Mon mariage marmottes et flocons : le matin du jour J

La dernière fois, je t’ai laissée au moment où Monsieur Chaton partait de chez mes parents pour rejoindre sa propre famille, la veille de mon mariage. J’ai toujours eu du mal à dormir et, je savais qu’en cette veille de “grand jour”, mon sommeil risquait d’être agité, surtout sans mon doudou Chaton à mes côtés…

J’ai donc pris un peu d’homéopathie avant d’aller dormir et je dois avouer que ça a été assez efficace car je ne me suis réveillée que le lendemain matin, vers 7 heures.

Le calme avant la tempête

Après avoir ouvert les yeux et avoir réalisé que, ÇA Y EST, JE ME MARIE AUJOURD’HUI, je suis sortie doucement de ma chambre, sans faire de bruit pour ne pas réveiller les enfants de mon frère et le reste de la famille, encore paisiblement endormis. Seule ma mère était déjà sur le pont. Elle avait de petits yeux, elle aussi, mais elle semblait ravie d’être enfin arrivée au grand jour. Je l’ai laissée préparer le petit-déjeuner pour l’ensemble de la famille, et je suis allée m’isoler quelques minutes dehors.

Il faisait encore nuit, mais le ciel était bien dégagé. J’ai trouvé la température vraiment douce pour un 19 décembre. Je me suis assise sur les marches de la terrasse et j’ai regardé le ciel en silence de longues minutes. À cet instant là, j’étais vraiment bien. Je me sentais calme, heureuse, sereine, prête ! Rien à voir avec la bridezilla de la veille… Je n’avais plus qu’à me transformer en princesse, et à attendre que mon prince arrive.

J’ai pris tranquillement mon petit-déjeuner, entourée de mon neveu, ma nièce, ma belle-sœur et ma mère. Les enfants ont commencé à jouer dans le salon, j’ai passé un moment avec eux (je n’aurais JAMAIS imaginé jouer à la marchande et à Pic Pirates quelques heures seulement avant mon mariage, mais j’ai adoré ce moment !).

Puis, vers 8 heures, je me suis mise en mode “future mariée” et j’ai commencé à m’activer…

Maquillage et coiffure à domicile

Quand l’esthéticienne est arrivée pour me maquiller, j’étais un peu tendue. Elle avait quelques minutes de retard et je craignais que nous prenions du retard sur le reste du planning. Finalement, elle m’a apaisée assez vite, et la séance maquillage s’est déroulée assez tranquillement.

Le matin du jour J : mise en beauté

Crédits photo : Photo personnelle

Le matin du jour J : mise en beauté

Crédits photo : Photo personnelle

Une heure plus tard, la coiffeuse est arrivée.

Pour ma coiffure, je ne voulais rien de très compliqué, pas de chignon ou de choses trop travaillées, juste une demi-queue et quelques boucles. Du coup, j’ai demandé à la mère d’une amie d’enfance de me coiffer. Elle était coiffeuse à domicile il y a quelques années et, même si elle a arrêté son activité, elle accepté avec grand plaisir de me coiffer pour mon mariage ! Ce moment-là a été un vrai plaisir pour moi ! Pendant qu’elle me coiffait, nous avons parlé de l’époque où sa fille et moi étions adolescentes, et de toutes les choses stupides que nous faisions à l’époque ! J’ai adoré repenser à ces moments-là avec elle, me replonger dans le passé en riant de nos bêtises, en oubliant quelques instants que j’allais me marier quelques heures plus tard…

Je ne regrette absolument pas d’avoir fait venir la maquilleuse et la coiffeuse à domicile, je pense que ça a largement contribué à mon apaisement d’être dans mon univers, entourée de mes proches.

Le matin du jour J : mise en beauté

Crédits photo : Photo personnelle

Le matin du jour J : mise en beauté

Crédits photo : Photo personnelle

Le matin du jour J : mise en beauté

Crédits photo : Photo personnelle

Pendant ce temps, chez Monsieur Chaton…

Au même moment, Monsieur Chaton se préparait lui aussi pour notre grand jour, dans sa chambre d’adolescent, chez son père…

Le matin du jour J : habillage du marié

Crédits photo : Photo personnelle

Le matin du jour J : habillage du marié

Crédits photo : Photo personnelle

Le matin du jour J : habillage du marié

Crédits photo : Photo personnelle

Le matin du jour J : habillage du marié

Crédits photo : Photo personnelle

L’attente interminable…

De mon côté, j’ai avalé une assiette de pâtes vers midi, puis ma témouine est arrivée pour nous aider, ma mère et moi, à m’habiller ! Parce que ma précieuse est composée de plusieurs morceaux amovibles, tous fixés à la robe par des systèmes d’attache aussi ingénieux qu’invisibles, et j’avais compté 40 minutes pour arriver à tout enfiler correctement !

Heureusement, nous avions fait une vidéo du dernier essayage de ma robe en boutique, pour être sûres de retrouver toutes les petites subtilités de ma robe et de ses manches amovibles…

Finalement, j’ai été prête bien plus vite que ce que j’avais imaginé, et j’avais… 35 minutes d’avance par rapport au planning !

Le matin du jour J : habillage de la mariée

Crédits photo : Photo personnelle

J’ai donc pris le temps de revoir une dernière fois les détails importants du déroulement de la journée avec chacun de mes témoins, pour leur rappeler leurs rôles respectifs.

Le matin du jour J : dernières instructions aux témoins !

Crédits photo : Photo personnelle

Le matin du jour J : dernières instructions aux témoins !

Crédits photo : Photo personnelle

Tu reconnais la petite marmotte qui m’a demandée en mariage au sommet de la montagne ? Elle est devenue notre porte-alliances !

Bon oui, j’avoue qu’à ce moment-là j’étais à nouveau en mode bridezilla ! En fait, je n’attendais qu’une chose : l’arrivée de Monsieur Chaton ! Il devait venir me chercher chez mes parents vers 13 heures pour que nous partions faire une petite séance photos non loin de là, avant les cérémonies.

Ce n’est pas tant la séance photos qui m’importait à ce moment là, mais plutôt la réaction de Monsieur Chaton en découvrant ma robe… Il ne l’avait jamais vue avant, et ses goûts en matière de robes de mariée sont assez restrictifs ! J’ai essayé, en choisissant ma robe, de tenir compte de ses goûts, mais j’étais terrifiée à l’idée qu’il puisse être déçue de mon choix !

Un peu avant 13 heures, j’ai appelé Monsieur Chaton pour savoir où il en était. Il était déjà en route, et il serait là une dizaine de minutes plus tard.

Mon rythme cardiaque a accéléré d’un seul coup ! J’ai pressé ma mère et ma témoin pour qu’elles accrochent mon voile dans mes cheveux le plus rapidement possible, et je suis allée attendre Monsieur Chaton à l’extérieur, pour qu’il me découvre à la lumière du jour, dans un grand espace, et non dans la cuisine ou dans une chambre en bazar…

Les retrouvailles

J’ai attendu encore quelques minutes et, enfin, ma témouine m’a dit : “IL ARRIVE !” !

Le matin du jour J : les retrouvailles

Crédits photo : Photo personnelle

Quand nous nous sommes aperçus l’un l’autre, j’ai vu Monsieur Chaton faire une pause dans son élan, me regarder fixement et m’adresser un merveilleux sourire. Dans son costume de prince charmant du XIXe siècle, il était magnifique !

Avant même qu’il ait eu le temps de s’approcher de moi, j’ai senti à son regard qu’il me trouvait belle lui aussi et, sans trop savoir pourquoi, j’ai fondu en larmes, totalement submergée par l’émotion !

Le matin du jour J : les retrouvailles

Crédits photo : Photo personnelle

Le matin du jour J : les retrouvailles

Crédits photo : Photo personnelle

Le matin du jour J : les retrouvailles

Crédits photo : Photo personnelle

Le matin du jour J : les retrouvailles

Crédits photo : Photo personnelle

Après que ma témoin ait essuyé soigneusement mes larmes pour ne pas trop gâcher les efforts de la maquilleuse, nous sommes partis à l’endroit que nous avions choisi pour faire nos photos de couple, avec nos photographes amateurs.

Mais ça, c’est une autre histoire… !

Et toi, as-tu prévu de te faire maquiller et coiffer à domicile le jour J ? Est-ce que vous vous préparerez chacun de votre côté également avec ton Amoureux ? Dis-moi !



18 commentaires sur “Mon mariage marmottes et flocons : le matin du jour J”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *