses tarifs ?

  • ah oui je crois que tu auras de très très belles photos!!
    Je viens d’aller voir ton site, et effectivement, je comprends ton coup de coeur!! Surtout qu’à 600€ c’est vraiment chouette!!!

    Nous, c’est un ami du frère de Mr. Cookies, il est photographe pro et a fait notre mariage civil! Et je dois avouer que ses photos sont canons… Mais bon, il est plus que 600€ (plus l’avion et le logement)!!

  • Je suis contente qu’il y ait d’autres bride to be qui ne joue pas la lague de bois : oui certains photographes abusent de leur tarif! Quand je vois les devis que j’ai reçu, soit sans deplacement, soit avec un tarif kilometrique exorbitant (on n’est plus à ca pres hein!). Bref, J’encourage tous les futurs mariés à ne pas s’arreter a ce que certains photographes disent : on peut trouver son bonheur dans toutes les catégories (qualité du travail, prix abordable, le feeling qui passe bien…)

  • tres chouet photographe! a prix vraiment réduit!
    pour avoir écumé, je dirai une 50aine de blogs de photographes on voit (chez certains! pas tous!) pourquoi il y a une telle différence de prix tout de meme (mais y a aussi certains qui demandent cher et abusent selon ce qui est proposé dans leur pack, j’en avais vu une qui proposait uniquement 100 photos mais en fait c’était 50 photos en couleurs et les 50 meme en n&b, 50 photos on a vite fait le tour! ca fait vraiment pas beaucoup!!ca fait meme pas toute la journée! c’est absurde!surtout que les photos avaient toutes exactement le meme filtre, elles étaient meme pas retouchées une à une, ca se voyait trop^^)

    pour nous le budget photographe est quand meme pas donné vu qu’on a une photographe séance engagement + jour J (http://elapoppies-photography.com/ )et une autre pour une séance after (http://www.mamazelle.com/blog/) mais bon c’est quelque chose auquel je tenais beaucoup! (surtout que je travaille autour de photos comme support donc…)

    et j’ai la chance d’avoir une amie photographe pro (mais + spécialisée bébés/famille) qui fera surement quelques clichés aussi (mais comme toi ca m’embetait qu’elle ne profite pas de la journée et que ca repose un peu sur elle et faire ma bridezilla “quoiiii t’as pas pris ca en photo! noooon!” lol)
    j’avais peur qu’elle se vexe mais finalement d’elle meme elle m’a dit préférer que je choisisse quelqu’un d’autre car elle avait testé les reportages mariage et c’était pas son dada!

  • C’est vrai que les prix annoncés ont parfois de quoi effrayer ! Tu as de la chance d’avoir trouvé ta perle rare. Pour nous c’était d’emblé hors budget. On a fait le choix d’une autre dépense. Mais j’ai une collègue qui est photographe amateur et qui s’est gentiment proposée. On a discuté de ce que je voulais et ça devrait être sympa. Ce qui compte surtout pour Mr et moi c’est d’avoir de jolies photos de chacunes des personnes présentes, ce qui n’est pas forcément évident même en récupérant les photos des invités. Donc c’est bien d’avoir quelqu’un qui se charge des photos même si ce n’est pas un “pro”. Un soucis de moins !

  • Et bien dis donc tu as trouvé la perle rare. Tres chouettes photos. Hate de voir ce que ça va donner pour ton mariage… Des photos magnifiques!
    Pour nous pas de photographe avec de tu sais qui : M. Le porte monnaie!!! ARGH…

  • Franchement c’est une affaire ! 600€ pr cette qualité de photos, je dis pas mieux…
    comme je l’ai raconté, on a fait des compromis sur les photos entre le budget et les envies.
    Depuis, mon parrain a accepté de faire un film du mariage, il prend ça très à coeur, il voulait même filmer les préparatifs du matin… mais je veux aussi qu’il profite de sa journée, dc je lui laisse carte blanche !

  • En fait je pense qu’il faut réussir à trouver de jeunes photographes avec du talent qui se lancent, avant qu’eux aussi ne montent leurs tarifs ^^

  • Tres chouettes photos, a un prix imbattable!!!

    Nous, coup de coeur pour un jeune et tres talentueux photographe, qui ne compte pas ses efforts!! Il sera au travail du vendredi soir (repas intimes avec les 2 familles proches), toute la journee de samedi jusqu’à 2h dans la soirée et toute la journée du dimanche jusqu’à ce qu’on ait besoin de lui….! Sacré reportage photo!!
    1,500 euros HT, on est proprio des photos, on les recupère travaillées sous 2 semaines, petite gallerie en ligne. Bref on est ravis.

    Hâte de voir les photos de ton mariage, elles vont être superbes!!!

  • Belle aventure avec cette talentueuse photographe. 🙂
    Je me retrouve pas mal dans tes questionnements et obligations à ce sujet (à suivre dans un prochain épisode… 😛 ).

  • Les tarifs de Mzlle Co-Clico ne sont pas raisonnables, ils sont bradés. Faut appeler un chat un chat. Donc ils sont certainement raisonnables du point de vue du porte-feuille des futurs mariés mais nettement moins du point de vue de la profession.

    Quand on a des revenus qui paient déjà les courses et le loyer, on peut se permettre de faire des reportages de mariage à 500€ la journée, ça fait de l’argent de poche. Cela dit, il faut du courage pour sortir le samedi et tuer toutes ses soirées à post-traiter plutôt que de les passer avec ses proches. Personnellement, mon temps non passé avec mes amours vaut plus que ça (même pour les plus beaux yeux de bride-to-be)… Mais je sais aussi que quand on débute (oui parce que ça se voit quand même sur les portraits quand on a un regard entrainé), on n’ose pas et puis si on se vend pas sur son style/son expérience, on se vend sur son prix. C’est normal. Mais si on veut en vivre, il faudra passer du côté obscur, celui des photographes qui ne sont pas “raisonnables” et il m’est d’avis que Karen les rejoindra un jour (enfin je lui souhaite de tout mon coeur).

    Je comprends VRAIMENT que le budget photographe soit difficile à avaler pour 8h de reportage mais il existe assez d’articles ça et là pour expliquer ce que couvre cet argent, pourquoi ça a beaucoup évolué par rapport à avant (quand à l’époque les invités complétaient le paiement de la prestation du photographe en commandant des tirages supplémentaires que vous, maintenant, payez puisque vous avez pléthore de fichiers numériques à dupliquer et distribuer à volonté).

    Mais s’il vous plait, ne faites pas passer ceux qui ont des tarifs “normaux” pour des gens déraisonnables !!! Essayez de faire bosser votre plombier 20h ou 40h (oui parce qu’il y a pas mal de temps passé sur votre mariage que vous ne voyez pas), vous verrez si la facture n’est pas salée. Sauf que la passion de la tuyauterie, c’est pas trop trop ça (enfin sauf pour Mario et Luigi). 🙂

    • Oui, tu as raison, un reportage photo vaut un prix certain, et il ne faut pas oublier toutes les heures passees a selectionner et travailler les images.
      Personne ne pense que les photographes sont des voleurs (en tout cas pas moi!).
      Le talent et l’experience a un prix aussi.
      Par contre, tu ne peux pas attaquer Mzelle Co-Clico de brader ses prix… Dans un marche libre, chacun fixe ses prix comme il l’entend. Je suis certaine que le consommateur (car oui les maries sont des gros consommateurs) seront ainsi y trouver leur compte.
      Et sans doute Mzelle Co-Clico augmentera t-elle ses prix, l’experience et son carnet d’adresses grandissant. Elle deviendra inabordable pour certains, mais d’autres nouveaux et moins experimentes prendront sa place. Bref je crois qu’il y a de la place pour tous, et heureusement que les photographes ne s’entendent pas sur un prix fixe, sinon LA ce serait du “profitage de pauvres maries” 🙂

      PS : quand tu compares avec les prix d’autrefois, n’oublie pas que ces photographes la avaient aussi des frais fixes bien plus important (boutique, personnel, etc)

      • Comme tu le soulignes, les photographes d’autrefois ne faisaient pas leur beurre sur les reportages. C’est vrai. Ca les enquiquinait même la plupart du temps de les faire parce qu’ils se faisaient des couilles en or avec les développement de pellicules photos et il n’y avait quasiment rien à faire si ce n’est investir dans ce matériel. Et la pilule du numérique a été difficile à avaler pour ça. C’est devenu une autre forme de métier. Il a fallu s’adapter. Certains ont su, d’autres non et beaucoup ont fermé. Mais c’est un autre problème.
        Donc même si c’était moins cher avant et avec plus de charges comme tu sembles le dire, l’argent pour faire tourner la boutique venait aussi d’ailleurs. Cela dit, avant quand on investissait dans un boitier réflex, on ne devait pas le changer contrairement à ajd parce que les numériques ont une durée de vie limitée.

        • Attention BlacKitty, j’ai simplement dit que 1600€ selon la prestation proposée me semblait bcp ! D’ailleurs vu tous les autres tarifs, je pense qu’il y a tout de même un souci. En moyenne le tarif pour ce type de reportage tourne entre 1000 et 1200 €. On monte jusque 1600€ si frais de déplacement il y a (tout à fait compréhensible, mais pas le cas ici). Sur ce devis, voilà la réfléxion (peut etre fausse, mais que bcp doivent se faire de la même façon)
          – Pas de frais de déplacement, donc ce prix compte les 8 h de reportage, disons 20h de retouches et les 200 photos mises sur CD. Soit plus de 57 € de l’heure. Enlevons disons pour être large (car je ne suis pas experte sur le sujet) 50 % qui partent en charge et taxe, nous sommes à 28.50 de l’heure, c’est tout de même relativement élevé.
          En sachant qu’un photographe ne vit pas que des reportages mariage.
          Quand à l’aspect perte du week end et des soirées, j’en ai également conscience. Mais payez vous plus cher dans un restaurant, parce que je personnel travaille au lieu d’être avec ses proches ?

          Karen a pê des prix trop bas, je ne connais pas tous les frais à charge. Mais vu la prestation de qualité qu’elle me proposait, ce n’est pas le prix qui m’a poussé à travailler avec elle. Certes c’est un point du coup pris en considération, mais j’aurais tout de même fait appel à ses services !

          Comme je l’avais précisé dans l’article “j’ai bien conscience qu’un prestataire mérite d’être payé à sa juste valeur”, mais c’est sur ce cas précis que j’avais des doutes ^^ Je n’ai en aucun cas fait une généralité

          • Bonjour Madame Fifties,

            J’ai parcouru un peu cette discussion et tenais à apporter quelques lumières sur le revenu taux horaire d’un photographe.

            Tout d’abord pour exister il faut payer son site internet, des sites qui vous référenceront, des publicités, des formations pour se perfectionner etc… Mon budget à titre de photographe est d’environ 5000€/an.

            Quand au matériel, je me déplace souvent sur mes mariages avec un drône (2000€), 2 appareils photo pro (4000€), 6 objectifs pro (8500€), flashs et matériel de studio (1000€). Disons donc environ 15000€ de matériel me suit sur chaque mariage.

            Un mariage c’est 4 heures avec le client avant le mariage (2 rencontres, échanges mails…) 15 heures de reportages (9h00-00h00), 4 heures diverses le jour J (déplacement aller/retour, chargement de la voiture, chargement des batterie, vérification du matériel…), 20 heures de sélection, retouches, mise en ligne etc., Total: 43 heures.

            Peu de photographes professionnels sont auto entrepreneur. Ce statut n’est pas à envisager sur le long terme. Ainsi nous sommes en EI, EURL, SAS… Pour ma part je paye 46% de mes revenus professionnels au RSI chaque année.

            Sur un mariage à 1200€, une fois TVA reversée il reste 1000€. Une fois RSI prélevé il reste 540€.
            540€/43heures = 12,5€/heure

            Cette rémunération de 12,5€/heure est ridiculement bas. Je n’ai pas parlé du matériel informatique très couteux. Je n’ai pas évoqué non plus les diverses assurances, les complémentaires retraites indispensables lorsqu’on est au RSI, la prévoyance accident (si on se casse le bras pas de couverture sécu pour nous), la voiture indispensable au travail et ses divers frais…
            Je n’ai pas parlé des conditions de travail, des kilos de matériel portés tout au long de la journée, des kilomètres parcourus à pied pendant la journée pour aller devant, derrière les mariés, sur les côtés… De l’attention de chaque instant pour saisir chaque instant précieux de cette journée… Des horaires très souvent tardif, des retours à la maison à 3 heures du matin et j’en passe…

            Je suis photographe professionnel de mariage, si vous avez des questions à ce sujet ou autre concernant la photo et ses tarifs, n’hésitez pas à me contacter http://studioart-photographe.fr/photographe-mariage-75/

            Bonne continuation

            Bien cordialement.

  • BlacKitty, étant une bride to ne de 2013, je fais plusieurs devis avec mes photographes ” coup de coeur” et, force est de constater qu’il y a de grosse différence de budget même entre pro… Exemple : reportage photos complet ( prepa jusqu’au VH) 850€ pour l’un avec cession des droits. 1200€ pour l’autre sans cession de droits et 400€ de plus si les photos de couple sont prises après le mariage à cause du manque à gagner par rapport aux commandes des invités…
    Je suis désolée mais il y a quand meme un
    Probleme quelque part… Et quand on a un petit budget, on fait comment??? On n’a pas le droit aux photos alors??? C’est devenu un produit de luxe??? Tout travail mérite salaire mais il y a pas mal de photographes qui exagèrent … Mais ça n’est que mon humble avis… En tout cas merci Mlle Co-Clico de permettre aux futurs mariés d’avoir ces superbes souvenirs! Et mon œil non averti adore ces photos! ^^ j’ai hate de voir le résultats du mariage!!!!!

  • Alors je tiens à répondre à Blackitty 🙂

    Oui mes tarifs ne sont pas élevés par rapport à d’autres mais cela pour plusieurs raisons : – Tout d’abord je ne suis pas à mon compte depuis longtemps ( octobre 2011) donc je ne me vois pas demander les mêmes tarifs qu’un photographe de 20 d’expérience…

    – Ensuite je suis dans un département où les gens n’ont pas forcément de gros moyens ( les vosges ), je serais en Alsace par exemple mes tarifs n’auraient pas été les mêmes.

    – Je me suis donc basée sur les tarifs de mes collègues vosgiens, je ne vois pas l’interêt de faire 3 fois plus cher qu’eux et de ne faire qu’un mariage dans l’année.

    – Et dernière chose, j’ai déjà augmenté mes tarifs pour 2013 , ce forfait à 600 euros passe à 700 euros, je vais faire les choses petit à petit parce que oui c’est beaucoup de boulot et beaucoup d’heures de retouches et forcément avec le temps je vais améliorer mon travail.

    De toute façon c’est une polémique sans fin, mais il faut quand même tenir compte de où on vit, on ne va pas faire les mêmes tarifs à paris et à La Bresse , petite station au fin fond des Vosges;)

    Je ne veux surtout pas me battre ou partir dans des débats sans fin, c’est ma façon de voir, je n’ai pas envie d’abuser des gens… Je suis artiste peintre aussi et je pratique des prix raisonnables afin que les gens puissent s’offrir autre chose que du “made in china” … Ca doit être mon côté ” fille d’ouvrière qui s’est galérée” qui ressort !!!

    Voilà 🙂

    karen

    • Les raisons que tu donnes Karen, je les ai déjà citées au-dessus. Et je le répète, je le comprends. Concernant les tarifs, les parisiens te diront qu’il y a beaucoup de concurrence et qu’on est obligé de tirer les prix vers le bas.

      Mais qu’on ne dise pas que les autres abusent. Tu pratiques ces tarifs pour les raisons que te semblent justes. Les autres pratiquent des tarifs pour des raisons justes aussi et sûrement parce qu’ils ont aussi calculé ce que ça leur coûte/rapporte d’exercer leur activité. Est-ce que tu as calculé quel salaire tu t’en dégages ? Combien tu dois faire de mariages à l’année avec ce tarif ? Quelles sont les charges liées à ton activité (matériel informatique/photo/électricité/usure de ta voiture/les actions/les logiciels – bah oui les 1000€ de photoshop qui coûte plus que le temps que tu passes sur un mariage). Mais faire vraiment un calcul et est-ce que tu t’en dégages vraiment un smic ? Je parle pas de calculs à la va-vite. Et il faut une part d’honnêteté aussi. 🙂 Je suis certaine que non.

      Et pour insister encore lourdement auprès de Stephdv, non, ils n’abusent pas… Et c’est de lire ça qui m’agace beaucoup.

  • Sans vouloir remettre de l’huile sur le feu, je vais rejoindre le commentaire de BlacKitty. Allons, soyons pragmatiques.

    Sachant qu’en moyenne un photographe fait une vingtaine de mariage / an :
    – 600 euros x20 = 12000 euros

    Sachant qu’en autoentrepreneur (je présume que c’est le statut de Karen vu que c’est le statut de la majorité des débutants), pour le calcul des revenus, l’état considère un abattement de 50% = 12000 euros x50% = 6000 euros annuel

    6000 euros annuel, ça fait 500 euros/mois. Bresse ou pas Bresse, on ne vit pas avec 500 euros par mois. Sans compter que c’est en-dessous du seuil de pauvreté et que l’on considère que c’est de la vente à perte, ce qui est illégal en France je le rappelle (tout comme le travail au black l’est, et la responsabilité en incombe autant aux prestataires qu’aux clients). Donc oui BlacKitty a raison de faire remarquer à Karen que ses tarifs ne sont pas viables car il est là une question de légalité et de fiabilité d’entreprise.

    Le problème de différences de prix est simple, c’est que beaucoup de photographes se lancent sans expériences, sans business plan, sans rien et font des tarifs “au pif”. La question n’est pas de savoir si tout le monde doit avoir LE budget, mais de considérer ce que l’on peut avoir raisonnablement avec son budget qu’il soit grand ou petit et repenser le budget global. Pourquoi dépenser 5000 euros dans une salle dont personne ne se souviendra ? ou vouloir absolument une formule complète si on ne peut pas se le permettre ? Ce n’est pas une honte, mais c’est comme tout : je n’ai pas les moyens pour un château, donc je vis dans un T2. Vous trouverez de nombreux photographes prêt à vous fournir une prestation à la taille de votre budget, sans rechigner. Mais il ne faut pas non plus vouloir le beurre et l’argent du beurre.

    Enfin, le dernier point qui m’interpelle, c’est la réflexion faite sur les frais de déplacement : lorsque votre patron vous envoie à l’autre bout de la France pour une réunion, vous le prendriez comment qu’ils vous disent “je ne te paye pas puisque tu seras sur la route” ? Je suis pas sûre que vous l’acceptiez sans broncher. Et bien pour votre photographe, c’est pareil : la demi-journée ou la journée qu’il va passer sur la route pour VOUS, c’est une journée pour laquelle il ne travaille pas pour D’AUTRES, et donc, rien ne rentre…

  • Je suis d’accord avec vous: soit on a le budget et on prend un (bon)photographe, soit on ne l’a pas et on s’en passe. Et c’est effectivement le cas pour tout: location de salle, traiteur, robe de mariée etc etc …

    Mais, car il y a un mais.
    Si tous les prestataires bombardent leurs (potentiels) clients avec des tarifs exorbitants, valider un devis sera la quête du Graal et il y aura une raréfaction des contrats.

    Oui, bien entendu, il y aura toujours des personnes prêts à casser leur tirelire (ou ayant de gros moyens) pour payer un photographe 1500 euros mini, tout comme il y a une clientèle pour des robes de mariées à 4000 euros, mais ça va vite devenir une niche.

    Donc qu’est ce qui est le plus viable pour vous: 2 mariages à 1500 euros ou 10 à 600 euros ? Dans un cas comme dans l’autre, difficile d’en vivre, c’est certain. Mais perso, je préfère gagner 6000 que 3000 …

    Donc, ne tirez pas à boulets rouges sur ces photographes qui, selon vous, cassent les prix. Il doit y avoir des tarifs et des prestations à la portée de tout budget. Le tout c’est que le client sache ce qu’il veut, qu’il fasse selon ses moyens, et surtout qu’il soit heureux de la prestation. C’est votre meilleure pub.

    Et puis, il doit aussi y avoir des abus et des mauvais dans votre profession comme dans tout autre. Le mariage est devenu un marché juteux où beaucoup de prestataires se sont engouffrés clairement en appliquant des tarifs non justifiés. Suffit de prononcer le mot “mariage” pour que tout flambe comme par magie.

    Donc oui, on a de quoi se méfier. Et on est là pour payer un travail fourni, une qualité, pas un train de vie.

    Et oui, par contre, vous avez parfaitement raison: un déplacement se paie, les frais engendrés aussi. C’est tout à fait logique! Après faut là encore que les mariés sachent se qu’ils veulent et peuvent: on n’a pas les moyens de couvrir les frais de déplacement d’un photographe (ou autre), et bien on ne va pas aller en chercher un qui est à l’autre bout de la France. On fait appel aux locaux!

    Et pour info, j’ai une amie photographe animalière de talent qui revend ses photos à des agences (entre autres) et ne les vend pas à ces prix là.
    http://veronique-bret.com/
    Et pourtant, aller shooter des heures des bestioles, saisir les bons moments, les bons clichés, c’est pas facile non plus.
    Mais c’est un marché moins juteux.

