Un blog mariage avec des conseils et des témoignages sur l'organisation et les préparatifs du jour J

Chroniques d’une future mariée

Mon pari réussi : acheter ma robe de mariée à moins de 1000 euros ! – Première partie

J’avais fixé mon budget idéal à 1 000 euros car dépenser plus pour une robe que je n’allais porter que quelques heures dans ma vie, cela me mettait mal à l’aise. J’adore voyager alors je compare souvent mes grosses dépenses avec le prix d’un voyage… et 1 000 euros c’est par exemple le prix d’un billet d’avion pour une belle destination lointaine !

livre cœur en pliage

DIY : un livre plié en forme de coeur

Je te propose aujourd’hui de réaliser un joli livre dont les pages sont pliées en forme de cœur ! Tu pourras l’offrir à ton fiancé, ou l’utiliser comme décoration. Moi je pense le poser près du livre d’or.

Tu vas voir, c’est très simple !

Cadeaux d'invités originaux

Je veux gâter nos invités

Lors de mes débuts sur Pinterest, j’ai craqué pour un DIY de petite bougie. Un vrai coup de foudre ! C’était d’ailleurs l’une de mes premières idées concernant le mariage.

Je me suis de suite mise en quête de petits pots en verre identiques à ceux du modèle. Beaucoup de sites en proposent, mais pas forcément à un prix qui rentrerait dans notre budget. Avec une prévision de cent soixante invités à table, hors de question que le prix des cadeaux souvenirs dépasse 2€ par personne ! Et j’ai fouillé, fouillé… rien ne m’allait. J’ai commencé à vouloir changer mes plans…

L'arnaque de ma robe de mariée

Objectif n°3 : trouver la robe de mes rêves – Et si c’était une arnaque ?

Donc ça y est, mon choix est arrêté sur le modèle Odalisca. Génial, nous sommes fin octobre et je suis dans les temps pour ma robe. Le vendeur me propose de revenir pour prendre mes mesures et passer la commande en versant un acompte. Très bien, rendez-vous est pris pour mi-novembre.

Nous nous rendons dans la boutique avec ma mère pour officialiser tout ça à la date arrêtée et enfin faire les démarches pour que cette robe soit mienne. Tout excitée à l’idée de la remettre, je déchante très vite.

Essayage de robes de mariée Aire Barcelona

La recherche de la robe : un coup de cœur…

Je te le disais donc, rendez-vous est pris pour deux boutiques en mars pour profiter de la présence sur Paris de la Mé (ma maman !) et Maman-Chat (la sienne !). Je choisis une boutique en région parisienne, qui a la robe Micaela de Aire Barcelona en boutique, puisque je veux l’essayer en premier, avant toutes les autres.

Il se trouve que cette boutique fait également des costumes, alors j’emmène le Fiancé, Papa-Chat et le Pé, et tout ce petit monde en procession arrive dans la boutique.

La confection de ma robe bohème sur mesure

Quand la mariée apprivoise sa robe

Alors d’abord, laisse-moi te remettre un peu dans le contexte. Comme on est déjà début novembre et que je me marie en mai, il ne faut pas traîner. J’ai la chance de pouvoir être un peu flexible sur mon emploi du temps et n’hésite donc pas à prendre mes premiers rendez-vous en semaine. De toute façon, les samedis sont complets.

Je prends donc rendez-vous pour le 24 novembre pour que Cécile puisse prendre toutes mes mesures et commencer la toile. Autant j’étais stressée pour le choix, autant je suis impatiente de voir ma robe. Mais il me faudra attendre encore un peu…

Ma semaine avant le mariage

Mon mariage civil au bord de l’océan : la semaine d’avant

Hiiiii, nous y sommes, j’entame le récit de ma première journée de mariage, celle où je suis devenue Madame aux yeux de la loi. C’était une journée vraiment merveilleuse et j’ai tellement eu le sourire que j’en ai eu mal aux joues le soir (la légende était donc vraie).

Comme je suis un peu (beaucoup) joueuse, je vais faire durer le suspense et commencer mon récit par la semaine précédente. Non, ne t’en vas pas, tu verras, c’est sympa !

La papeterie de mon mariage franco-russe

Ma papeterie du jour J, bilingue et DIY

Toute une histoire que les noms que nous avons choisis pour nos tables ! C’est un point sur lequel j’ai réfléchi pendant des mois, et surtout, très tôt dans notre organisation. J’avais trouvé une idée que j’adorais : nommer nos tables selon des couples de la littérature ou de la culture en général. Eléa et Païkan (d’après mon livre préféré, La nuit des temps de Barjavel), Mels et Polsa (d’après mon film russe préféré, Stilagi), Tamino et Pamina (d’après mon opéra préféré, La Flûte Enchantée)…

Bon, un peu comme pour la déco, j’ai réfléchi à d’autres « thèmes », histoire de proposer un éventail à M. Chat…

Bienvenue à Mademoiselle Impatiente, future mariée d’avril 2018 !

Je suis Mademoiselle Impatiente, 24 ans, picarde de naissance. Côté professionnel, j’occupe un poste à responsabilités dans le domaine médico-social depuis maintenant deux ans, ce qui me laisse assez peu de temps pour organiser notre joli jour. Je te laisse donc imaginer les soirées bien chargées depuis quelques mois !

Pourquoi Mademoiselle Impatiente ? Je pense que tu vas vite t’apercevoir au fil de mes chroniques la raison du choix de ce nom de scène : chez moi, il faut que tout aille vite ! La patience, je ne connais pas vraiment, au grand dam de mon fiancé, Monsieur Motard.