Ce jour sans toi

La chose la plus importante, qui n’a pas de prix et que j’aurai voulu avoir pour mon mariage, c’est ma grand-mère. J’appréhende ce moment où je serai prête, où j’aurai voulu qu’elle me voie avec ma tenue…

Loin de toute l’agitation des préparatifs, j’ai voulu écrire cette chronique car tu auras peut-être quelqu’un qui manquera à l’appel. Parce que ce n’est pas simple d’appréhender ce plus beau jour de ta vie sans l’une des personnes les plus importantes à tes yeux.

Et j’aimerai te dire que ce n’est pas grave mais ce serait te mentir. Parce que c’est l’une des premières choses à laquelle j’ai pensé. Comment va t-on faire sans la patronne ? Comment gérer ce manque qui dure déjà depuis 10 ans ? Sa disparition a été une perte inconsolable. Elle a laissé mon cœur si fragile orphelin, elle a laissé mon existence si futile sans valeur et mes ambitions ont longtemps porté un voile d’amertume.

Je la voulais immortelle mais la voilà au ciel.

Alors je vais devoir rassembler mes dernières forces pour surmonter son absence le jour J. Je suis toujours très émue quand je parle d’elle. C’est pour ça que je n’en parle pas. Monsieur Petit Puy sait reconnaître la période où je vais beaucoup pensé à elle et être moins réceptive dans notre vie quotidienne et je ne le remercierai jamais assez pour ça. Comme aujourd’hui, le jour de son anniversaire.

Le jour J, comme je l’ai déjà dit : je ne veux que ma mère avec moi pour les derniers instants avant de devenir la femme de Monsieur Petit Puy. Parce qu’elle seule peut gérer ce trop-plein d’émotion, elle saura comprendre. Je sais que ça va être un moment délicat pour ma famille mais j’ai décidé de l’intégrer entièrement à mon mariage parce que je crois qu’elle me regardera quelque part et que je ne veux pas gâcher cette journée à être triste. D’autant plus que tout le monde me répète que je lui ressemble, que j’ai son sale caractère, que je crie tout le temps (et pour rien) alors je dois être digne et lui rendre hommage comme il se doit. Ce jour-là en particulier. Elle aurait bien rigolé de me voir en mariée (en plus en combi), mais je suis sûre qu’elle n’aurait raté ça pour rien au monde parce que, chez nous, toutes les raisons sont bonnes pour faire la fête et nous sommes toujours là pour les évènements importants.

C’est pour ça que j’ai glissé quelques symboles qui me rappelleront sa franchise légendaire, son caractère bien trempé et surtout son courage indéniable.

Ce jour sans toi

Crédits photo (creative commons) : lailajuliana

Je demanderai la bénédiction

C’est quelque chose de très important et intime à La Réunion. Ça ne se fait plus trop dans les mariages modernes mais il était d’usage dans le temps de demander la bénédiction de son mariage à nos aïeuls et aux parents des deux familles. Je sais que si ma grand-mère était encore là, elle aurait aimé que je le fasse alors je le ferai auprès de ma mère et de ma belle-mère par respect.

Cela est censé porter chance (ou pas), je vais commencer ma journée du jour J par ce geste avant de me préparer, ce sera un bon démarrage. Au moins, je pleurerai avant de me maquiller et de me coiffer, ça donnera le ton de la journée niveau émotion. Déjà quand on le fait à une personne vivante c’est toujours très difficile alors quand celle-ci est partie… ça prend une toute autre dimension.

Je porterai mon bracelet fièrement

Comme tu le sais, j’ai offert à mes copines réunionnaises un bracelet avec une orchidée et pour moi aussi. Elle adorait les fleurs alors j’ai voulu lui faire un autre clin d’œil. C’était important qu’elle ne soit pas fraîche car je voulais la garder en souvenir pour toujours. Je l’ai fait pour mes copines car elles l’ont toutes connue et elles m’ont soutenu sans relâche lors de sa disparition. Elles savent toutes la place qu’elle occupe dans ma vie et que, cette journée plus qu’une autre, j’aurai voulu qu’elle soit là. Alors ce petit présent ne me quittera pas de la journée.