    • Tout à fait d’accord avec cette réflexion.
      Quand aux déplacements + frais, je suis tout à fait d’accord.
      HS : hâte de lire les aventures de ton beau jour ^^

    • Mais en fait je pense que vous me lisez pas LOL !!

      Je ne tire pas à boulets rouges sur les photographes qui ne se vendent pas chers. J’ai dit x fois que je comprends la manière de raisonner (ça ne veut pas dire que je suis d’accord).

      Et j’ai dit plusieurs fois que les autres ne sont pas déraisonnables. C’est tout. 1500€ pour 30h de travail d’artisan ça n’est pas cher (dans le sens 50€/h pour un artisan c’est peu avec les charges qu’il y a derrière et des autres heures travaillées non facturables, parce qu’évidemment ça n’est pas dans sa poche donc pas comparable avec un tarif horaire salarié). Mais du point de vue mariés, ça l’est si dans votre référentiel vous trouvez que 600€ c’est un prix normal.

      Je n’ai pas les moyens de m’offrir une voiture allemande, j’en achète pas. Je roule en Renault. Mais je ne dis pas que chez les autres constructeurs ils sont déraisonnables. Je ne suis juste pas leur cliente. Est-ce que Delphine Manivet est déraisonnable pour quelqu’un qui achète sa robe chez Tati ?

      • Hihi, là je crois bien que c’est toi qui ne m’as pas correctement lue 🙂

        Je suis d’accord avec toi: on a les moyens où on ne les a pas! Vouloir s’offrir ZE traiteur, ZE photographe quand on a des moyens limités, c’est impossible donc faudra pas venir hurler au vol! Il faut avoir les moyens de ses ambitions.

        Perso, je suis assez atypique ici sur ce sujet car je n’avais ni l’envie, ni les moyens de lâcher ne serait-ce que 500 euros pour un photographe.
        Bon, ok quand on a un ami photographe professionnel qui a l’habitude de couvrir des mariages, parmi ses invités, ça aide, j’en suis consciente 😉

        Et je comprends ton corporatisme (je le suis moi aussi dans ma profession) mais tu ne peux pas avoir la naïveté de penser que tout le monde est clean, tout le monde est bon. Il doit probablement avoir des abus ou des mauvais pros sans talent (mais y a un public pour tout).

        Le souci, je pense, c’est la disparité de tarifs et de prestations (et je ne parle pas de qualité) qui perturbe les futures mariées.
        Quand elles demandent plusieurs devis, voient des tarifs du simple au double, avec un nombre de clichés radicalement différent, plus des options payantes dans certains cas, comprises dans d’autres: y a de quoi être paumée et s’arracher les cheveux.
        Du coup, fatalement celui qui appliquera le tarif que tu définis comme normal passera pour malhonnête.
        Car vois-tu, on n’a pas toutes connaissance de tout le travail engendré en “back office”, de ce qui justifie le tarif, ni même l’oeil assez exercé pour faire la différence entre un pro débutant ou pas.

        Donc forcément il y a incompréhension mutuelle.

        • Je comprends tout à fait que vous soyez perdu(e)s. D’où mon intervention. 🙂

          Il y a beaucoup de disparité notamment parce qu’une partie des gens qui travaillent à bas prix a déjà une source de revenus et ils font ça en extra. C’est de l’argent de poche. C’est aussi simple que ça. C’est ce que je disais dans le début de mon premier message. C’est tout à leur honneur de travailler plus pour gagner plus au dépend du temps passé avec leurs proches.

          J’ai aussi été une future mariée avec un budget limité et un mari pas franchement open question photos. J’ai choisi de m’offrir une magnifique séance de couple post mariage que j’ai payée 650€ (pour avoir les fichiers numériques uniquement). J’ai eu un résultat au delà de ce que j’avais espéré. Je regrette un peu de ne pas avoir mis plus pour m’offrir cette photographe pour mon reportage complet. Mais nous devions faire des choix, comme vous…

          • D’acc, je pense que tu auras aidé pas mal de futures mariées à comprendre mieux les choses.

            Dommage pour ton mariage mais quand on ne peut pas … Et puis, il faut prioriser, faire des choix dans les budgets, le porte-monnaie s’agite sinon … et le banquier rage 😉

          • En même temps, si on ne voit pas la différence entre un pro et un débutant, pourquoi payer des photos de pro?
            Mon futur mari est ultra exigeant niveau photo (lui même y passe des heures), du coup on s’offre un photographe avec un très beau coup d’oeil.
            Pour moi, l’important c’est que les mariés choisissent un photographe dans leurs prix qui leur fasse des photos qui leur parlent et leur renvoi l’émotion du Jour J.
            Après, je laisse aux photographes le soin de fixer leurs prix pour que cela soit suffisamment attractifs auprès des mariés de leur région et que cela leur permette de vivre (cela semble rare d’en faire une activité unique et principale cependant)

    • Je rebondis juste sur un point, car tu compares ce qui n’est pas comparable : à choisir entre 2 mariages à 1500 euros et 10 mariages à 600 euros.

      Je me permets de te montrer un autre angle de la chose. Parce que 10 mariages à 600 euros au lieu de 2 à 1500, ça veut dire 5 fois plus de packaging à acheter, 5 fois plus de frais de déplacement à gérer, 5 fois plus d’amortissement du matériel (bah oui on use plus vite son appareil), 5 fois plus de temps sur place, 5 fois plus de rdv et d’échanges, et 5 fois plus de temps de post traitement, 5 fois plus de temps que l’on ne passe pas dans le travail de communication et de prospect qui peut nous amener d’autres contrats.

      Au final, 5 fois plus de temps, d’énergie et d’argent dépensé.

      Donc à choisir, oui je préfère faire 2 mariages à 1500 euros car pour le coup, l’activité du photographe est réellement rentable.

  • Alors oui la photographie est un luxe, c’est pas un droit. Tout le monde n’a pas les moyens d’avoir un voiture, et bien c’est la même chose pour un photographe.

    Si on compare une voiture une R5 et un Q7 y’a une grosse différence de prix, et c’est bien pour une raison, c’est pas calculé a la freestyle.
    Il y a la qualité, la sécurité qui rentre en jeu aussi. Et c’est la même chose pour les photographes ou n’importe quel métier.

    Maintenant je vois pas l’intérêt de citer Veronique Bret dans le sujet, elle fait de la photo d’auteur et pas de la photo sociale. Je fais moi meme des photos d’animaux et mon taux horaire reste le meme en photographiant des mariages (ca facturait à plus de 2000 euros sans la soirée, faites pas une crise cardiaque hein) ou des animaux, car mes charges et mon salaire n’ont pas changés.

    Ah mais oui il est bien connu qu’un artiste vit d’amour et d’eau fraiche, qu’on ne devrait pas faire payer pour sa passion.

    Plus ca va, plus le monde du mariage sur la bloggosphere devient pourri de wedbloggeuse qui sont persuadées d’avoir la science infuse sur tous les corps de métier liés au mariages, parce que se sont des nanas qui se sont mariées et OMG, ca c’est une super référence. Un mariage et on sait tout.

    C’est pas parce que vous avez eu une expérience que ca en fait des paroles d’évangile, le probleme c’est que les lecteurs lambda le croient.

    Ceci n’est ni contre Melle Dentelle ou la photographe, on a tous débuté et fait des conneries. Il est clair que quand on débute on a pas l’expérience, et cela signifie aussi une très grosse prise de risque en cas de probleme, mais ca c’est bizarre, personne ne pense à en parler.

    Si des mariés sont prêt a payer des milliers d’euros pour des photographes de mariage comme Christophe Flers, Bruno Mayor, David Cardoso, Caroline Vidal et cie, c’est parce qu’ils achetent leur TRANQUILLITÉ le jour de leur mariage, leur professionnalisme et la garantie d’une résultat parfait quoiqu’il arrive.

    Maintenant il faudrait aussi vous rendre compte, qu’en confiant votre mariage, avec un budget de photographe à 600 euros, vous avez des attentes, très basses.

    Mais bon, je m’attends pas à ce que vous compreniez, parce que vous avez pas été capable de comprendre ce que disait Blackitty.

  • Merci MK75 pour ton éclairage sur certains aspects auxquels je n’avais pas pensé.

    Comme quoi, tu vois, une preuve de plus qu’il est facile d’être paumée en tant que cliente 😉

    Et là aussi, tout doit passer par l’explication et la communication afin que chaque partie y trouve son compte 😉

  • moi malheuresement pas de photographe pro. surement mon plus grand regret pour mon mariage qui ets a venir. nous avions un soit disant ami qui nous a dit “aucun soucis, ne te preocupe pas du prix, je te ferait tes photos du mariage”. nous trop content on avait gardé une petit budget pour lui quand même pour les tirages etc… notre budget etant riquiqui, on s’est dit qu’il avait pensé.czet ami etait aussi invité au mariage donc le but etait qu’il nous fasse quelques photos aux ceremonie et less photos de groupe et couple pendant 1h et basta, ensuite il profite de la fête. apparemment lui ne l’a pas vu comme ça et y a deux moins nous a presenté un devis de 500€.
    nous sommes resté bouche bé, nous nous attendions aps a un devis comme celui la, on pensait que c’etait un ami. de plus il nous a assuré qu’il nous avait fit une fleur car normalement son reportage de journée mariage est a 1200€ (il n’est pas professionnel hein, n’a pas fait d’ecole ni rien)
    au final nous n’avons aps 500€ de budget pour le photographe, nous aurions mi au plus 200€ pour quelque photos de couple et aux ceremonies c’est tout.
    j’ai essayé de cherche un autre photgraphe mais avec notre budget c’est impossible, aucun ne veut.
    je suis trés trés déçu car pour couronné le tout, comme nous avons decliné son offre de devis a cet “ami”, il a decliné l’invitation et ne sera donc pas au mariage.
    j’aurias voulu jsute un photographe pour avoir juste a la limite une seance de couple mais aucun n’est interessé par notre budget et une simple session, ils preferent tous des reportages complet.
    je n’aurais donc pas de photos pro de mon mariage et j’ai les boules car si il nous avait pas fait ce coup la, on aurais gardé un plus gros budget pour un prestataire important a mes yeux.
    y a pas un photographe qui voudrais venir faire des photos payé une misere pour contenter une bride éploré … non bon tant pis, j’arrete de rever.

    • Vickie, ne perdez pas espoir. Effectivement en saison des mariages vous trouverez difficilement quelqu’un qui acceptera de prendre un “mini-forfait” alors qu’il pourrait potentiellement boucler un reportage journée.

      Par contre vous avez une alternative : la séance day after. Si vous êtes prêts à re-enfiler vos tenues, vous trouverez sûrement dans votre région un photographe qui pour 200 euros, vous fera la séance de vos rêves.

      Bien sûr ça ne résout pas le problème des photos de groupe… mais c’est un bon compromis 😉

  • Bon comme je me doutais ça part un peu en débat, c’est pour ça que sur les forums de photographes je ne participe jamais aux conversations sur ce sujet, ça finit toujours comme ça … mais je vais quand même me défendre encore un peu 🙂

    -Un jeune qui sort de l’école ne sera jamais embauché au même tarif qu’un gars qui a 20 ans d’expérience derrière lui. Le jeune aura des augmentations tous les ans et bien moi c’est pareil je considère qu’il faut du temps pour que les choses se fassent.

    -Et en ce qui concerne les heures passées à bosser, vous savez je suis aussi illustratrice jeunesse et franchement si on etait payées aux heures qu’on passe à illustrer on serait riches ! Il y a des métiers où on ne peut pas tout quantifier c’est comme ça. Mes heures de retouches je les passe à la maison avec ma famille, mon fils est pas loin, je peux m’arrêter quand je veux et aller les voir pour profiter d’eux. Donc je vais moins compter ces heures là que celles que je passe sur la route et au mariage.

    -Pour les tarifs mon but est de monter à 1000 euros la journée complète mais pas maintenant, je veux faire ça progressivement.

    Après c’est un autre débat mais quand mon fournisseur d’album me dit que certains photographes vendent 1000 euros un album qui leur revient à 200 ou 300 euros ben je trouve tout simplement que c’est se faire du fric sur le dos des clients et ça il est hors de question que je rentre dans ce jeu !

    Et sinon en autoentrepreneur les charges sont de 23 %, mais bien sûr il faut aussi compter toutes les dépenses au niveau du matériel qui est hors de prix.

    Enfin bref, voilà quoi !

    Karen

    • Karen, tu es taxée à 23,3% exactement comme autoentrepreneur, mais il s’agit des charges type sécu, formation artisan et compagnie. Il te ne reste pas 76,7% net dans la poche loin de là.

      Lorsque tu déclareras tes revenus, on te demandera ton CA et l’état considère que tes revenus sont calculés sur la base d’un abattement de 50% pour le service et 70% pour la vente. Car ils considèrent que tu payes 23,3% de taxes tous les mois + tous les frais attenant à ton activité (achat de matériel, assurance, téléphone, frais de déplacement, CFE, supports de communication, etc etc…).

      Et pour avoir fait le calcul entrée/sortie avec du recul, sache qu’on n’est pas loin de cette réalité de 50% d’abattement (et 70% quand on ajoute les tirages et les albums). Donc pour chaque mariage que tu factures 600 euros, tu peux considérer que seuls 300 euros te vont dans la poche (et encore si tu ne livres pas d’album dans ce tarif).

      C’est pourquoi je répète ce que j’ai dit précédemment : on voit souvent des tarifs très différents parce que souvent les personnes qui se lancent n’ont pas idée de la réalité des choses. J’en veux pour preuve que toi-même tu ne sais pas comment va être calculée ta déclaration de revenus.

      Mais comme disait d’autres au dessus, ce sont des erreurs de débutants et j’espère pour toi que tu sauras rattraper le tir à temps.

      • A 300 euros net net dans ta poche pour un reportage mariage qui t’auras pris 4 jours plein de travail, ca equivaut a un salaire de 1,633 euros par mois net apres impots.

        Pas mal pour un debutant. Perso, mon 1er job de salariee bac +5, je gagnais 1,500 euros net apres impot, pour un taf moins epanouissant que photographe 😉

        Encore une fois, chacun fixe ses prix comme il l’entend, et ca m’agace de voir des photographes aux tarifs plus eleves tirer a boulet rouge sur des photographes a tarif plus bas, car ils “cassent les prix”.
        Se positionner a un prix plus bas, c’est aussi pour eux une chance de se faire de l’experience.

        Et l’experience grandissant, le photographe debutant augmentera ses prix lui aussi.

        Il y a de la place pour tous les prix, tous les budgets.
        Au final un photographe que tu paies 300 euros vaut 300 euros.
        Celui que tu paies 2,000 euros vaut 2,000 euros de part son experience, talent, etc.

        Y en a pas un qui est un voleur et l’autre un casseur de prix! C’est juste 2 prestations differentes… 🙂

        • Lili ton raisonnement est faux et archi faux. Tout pourrait compter cela si effectivement un photographe gagnait 300 euros/4jours de travail TOUTE L’ANNEE. Là tu pourrais lisser comme tu l’as fait. Mais la réalité c’est pas ça. Parce que n’oubliait pas que les mariages sont essentiellement concentrés sur 6 mois de l’année.

          Je le répète, en moyenne, un photographe fait en moyenne 20 mariages par an, ET ENCORE c’est si il a bien fait son travail de com’ en amont.

          Donc c’est 300 euros*20=6000 euros de salaire net annuel, soit 500 euros/mois.Et là je doute que tu aies envie de gagner la même chose et que tu trouves que c’est pas si mal pour un premier job.

          Donc à moins d’avoir une autre activité pour les 6 mois de l’année où on ne fait pas du mariage, pour une activité de photographe seule c’est insuffisant.

        • Et puis la base mensuelle moyenne, c’est 150h/mois, soit sur la base de 8h journaliers, 18,75 jours de travail par mois. Si tu lisses sur le mois, ça fait 1406 euros (et pas 1600 et des brouettes). Vu comme ça en salaire annuel ça a l’air pas mal (1406×12 mois = 16872 euros net).

