Mon mariage chocolaté : La fin des préparatifs et la découverte

Après t’avoir décrit mon maquillage sobre et ma coiffure improvisée, voici le récit de la fin de mes préparatifs.

Je te rappelle qu’une fois que je serai prête, j’irai rejoindre mon futur époux ainsi que tous les invités, devant la mairie. D’ailleurs, ce qui est assez marrant, c’est que toutes les fenêtres de mon salon donnent sur la place de la mairie, justement ! Et comme nous habitons au premier étage, j’ai une vue plongeante sur ce qui s’y passe…

La cérémonie est prévue pour 16h30.

Il est à peine 15h10, quand j’aperçois les premiers invités arriver devant la mairie… C’est donc à l’improviste que ma grand-mère et ma tante (qui savent où j’habite) viennent se réchauffer dans mon salon. Bon, en temps normal, ça m’aurait agacée, mais je fais abstraction.

J’en profite pour m’isoler dans ma chambre, avec ma témoin et ma belle-sœur, pour leur offrir à chacune leur cadeau. Un bijou, pour les remercier d’être des témoins géniales et d’être toujours là pour moi. Elles ne s’y attendaient pas du tout et sont très émues. Elles me remercient avec une petite voix tremblotante et je me retiens pour ne pas m’emballer dans de grands discours, au risque de verser les grands eaux. Il est 15h30, ma mère et ma sœur nous rejoignent.

Je tiens à te détailler – à vue d’œil – le temps que j’ai passé à enfiler ma robe, parce que je me posais souvent cette question : combien de temps faut-il prévoir ?

J’enfile mes sous vêtements et mes chaussures en 5 minutes – je reste large, hein… Les attaches du corset sont un peu longues à mettre en place, mais c’est tout. On est un petit peu serrées dans la chambre, mais on se place comme on peut et j’enfile ma robe !

Robe Madame Chocolat

Ça dure 5 minutes, top chrono ! Le temps de bien installer le tulle, la traîne et le haut du bustier.

Robe Madame Chocolat

On ajoute les derniers accessoires : ma parure faite maison et un boléro, vu que le temps l’exige…

Boléro

5 autres minutes plus tard, me voilà prête. En tout donc, 15 minutes de préparation et je suis restée trèèès large !

Il reste 40 minutes avant d’aller à la mairie, et je me retrouve comme un piquet au milieu du salon. Le temps me parait long et je n’ose pas m’asseoir, vu que je ne veux pas risquer de froisser ma robe. Heureusement, les filles m’occupent, le temps que les invités soient là.

D’ailleurs, je vois par la fenêtre que ça se remplit très vite. J’aperçois M. Chocolat qui les accueille, certains se sont habillés très chic pour l’occasion. L’excitation monte petit à petit, et je commence à stresser à l’idée d’avoir tous ces yeux rivés sur moi.

Les filles sortent à leur tour et je me retrouve seule pendant quelques minutes, qui me paraissent interminables. J’ai déjà vu mon homme dans sa tenue de marié, car je l’avais choisie avec lui, du coup il est un peu plus posé que moi pour la découverte. Pour lui, le stress était justement d’accueillir les invités tout seul !

Je prends mon bouquet, prête à partir. Mon père vient me chercher pour me conduire à M. Chocolat. Il en profite pour faire quelques photos de sa fille encore demoiselle, et c’est parti. La tension est à son comble, je me sens toute émue à l’idée que mon fiancé me découvre enfin ! Nous passons la porte, puis nous contournons un petit muret pour faire notre “entrée” devant tout le monde. Tous les appareils photos sont sortis, les paparazzis me mitraillent.

Mais à ce moment, je t’avoue que la sensation que j’ai eue, c’est de ne voir que mon futur époux. Certes, il y avait beaucoup de monde autour de nous, mais vraiment, ce n’était qu’un tas d’yeux pour moi. Plus de famille ni d’amis, juste lui et moi et personne d’autre.

la découverte

J’arrive enfin dans ses bras, il me dit que je suis très jolie et il m’embrasse. A ma grande surprise je ne pleure pas, je suis bien trop heureuse !

émotion

Nous nous prenons la main et traversons la place sous les applaudissements des invités. C’est parti pour un grand moment de notre vie !

vers la mairie

Par contre, un petit détail m’a dérangée : je marchais sur mon jupon ! Peut être que je ne l’avais pas assez remonté, ou peut être que le fait de marcher l’a fait glisser, mais en tout cas je n’étais pas très à l’aise, et nous avons du marcher touuuut doucement, de peur que je ne me casse la figure (et c’était comme ça toute la soirée !).

Toutes photos : Steeve Josch

Et toi, tu la prévois comment, la découverte avec ton homme ? Devant tous vos invités ou plutôt dans l’intimité ? Tu as vérifié que ton jupon tenait bien, sous ta robe ? Dis-moi tout ! 


Tu es sur Instagram ? Ouiiii, nous aussi ! Rejoins-nous !

Abonne-toi au compte Instagram de Mademoiselle Dentelle



18 commentaires sur “Mon mariage chocolaté : La fin des préparatifs et la découverte”

  • Moi mon jupon ne me dérangeait pas le jour J mais je me suis aperçue qu’il dépassait un peu de ma robe sur quelques photos, c’est un peu dommage mais bon. je l’ai vite enlevé pour la soirée !

    • Une fois sur la piste de danse mon jupon a aussi valsé en l’air mais c’est vrai qu’au début ça m’avait pas mal dérangé ! Bon c’est pas bien grave hein ^^

  • quel joli couple et que d’émotion à travers ces photos !
    Cela me rappelle notre jour à nous :
    je me suis également préparée “entre fille” à la maison, située à quelques mètres de la mairie.. mais que je ne voyais pas depuis chez moi (j’aurai pourtant bien aimé !)
    Mon amoureux accueillait les invités et tout le monde s’est installé à l’exception des parents et témoins, qui étaient avec nous. J’était comme toi prête en avance même si je n’avais pas prévu trop de temps pour enfiler ma robe… ces quelques minutes en tenue, à attendre le feu vert pour sortir m’ont paru une éternité !
    j’ai donc fait mon apparition en “petit comité”. Les invités m’ont ensuite découverte lors de notre entrée dans la salle de la mairie, au bras de mon (futur) époux…
    Et j’ai moi aussi eut tendance à marcher sur ma jupe ou mon jupon je ne sais pas trop, surtout pour monter les marches (d’ailleurs je n’arrivai pas à rejoindre mon cher et tendre qui m’attendait en haut des marches de la mairie !). pourtant le jupon était suffisament remonté… mais je crois qu’il faut un diplôme de “porter de robe de princesse” pour arriver à marcher avec 😉

    • 😀 mdr oui il faudrait prendre des cours et l’inventer ce diplôme !
      J’aime aussi l’idée de faire sa découverte en petit comité, j’imagine que tu es un peu plus émue 🙂

      • la découverte en petit comité m’a permis de profiter à fond de ce moment avec mon amoureux… puis après, en entrant dans la mairie au bras de monsieur, d’avoir une autre vague d’émotion en voyant tous les gens là pour nous !

  • Très joli ! Et j’imagine que ça doit effectivement très émouvant de voir tout le monde arrivé (très avance d’ailleurs, chapeau !) sans être vue. 😉

  • Tu es superbe! Et ta coiffure, que tu trouvais trop simple, va parfaitement avec ta tenue! Après je suis peut-être partiale, j’adore les mariées aux cheveux tombant sur les épaules. Par contre, moi qui ne suis pas fan des bustiers, je trouve que cela te va très bien!

  • comme toi, mon amoureux me découvrira le jour même et pareil pour moi ,je n’est pas fait les boutiques avec lui ,ça sera une vraie surprise ! dans 2 semaines et demi !!!! aie j’ai le trac !
    en tout cas vous étiez très beaux ….
    merci de nous détailler le temps d’habillage , je vais moins stresser !

    • Oui Virginie, vraiment il n’y a pas de raison que ça prenne plus de temps (à moins que tu aies mille accessoires-il n’y a aucune raison de stresser)
      Bon courage pour ces 2 dernières semaines !

  • Très jolie robe! et le collier va divinement bien avec! Petite question: le temps d’habillage c’était en comptant les poses pour les photos (si poses il y a eu)? Moi qui prévoyais 1h, je suis contente d’apprendre que c’est bien plus rapide!

    • Merci Mlle Snow ! Alors non je n’ai pas pris en compte le temps de pose des photos (qui était très court aussi cela dit en passant et que j’ai fait une fois prête).
      Alors de toute façon il vaut mieux prévoir trop long que trop court, mais éviter les baucoup trop long quand même ^^ A toi de voir tous les accessoires que tu as prévu, le nombre de personnes qui t’assisteront (les filles sont des piplettes :p)

  • Tu es ravissante!
    Moi j’ai mis plus de temps à me préparer car j’avais deux jupons et un laçage à faire. Je ne sais pas je dirais une bonne demi heure quand même voire plus! Cela dépend de la robe en fait.

    En toucas vous êtes très mignons 🙂

  • Ta robe est magnifique !
    Pour ma part je me pose encore la question pour savoir si nous faisons notre “first look” en petit comité, ou devant la mairie et en présence de tous les invités ou en entrant à la mairie avec le cortège. Je suis très émotive et pas très à l’aise en public donc peut être que se retrouver en petit comité serait la meilleure solution mais je n’arrive pas à me décider encore !!

    • C’était aussi notre dilemme. Pour ma part je souhaitais une découverte en petit comité car comme toi j’avais peur de fondre en larmes ou d’être trop intimidée par les invités. Puis on en aurait profité pour faire des photos de couple juste avant de rejoindre les invités à la mairie.
      Mais mon chéri ne se voyait pas arriver ensemble devant les invités et comme la météo n’était pas au rdv pour les photos de couple….Quoi que tu choisisses ce sera un chouette moment 🙂

  • Comme je te comprend, j’ai été pas mal embeté aussi avec ma robe jusqu’à ce que je la remonte en mode mac gyver loool et le jupon j’avais prévu le coup car je m’étais entrainé à danser avec et je m’étais rendu compte qu’il redescendait, je l’avais donc mis très haut, serré à fond et fermer avec une attache parisienne!

    En tous cas le regard de ton homme est WHOAHH

  • tu étais vraiment une mariée sublime ! Super élégante… De mon côté l’enfilage a été roccambolesque et j’étais méga en retard sur le timing, je pense que c’est quand même mieux d’avoir de la marge !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *