Auteur : Madame Tango

Mon mariage participatif : la décoration de la salle et le repas

Mon mariage participatif : la décoration de la salle et le repas

Je t’avais laissée avant les vacances dans l’attente insoutenable du devenir de notre valse. Et j’avais aussi évoqué un gros bug de plan de tables…

Comme je viens de récupérer quelques photos, je vais pouvoir t’en dire un peu plus et te raconter la « Suite et fin » de notre mariage participatif.

Mon mariage participatif : le cocktail et ses surprises !

Mon mariage participatif : le cocktail et ses surprises !

Voici venu le temps de te conter le deuxième moment fort de notre 9 juin 2012 : le cocktail !

Finalement, nous avons pu grignoter sur le pouce. Belle-maman et sa soeur nous avaient préparé un vrai pique-nique ! Mais pas le temps de s’attarder : il faut dresser le buffet pour les 110 invités attendus à 17h…

Le nez dans le guidon, nous scrutons les nuages qui semblent s’éloigner pour de bon. Du coup, nous décorons le plus bel arbre du jardin avec de jolis lampions blancs, et tendons des guirlandes de fanions un peu partout.

Le temps passe vite et rien n’est vraiment fini quand je vois avec stupeur des voitures se garer devant le portail ! Il n’est pourtant que 16h ! Je file me changer à l’étage. Une mariée en jogging, c’est quand même moyen…

Mon mariage participatif : la cérémonie à l'église

Mon mariage participatif : la cérémonie à l'église

La semaine dernière, je t’ai honteusement laissée dans une angoisse insoutenable, au beau milieu de nos préparatifs inachevés. Aujourd’hui, je t’invite à notre cérémonie, et à plus de sérénité ! Quoique…

La veille du 9 juin, il pleut et il fait froid. C’est confirmé, nous devrons nous passer de notre beau carrosse. J’éclate de rire en pensant à la tête de nos invités, quand ils nous verront sortir de notre vieux Scénic rouge pompier, avec ses barres de toit et son attelage ! Les roses blanches qui devaient décorer la jolie Fiat 509 resteront dans leur carton…

Mon mariage participatif : les préparatifs

Mon mariage participatif : les préparatifs

Pour toi qui convoles dans quelques jours – mois – années (et tu es déjà là ?!), ton mariage, c’est un rêve que tu voudrais rendre réel. Avec des moyens humains et financiers plus ou moins limités. Dans un délai plus ou moins court. Et sans trop le dénaturer, si possible !

Pour savoir ce qui t’attend, voici un excellent résumé d’une année de préparatifs. Et pour savoir si vraiment tout peut et doit être parfait, suis-moi du rêve… à la réalité !

Et ça commence avec nos préparatifs…

Mon mariage participatif : et si on commençait par la fin ?

Mon mariage participatif : et si on commençait par la fin ?

Holàààà Novia !!!

Hombre et moi sommes de retour pour te parler de notre Joli Jour !! Un tourbillon d’émotions, beaucoup de rires et de musique dans cette folle journée du 9 juin 2012, que je me fais une joie de partager avec toi !

Este es sólo un adiós ! (Ce n'est qu'un au-revoir !)

Este es sólo un adiós ! (Ce n'est qu'un au-revoir !)

L’heure est venue pour moi de te faire un énorme bisou et de te remercier vraiment pour ta gentillesse tout au long de ces derniers mois.

Tu le sais, je me marie dans quelques jours. Nous partons sur place aujourd’hui, histoire de terminer tous les préparatifs – c’est plus facile qu’à 500 km ! Et comme nous serons en pleine campagne, probablement sans accès internet, je te fais mes « adios » dès maintenant.

A J-15, je suis étonnamment zen pour la dernière ligne droite !

A J-15, je suis étonnamment zen pour la dernière ligne droite !

Je te retrouve avec plaisir, à J-15, pour aborder la dernière ligne droite avec toi !

Ces derniers jours sont un subtil mélange d’excitation, de joie et de rêves étranges, mais, curieusement, pas de stress !

Comme toi sans doute, j’aime savoir que la date approche, parce que ça va être la fête, et que ça, j’adore ! Pourtant, comme toi, je fais des rêves idiots. Cette nuit par exemple, il me manquait la moitié des prénoms des invités. Je ne pouvais donc pas terminer mon plan de table, et personne ne voulait me les donner… Au réveil, ça m’a bien fait rire !

Bizarrement, je ne ressens aucun stress. C’est assez nouveau !

Comment tout changer (ou presque) à la dernière minute ?

Comment tout changer (ou presque) à la dernière minute ?

J’espère qu’à l’heure où tu lis ces lignes, tu entres sereinement dans la dernière phase de tes préparatifs. Ou bien peut-être en es-tu seulement au tout début, et tu as encore la vie devant toi pour préparer ton mariage. Bref, tu es en mode cool. Zen. Relax.

Eh bien tu as de la chance. Parce que pas moi !!

Tu te souviens, je t’avais dit que notre cérémonie aurait lieu dans un beau jardin ? Que ma Précieuse aurait un dos-nu vertigineux ? Que nous avions trouvé un super carrosse ? Tiens-toi bien : à J-1 mois et des poussières, tous ces acquis sont légèrement compromis. Et quand je dis « légèrement », c’est un euphémisme. Et comme le 1er avril est déjà passé, c’est même pas une blague !

Une magnifique voiture pour les mariés… tombée du ciel !

Une magnifique voiture pour les mariés… tombée du ciel !

J’ai beaucoup aimé la Cadillac, juste incroyable, de Mademoiselle Fifties ! Oui, car même si je ne connais rien aux voitures, je sais reconnaître quand elles sont belles. Et du coup, je me suis rappelé que notre carrosse original nous était aussi un peu tombé du ciel !

Au début, on s’était bien partagé les tâches, avec Hombre.

A moi de trouver la déco, les tenues, les textes de la cérémonie… A lui de choisir le lieu, le menu et bien sûr, la voiture ! Hombre n’aime pas danser, tu le sais déjà. En revanche, il adore la mécanique. Il allait donc de soi qu’il choisirait notre carrosse. Tu as dit sexiste ?

Comment se coiffer et se maquiller toute seule comme une grande !

Comment se coiffer et se maquiller toute seule comme une grande !

On se retrouve aujourd’hui, pour une nouvelle chronique complètement futile ! Youpi !

Alors voilà. Tu ne peux plus l’ignorer, je tente de faire un mariage sans prestataires, pour les raisons déjà évoquées ici. Et si je me passe de traiteur et de vidéaste, il va de soi que je me passerai de coiffeur et de maquilleuse !