L’organisation de notre jour J

Bon, tu le sais surement déjà je suis une freak control et bridezilla de base. J’aimerais pouvoir maîtriser chaque point voire minute du mariage. Ça a créé des tensions entre nos témoins et nous. Il faut savoir que 3 de nos témoins sont mariés et que soit Groominet, soit moi faisions parti de leurs teams témoins. Nous nous sommes déchirés pour leur mariage en gérant les moindres détails pour qu’eux, les mariés puissent profiter de leur journée à fond sans aucun souci. Ces trois mariages pouvaient en plus s’appuyer niveau organisation sur un très grand groupe d’amis proches (plus de 10 personnes).

Notre team témoin, depuis le début, a la particularité d’être répartie sur toute la façade ouest de la France. La distance la plus courte entre 2 témoins est de 200km à vol d’oiseau (même le Covid-19 est contre nous). Aucune réunion n’a donc pu avoir lieu. Le contexte a également fait que nos témoins au départ se sont senti peu investi. Au départ, nos témoins nous ont reproché de trop parlé mariage alors qu’il était trop loin dans le temps. Puis la vie ne s’arrête pas parce qu’on prépare notre mariage. Un de nos témoin est en pleine création d’entreprise, l’autre en plein achat immobilier, les deux autres sont moins concernés tout simplement (après tout c’est notre mariage et on ne peut pas demander à tout le monde la même hâte que nous à célébrer ce grand jour, ce n’est pas de la malveillance, juste des intérêts divergents).

Etant plutôt prise en période anté-Covid-19, j’avais alors concocté un planning commun pour tout le monde : nous, photographe, traiteur, DJ, témoins et team d’honneur, cake designeuse, loueur de la salle. Bref en planning méga complet pour ne pas devoir y revenir 20 fois. Chaque personne y aurait pris les informations dont elle avait besoin pour la journée et tout serait aller pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Crédit photo (creative commons) : freepik

Sauf cas de témoin récalcitrant. Je t’en ai déjà parlé dans mes articles « l’envers du décor ». Au moment de la publication sur le groupe Facebook pour l’organisation de notre mariage de ce planning, un de nos témoins a vu rouge. Il nous a envoyé un message dans la foulée expliquant que ce type de fonctionnement quasi-militaire ne lui convenait pas du tout et le mettait même carrément mal à l’aise et qu’il préférait prendre ses distances avec l’organisation (sans souci vu qu’il ne s’y était jamais intéressé) tout en gardant son rôle de témoin. Essayant d’arrondir les angles malgré le fait que je vois rouge sur le moment (je suis Taureau, ce n’est donc jamais bon signe), je supprime l’ancien planning et remets un nouveau avec juste les heures de cérémonies laïques et civiles (le même jour à l’époque). Dans la foulée, une fois de plus, réactions virulentes, insultes et abandon du témoin rageux (de sa propre décision).

Crédit photo (creative commons) : pch.vector

Là-dessus le Coronavirus est arrivé. Bouleversements et reports. Bref tout était à revoir (d’autant plus que Groominet a repris contact avec Témoin n°4 et non seulement l’a réinvité à notre mariage mais l’a aussi réintégré dans son rôle de témoin contre mon avis… Ô joie, Ô bonheur…).

Nous en avons profité pour diviser le mariage en 2 jours bien distincts : le « mini-mariage » sur lequel j’ai fait un article plus tôt, et le mariage avec notre cérémonie laïque.

Voici donc le nouveau planning (complet car encore une fois il est pour tout le monde, n’en déplaise à maître Renard) du jour J :

  • 9h00 : Début des préparatifs : Groominet devait se préparer chez ses parents, mais ces derniers accueillent la moitié de leur famille à partir de la veille, nous devrons donc louer une chambre spéciale sur notre lieu de mariage pour qu’il puisse se préparer avec son staff. Moi je serais dans la chambre de mes parents pour me préparer avec ma team personnelle. On picorera chacun avec son groupe.
  • 12h00 : Groominet et moi nous retrouverons pour une séance first look un moment à nous (avec nos minis au départ et sûrement les mamies qui s’occuperont des minis après les photos et mon père qui nous conduira dans sa voiture jusqu’au lieu du mariage.
  • 14h30 : Nous avons décidé de prendre les choses à l’envers un peu et de profiter de nos invités pendant un goûter festif autour de jeux géants extérieurs (molky, yatzi géant, mikado géant, puissance 4 géant, lancé d’anneau, crocket, pétanque, etc.) le tout avec en animation fil rouge un bar à tartinables (je t’en dirais plus dans l’article sur nos animations)
  • 17h30 : Début du cocktail avec des animations originales (pas de spoil, promis !)
  • 19h30 : Cérémonie laïque au coucher du soleil (correspondant à notre thème « une nuit en forêt »)
  • 20h30 : Début du repas animé
  • 22h00 : Danse père fille / mère fils et chorégraphie familiale, intermède dansant pour digérer un peu
  • 22h30 : On attaque le wedding cake qui aura été exposé depuis le début du repas
  • 23h00 : Ouverture de bal, on a travaillé sur une chorégraphie toute simple avec Groominet sur Can’t Help Falling In Love With You chanté par Haley Reinhart.
  • 4h00 : Pour les plus courageux, fin de la soirée car nous avons un couvre-feu pour notre salle
  • 9h00 : Parce qu’il faut y passer, nettoyage de la salle et mise en place du retour de noces
  • 10h00 : Tout le monde dans la piscine (personne ne se noie s’il vous plait)
  • 11h30 : Début de festivités du retour de noces
  • 14h30 : On ressort les jeux et la musique pour prolonger cette journée pour les invités qui resteront sur place (ma famille).

Le planning est bien sûr là comme fil rouge et je ne vais pas passer ma journée montre à la main (je n’en aurais pas d’ailleurs, ni de téléphone). Je compte sur mes témoins et parents pour essayer de tenir un minimum le planning surtout pour les activités les plus importantes : photographie, cérémonie laïque, début du repas…

Une fois la séance photo passée, je compte bien me laisser porter dans l’allégresse de la journée et profiter à fond de ma famille et de nos proches car, selon les déjà mariés, quoi qu’il arrive cette journée et ce weekend passeront toujours trop vite. D’où notre choix de profiter de nos invités tout l’après-midi avant de célébrer avec eux notre union !

Crédit photo (creative commons) : Rachel Crowe

J’aurais bien sûr envie de reprendre la montre le lendemain (je ne suis pas du genre lève tard, peu importe mon heure de coucher) pour tout gérer, ranger, préparer le retour, essayer de profiter ! Nos témoins ont énormément de mal à comprendre ce besoin de gérer tout, mais comme nous avons géré sans aide du début à la fin toute la préparation du mariage, ça me semblait logique (et vital) d’en faire de même pour la gestion du planning du jour J.

Je sais très bien que tout ne respectera pas à la minute près ce planning, mais si dans les grandes lignes il peut être tenu, la journée n’en sera que plus belle (du moins pour moi car les invités sauf drame inévitable ne se rendront compte de rien).

Et toi es-tu plutôt carpe diem ou freak control sur le planning de ta grande journée ? Kiss Kiss Dimezi !

Hello ! Je me présente je suis Mlle Bridzh, en couple avec Groominet depuis 2013. Ensemble nous sommes les parents de Loulou, 3,5 ans et Chouquette 2 ans (alias aussi Tic et Tac). Notre famille ne s'arrête pas là car elle compte quelques animaux (Dindon le chien, Belette et le Gros : nos deux chats, nos lapins géants, et tous nos plumeux : poules et oies ...). Notre credo : nous sommes comme les Bisounours sous acide : toujours ensemble mais tout à 200km/h ! Notre mariage sera à notre image : un mariage nature sur le thème "une nuit en forêt". Avec la cérémonie civile le matin en tout petit comité, un goûter convivial le temps des photos de couple et une cérémonie laïque dans une vieille grange suivi d'une soirée festive et animée avec un décor féerique, on espère un mariage qui nous fera rêver !

Commentaires

  • Avatar
    Madame Crapate
    Répondre
    19 mai 2020

    Oulala, cool le témoin dit donc. Puis pas gêné d’insulter pour revenir la bouche en coeur par derriere ! Je comprends ton sentiment a ce propos ! Par contre moi je suis plutôt team carpe diem. Mon mariage y a rien eu de chronométré à part les heures des cérémonies !

  • Avatar
    Madame Bulles
    Répondre
    19 mai 2020

    C’est vraiment pas cool de la part de votre team :(. Pour te faire un retour rassurant d’une déjà mariée : j’avais comme toi un planning super précis du jour J mais aussi du vendredi (voire du jeudi). Par contre, à part ma Coloc, les autres témoins (tous des garçons), n’ont pas trop compris l’intérêt de le lire avant. A partir du vendredi, ils se sont vraiment sentis impliqués et ont demandé d’eux-mêmes à faire un point planning. J »espère sincèrement que tout va s’arranger !

Poster une réponse