Et enfin je me concentrerai sur l’essentiel

C’est ma grande spécialité : que tout soit bien organisé. Je me suis impliquée sans relâche dans les préparatifs mais je n’attends pas le mariage idéal. Je tiens à bout de bras cette journée depuis plus d’un an, parfois seule mais souvent entourée par mes proches. J’ai toujours su, depuis sa disparition, que chaque moment important de ma vie aurait ce goût d’inachevé sans elle, parce que le mariage c’est pour moi le symbole de l’amour et c’est un jour de partage avant tout. Il faut profiter de ses proches qui sont là pour nous, qui ont saisi l’importance de cet acte et qui ont fait le déplacement pour nous. Rien que ça pour moi c’est beaucoup, moi qui n’a pas énormément de convives car comme on dit toujours « seul les vrais savent ». Il était hors de question de convier des gens qui ne connaissent pas mon histoire, mes blessures et qui ne partagent pas mon quotidien.

Peut-être que j’aurai oublié quelques éléments, sans doute que j’aurai une montée de stress en prenant l’ascenseur pour rejoindre mon futur mari. Mais, je te l’ai dit dès ma présentation : je m’interdis déjà d’être déçue et voilà enfin la vraie raison.

Parce que je suis quelqu’un qui n’oublie pas d’où elle vient. Je sais que ce que je vais vivre lors de mon mariage est un cadeau. Ce n’était pas un rêve pour moi de me marier mais c’est devenu un acte important grâce à mon futur mari. J’ai pris plaisir à organiser ce jour qui reflètera nos personnalités, nos valeurs et surtout notre amour. Je peux dire que cela m’a épuisé parfois de tenir tête, de crier constamment pour avoir gain de cause mais je peux te dire que ça valait la peine parce que je sais d’avance ce sera l’un des plus beaux jours de ma vie. Si j’ai insisté sur certains détails ou encore si j’ai lâché prise pour d’autres, c’est parce que j’ai fait le tri depuis longtemps sur ce qui était important pour moi et moi seule. Ça peut paraître égoïste mais je ne me permettrai pas de donner mon avis sur un évènement si personnel qu’est le mariage car on ne connait pas toujours l’histoire des uns et des autres et il faut respecter les choix bien que l’on ne partage pas les mêmes convictions.

Oui, il te manquera peut-être quelqu’un d’essentiel pour ton mariage, tu auras un pincement au cœur mais quelqu’un m’a dit un jour que les gens ne meurent vraiment que lorsque qu’on les oublie : je n’oublierai jamais. Jamais.

À Estella.

Et toi auras-tu une personne qui te manquera le jour J ? Comment géreras-tu cette absence ? Dis-moi !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



19 commentaires sur “Ce jour sans toi”

  • Comme je te comprends… Avec mon fiancé nous avons perdu respectivement son papa et ma maman il y a deux ans. Et nous savons que ca sera dur le jour J mais comme toi nous avons mis un peu (beaucoup) d’eux dans ce we.
    Ils ne seront jamais oubliés

  • Très bel article et qui me parle. Quand je me suis mariée, cela faisait pile 10 ans que mon papi nous avait quitte et 6 ans que mon oncle l’avait rejoint. Comme toi, il m’était impossible de ne pas les avoir pres de moi ce jour là. Donc j’avais avec moi un souvenir d’eux toute la journée. Seule moi (et mon mari ainsi que mes parents) le savait, rien ne pouvait être vus par les invites mais moi je le savais et c’était le plus important pour moi.

    Après, comme tu dis, on n’oublies pas et les personnes restent près de nous quoi qu’il arrive

  • Merveilleux article Mademoiselle Afro ! Tu m’as fait pleurer dès le pti déj’ devant mes tartines et ma tasse de café ! :,(
    Les hommages que tu prépares pour ta grand-mère sont vraiment beaux et pleins de sens et on voit qu’ils sont importants pour toi. Tu as raison, les gens ne meurent que lorsque qu’on les oublie. Courage à toi et plein de pensées pour cette journée…

    • Ooooh désolée pour les larmes ! Merci pour ton petit message touchant ! J’espère que cette journée sera magnifique en tout cas plus qu’un mois d’attente 🙂