          Sauf que ce salaire mensuel, tu l’as si tu travailles TOUS les we, et que c’est que sur les 6 mois de la saison des mariages. Donc au mieux, ça fait un salaire annuel de 8436 euros…

          • Et je rajoute un dernier point avant qu’on me dise “bah oui mais vous avez qu’à travailler toute l’année” : on travaille toute l’année 🙂 Sauf que les 6 mois où on n’a pas de mariage, on travaille pour préparer la saison des mariages suivantes, la recherche de fournitures, le marketing, la com’ etc etc… activités non rémunérées directement mais bien parce que ce qui est gagné au moment des mariages. Donc on travaille 12 mois, pour une activité qui est rémunérée sur 6…

  • Coucou les filles, oula si j’avais su que ma simple recherche de photographe allait provoquer un tel ramdam.
    Alors je souhaitais simplement toutes vous remercier pour vos compliments, vos coups de gueule, vos explications,vos indignations, car finalement n’est ce pas l’opposition d’idées qui permet d’avancer ? (lorsque bien entendu tout cela est fait avec politesse).
    Je ne reviendrai pas sur ce débat, qui m’a tout de même permis de prendre conscience de certaines réalités. Et je pense qui a montré à quelle point, pour une bride to be, le choix d’un photographe et l’intégration des tarifs est difficile.
    Un tout petit truc *quand même* qui a été bien souvent oublié : sur un mois,je pense que les photographes ne vivent pas que de reportages mariage… En lisant certains commentaires, j’ai eu l’impression que le photographe n’avait que cela en gagne pain 😉

    Quand à toi Karen, désolé de t’avoir entrainé dans cette tornade 😛 Et merci d’avoir répondu aux questions et autres remarques.

  • Je découvre ce post un peu tardivement. J’ai trouvé sur le site web du photographe Grenobloise (Iris Photographe) l’explication de ses tarifs qui semblent dans la moyenne locale :

    D’abord le temps, sachant qu’il m’arrive de passer 3 fois plus de temps à la gestion / correction / retouche / mise en ligne / mise en page des images, qu’à la prise de vue proprement dite. Cumulant plusieurs activités, j’ai un emploi du temps très chargé, or je dois dégager suffisamment de temps pour m’investir à fond sur un mariage et ne peux me permettre de le faire si cela n’est pas rentable financièrement.
    Ensuite l’investissement matériel, les équipements professionnels sans parler des logiciels et l’ordinateurs nécessaire au traitement de fichiers numériques bruts très lourds et très gourmands en ressources.

    Enfin, et surtout, l’engagement personnel, cette activité étant en ce qui me concerne assez éprouvante, et nécessitant de ma part une bonne préparation physique. Ceci afin de pouvoir rester aux aguets tout au long de la journée pour ne rien manquer de l’action, et profiter de tous les instants.

    Et voici aussi un texte trouvé sur le web qui explique le salaire d’un photographe pro (que j’ai appliqué avec mes tarifs) :

    Pour un mariage « normal », disons 200 invités, il faut compter ceci: Heures prestées:
    •Préparation: 2 heures (rencontre, emails, préparation batteries, matériel,…)
    •Jour J : Environ 8h

    •Sélection et tri des photos + Backup des données +gravure + jaquette : 2 heures
    •Traitement des photos (1 min/photo) sur 700 photos: 12 heures

    Total : 24 heures de travail pour 1 mariage.

    Soit pour un mariage à 780 € = 32.50 € de l’heure (Déduire ensuite les charges soit 50 % = 16.25 €)

    ——————————————————————————–

    Bien sûr, cette estimation tient uniquement compte des heures prestées par le photographe. Il faut encore ajouter à cela le matériel, souvent coûteux à acheter, entretenir, transporter, et surtout à amortir! Globalement, la durée de vie d’un appareil photo (soumis à l’utilisation intensive du photographe pro): 4 ans en moyenne.

    Valeur du matériel :
    •Boîtier : 2000€
    •Second boîtier : 1500€
    •Grand angle: 900€
    •50 f1,8: 180€
    •28-200 f2,8 IS: 700€
    •1 flash: 580€
    •Ordinateur : 1200€
    Total: 7060€ ( donc 7060 € / 4 ans = 1765 € par an. ) A raison de 25 mariages, cela revient à 70€ par mariage. Comptons 25€ d’essence et d’usure de la voiture pour le transport. Total frais variables: 95€
    Conclusions (texte copié) :

    •Les photographes sont des gens passionnés, et ils travailleront comme des acharnés pour vous rendre le top (je parle des bons photographes, cela va de soi).
    •Les tarifs pratiqués totaux peuvent parfois paraître élevés, mais sachez que souvent c’est peu cher payé vu le nombre d’heures prestées. Si vous deviez payer un comptable pendant 24 heures à votre mariage, croyez moi, ça vous couterait bien plus cher
    •Les mariages se font principalement les samedis, rendant la vie de famille de votre photographe un peu difficile…
    •Comme dans de nombreux domaines, si vous voulez de la qualité, il y a un prix à payer: un photographe à moins de 500€ devra, pour s’y retrouver dans son prix, soit travailler moins (il ne traitera pas les photos par exemple), ou sera sur place un nombre limité d’heures (pas au souper, soirée,…). Ou bien, il devra compenser en gardant les droits sur les photos et en vous faisant payer un surplus par photo que vous désirez obtenir.
    •Et puis comme il s’agit d’un service, regardez au delà du prix: la personnalité de votre photographe peut apporter énormément le jour J: quelqu’un de sympa, convivial, passionné et enthousiaste fera de meilleures photos, s’intégrera à vos convives, aura des idées originales…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *