Catégorie : Chroniques d’une future mariée

Je n’ai rien fait pour ma peau et mes cheveux mais je l’ai bien vécu

Je n’ai rien fait pour ma peau et mes cheveux mais je l’ai bien vécu

Aujourd’hui, j’ai envie de te faire décomplexer. Oui, aujourd’hui, j’ai envie de faire une chronique zéro prise de tête. Je veux te parler de l’apparence, et ici, du visage et des cheveux. Tu l’as peut-être lu/vu un peu partout, les routines beauté, le layering et toutes les techniques pour te rendre plus belle ont de l’importance. J’ai cru pendant un moment que ça me concernait, mais je vais casser le mythe tout de suite : je n’ai rien fait pour mon mariage, et ce n’est pas bien grave.

Et au fait, on mange quoi ? La dégustation et nos choix

Et au fait, on mange quoi ? La dégustation et nos choix

Maintenant que nous avions rencontré différents traiteurs et jeté notre dévolu sur l’un d’entre eux, restait une dernière étape avant de valider définitivement notre choix : la dégustation ! Et je dois avouer que ça n’a pas été la partie la plus désagréable des préparatifs. Nous hésitions beaucoup entre différentes propositions, et nous avons donc pris un peu de tout, pour que l’on puisse goûter à chaque chose, et ainsi faire notre choix en connaissance de cause.

La rencontre avec notre photographe : le coup de foudre !

La rencontre avec notre photographe : le coup de foudre !

À ce stade des préparatifs, nous avons donc nos lieux de mariage civil et religieux, notre salle, et le traiteur est plus ou moins présélectionné. Nous partons donc à la recherche du reste des prestataires, en commençant par le photographe. Il est évident pour nous de faire immortaliser ce moment par un photographe professionnel, nous nous mettons donc en quête DU photographe…

À la conquête de l’Espagne – Partie 2

À la conquête de l’Espagne – Partie 2

Au début de nos recherches, Cariño avait repéré un gîte dans la campagne andalouse. Je te l’ai dit dans ma dernière chronique, je n’aime pas tout ce qui est ancien, nous avions donc vite abandonné ce lieu, qui semblait un peu trop rustique à mon goût. Le 1er octobre, nous nous sommes dit qu’il fallait laisser sa chance à ce gîte, qu’il pouvait peut-être nous réserver une bonne surprise.

Un peu de déco et des fleurs éco-responsables

Un peu de déco et des fleurs éco-responsables

Et si on parlait un peu déco, aujourd’hui ? Je suis une fille relativement simple. J’aime les jolies choses, mais plus elles sont simples, plus elles me plaisent, en général. J’ai de la chance, Monsieur G. est un peu comme moi. Alors sur la déco, on s’est vite mis d’accord. Rappelle-toi, notre salle est assez blanche, mais dans un écrin de verdure, avec un parc fantastique, ET on fait un mariage éco-responsable.

Mon EVJF : fleurs, Shiba et Mickey – Partie 1

Mon EVJF : fleurs, Shiba et Mickey – Partie 1

Je suis déjà Madame et pourtant, je n’ai pas eu d’EVJF alors que Poupou en a déjà eu deux et que ce n’est pas terminé, le plus gros reste à venir… Jalouse, moi ? Pas du tout… En vérité, je sais très bien que j’en aurai un, mais nous sommes maintenant à un mois du big wedding et j’attends patiemment. J’avais deviné qu’il aurait lieu le 23 septembre, un peu en avance. Plusieurs indices m’ont mis la puce à l’oreille…

Et au fait, on mange quoi ? Nos rencontres avec les traiteurs…

Et au fait, on mange quoi ? Nos rencontres avec les traiteurs…

Maintenant que nous avons défini une date et que la salle est trouvée, notre prochaine préoccupation est de savoir qui allait nous émoustiller les papilles ! Et chez nous, la nourriture, c’est sacré, alors il ne fallait pas se louper. Nous adorons cuisiner et nous rendre dans de bons restaurants pour déguster de jolis mets, alors il était obligatoire pour nous de trouver un prestataire au top pour notre repas de mariage.

Parenthèse 7 : une salle à grande capacité et pleine de charme, s’il-vous-plaît !

Parenthèse 7 : une salle à grande capacité et pleine de charme, s’il-vous-plaît !

Une fois avoir décidé qu’on se marierait en Bretagne, dans les Côtes d’Armor, au printemps 2018 et avec plus d’une centaine d’invités du début à la fin, il était temps de passer à la recherche de salles ! Nous n’avons pas visité beaucoup de salles, profitant de vacances dans la région pour faire le tour de toutes celles susceptibles de nous intéresser…

Quand on enterre sa vie de jeune fille… une première fois !

Quand on enterre sa vie de jeune fille… une première fois !

Eh oui, tu as bien lu ! J’ai enterré ma vie de jeune fille… deux fois ! Une première fois avec ma maman (oui, oui !). Puis une deuxième fois plus « classiquement » avec ma sœur et mes amies ! Aujourd’hui, je commence par te raconter tout d’abord ce premier EVJF mère-fille. Et pas n’importe où ! À Deauville ! Et pas n’importe quand ! Pendant le festival du cinéma américain !

Envie de DIY numérique ?

Envie de DIY numérique ?

Avec mon métier, j’ai décidé de créer moi-même toute ma papeterie puisque j’avais déjà une idée bien arrêtée sur ce que je voulais (ou pas). Les éditeurs de faire-part ne me convenaient pas puisqu’ils n’étaient finalement pas si personnalisables que ça (on en reparlera, mais j’ai presque fait une entorse à ma règle pour le faire-part religieux). Si tu veux aussi te lancer dans l’aventure, je partage avec toi mes bons plans et mes astuces !