  • Bonjour, quel article émouvant ! Au travers de tes lignes on voit très bien que tu aimais ta grand-mère plus que tout. Cette article me fait tellement écho. Je me suis mariée en juin 2016, mes deux grand-pères nous ayant quittés, j’ai eu des moments de chagrins immense lors des préparatifs. Petite fille, j’imaginais danser une danse avec tout les hommes de ma vie, mon grand-père paternel, puis maternel, mon père, mon frère, et mon parrain, puis MON homme. Je ne l’ai pas fait, car il me manquait deux être essentiels. Le jour J, j’y ai pensé et le pic d’émotion a été à l’église, on a parlé d’eux, j’ai été ému aux larmes ( on a une très joli photo de ce moment là!) j’ai vacillé, mon homme était là, m’a soutenu ….j’ai des larmes rien qu’en l’écrivant!
    Alors oui, s’il vous manque une personne chère à vos yeux, vivait l’émotion et ne vous refusait pas de penser à elle !

    • Merci pour ce témoignage touchant … Je pense aussi qu’il aura des moments émouvants inévitables où je ne pourrais pas me contenir mais cela fait partie de mon grand jour 🙂

  • C’est un magnifique article en hommage à ta grand mère. Il résonne particulièrement en moi car si nous nous sommes mariés cette année, c’est en partie pour pouvoir avoir à nos côtés l’une de mes grands-mères dont la santé se fragilise jour après jour. Et lorsque je l’ai vu dans la mairie, je n’ai pas pu m’empêcher de fondre en larme…
    (Pour être passée très récemment par là je peux en effet te confirmer, que cette journée que tu portes à bout de bras, est un cadeau. Surtout n’oublies pas d’en profiter en maximum.)

  • Ho tu as parfaitement résumé ce que je ressens aussi avec l absence de ma grand mère. J ai prévu beaucoup d orchidées dans la décoration car c’était sa fleur préférée
    Ton article est un super hommage

    • Merci Delphine ! Ce n’est pas simple de mettre les mots sur ce genre de sentiment alors je suis contente que cela puisse faire écho en toi 🙂

  • J’ai eu la chair de poule tellement tu m’as renvoyée à ma propre expérience… j’ai perdu ma grand mère mzternelle dont j’étais très proche, il y a quelques mois, elle était vraiment, vraiment beaucoup pour moi et la douleur s’est assez peu atténuée malgré le temps. Le jour J est un jour de bonheur intense, je te souhaite effectivement de le vivre comme un immense cadeau, et rien ne t’empêchera de penser à ta mamie adorée pour l’associer à cette fête ♡♡

    • Merci Madame Peach ! C’est vrai que le temps atténue certaines blessures mais cela n’empêche pas le manque … Oui je vivrai ce jour à fond dans un mois aaaaaaah c’est bientôt 🙂

  • Un magnifique article qui une fois de plus résonne en moi.
    Je me marie le 01er Octobre prochain et c’est mon frère qui manquera à l’appel.
    Je me suis toujours douté que ce serait difficile de franchir cette étape sans lui,mais j’y pense davantage au fur et à mesure que le jour J se profile.
    Dans ma famille, il y a une jolie coutume: on dépose des fleurs du mariage au cimetière, après les festivités. Cela montre que nos disparus sont toujours avec nous.
    Et comme je ne suis pas la seule à devoir faire « sans » ce jour-là, quelques invités eux aussi éprouvés par la vie repartiront avec l’un des kalankoés qui décoreront les tables.

  • Chronique très touchante! C’est vraiment super de la mettre à l’honneur dans tes démarches le jour J, je pense que c’est important, elle fera partie de ton mariage et c’est vraiment très beau la manière dont tu lui rends hommage!

  • Un article qui fait écho en moi…
    Vite, ravaler les larmes car après les lunettes c’est pas top !
    Bientôt un petit mois que je suis mariée et la même absence… Ma grand-mère m’a beaucoup manquée…
    J’avais choisi d’exposer des photos de mariages familiales (arrières grands parents, grands parents et parents) donc elle était là avec nous… et, grand moment d’émotion à l’église. Je n’ai pu retenir mes larmes en lisant notre prière…

    J’ai aussi choisi d’aller déposer mon bouquet sur sa tombe dès le lendemain…

    Comme tu dis, on oublie pas… 3 ans mais pas une journée sans que je pense à elle… J’avais une de ses soeurs avec moi au mariage et cela m’a fait bcp de bien déjà…

    Je te souhaite le meilleur pour ce jour à venir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *