Catégorie : Chroniques d’une future mariée

Et quid de la mise en beauté ?

Et quid de la mise en beauté ?

Je commence par le maquillage parce que clairement, c’est ce qui a été le plus simple à choisir. Dans la vie de tous les jours, j’aime beaucoup me maquiller, tester des nouvelles choses, etc. Vraiment, je me débrouille pas mal, et au départ, je voulais me maquiller moi-même. Mais en y réfléchissant, ce n’était pas du tout une bonne idée. Parce que certains jours, quand je me maquille, ça ne veut pas. Mais alors vraiment PAS DU TOUT.

Mon EVJF franco-irlandais

Mon EVJF franco-irlandais

Aujourd’hui, je fais fi de l’ordre chronologique de mes chroniques, et je t’embarque avec moi pour mon enterrement de vie de jeune fille ! Fais ta valise (pour une nuit, m’a-t-on dit) et enfile des chaussures confortables : on y va ! J’ai réservé mes vols pour le weekend, sans poser de questions (je ne suis pas trop embêtante comme future mariée : j’adore les surprises, donc je ne pose jamais de questions ! Oui oui, j’ai une confiance absolue en mes témoins, ha ha !).

Dans la série “Challenges d’un petit mariage” : Mademoiselle Fantail et le restaurant fantôme

Dans la série “Challenges d’un petit mariage” : Mademoiselle Fantail et le restaurant fantôme

Souvent après avoir découvert l’histoire de la demande, tu t’attends à lire certaines étapes incontournables de l’organisation d’un mariage, à commencer par la recherche d’un lieu idyllique ! Tant il est vrai que quels que soient le thème et l’ambiance du jour J, rassembler un nombre souvent important d’invités pour teufer (mot à rendre urgemment aux années 2000) ne s’improvise pas.

Page 7 du grimoire : à la recherche de la robe parfaite – Partie 2

Page 7 du grimoire : à la recherche de la robe parfaite – Partie 2

Aujourd’hui, je te raconte la suite des recherches pour ma chérie ! Je te préviens, ça n’a pas été de tout repos… Tu te souviens peut-être du fait qu’elle était hyper déprimée en sortant de la boutique où j’avais commandé ma robe et où elle en avait essayé sans succès. Sa déception venait du fait qu’elle ne s’aimait pas vraiment dans les robes, parce qu’elle espérait vraiment pouvoir trouver une robe princesse. Mais Princesse avec un grand P.

Mlle Moutarde et les reliques des DIY

Mlle Moutarde et les reliques des DIY

Me revoilà avec le dernier de mes articles DIY. « Ouf, on a bien cru qu’elle n’en finirait jamais avec ses tutos ! » Et pourtant, si ! J’arrive à la fin, avec des DIY en tout genre (comprends, inclassables !). On commence avec des présentoirs à gâteau, ou comment rattraper ma bourde de « je me suis précipitée » il y a des mois de ça. En effet, j’avais succombé au charme des assiettes vintage, et m’étais précipitée pour en acheter trente-six, avant de changer mes plans.

À la recherche d’un lieu de réception sur la Côte Basque : une journée pour trouver !

À la recherche d’un lieu de réception sur la Côte Basque : une journée pour trouver !

Ça y est, nous y sommes. Nous savons ce que nous cherchons, les préparatifs commencent réellement ! Nous arrivons à Biarritz par le premier vol du samedi matin. Après avoir partagé une tasse de thé avec mes parents, nous prétextons une visite à des amis pour leur emprunter leur Fiat 500. Habitant à huit cents kilomètres, nous avons une seule et unique journée pour cocher la case “lieu de réception” de notre to-do list. Allez zou, en voiture Simone !

La papeterie de notre mariage : afficher notre identité visuelle dans la déco

La papeterie de notre mariage : afficher notre identité visuelle dans la déco

Maintenant que les faire-part sont envoyés, les invités ont une première idée de l’identité visuelle de notre mariage ! Bon, beaucoup ne se rappelleront certainement pas des détails de ces FFP, mais je suis convaincue qu’une certaine harmonie dans la papeterie fait partie des choses qui permettent aux invités de se dire : “Ah oui, c’est bien pensé !” Enfin, tout du moins, je l’espère ! Je vais donc t’expliquer comment j’ai créé toute la papeterie du mariage moi-même !

L’épisode où la mariée se couvre

L’épisode où la mariée se couvre

C’est bien beau d’avoir trouvé une robe trop belle d’occasion. Maintenant, il faut songer au fait que ce mariage a lieu en plein hiver et qu’il risque de faire froid (oui, il fait froid fin février quand le vent de Russie arrive sur la métropole). Durant mes essayages, j’ai pu tester différentes solutions, je vais maintenant te montrer tout ce que j’ai essayé. Ce n’est pas exhaustif. Mais j’ai un critère principal : je ne veux pas de tenue qui doive passer par la tête.

Le choix de nos prestataires

Le choix de nos prestataires

La dernière fois, je t’ai laissée avec le choix de notre prestataire principal, le château. Maintenant, il est temps de se décider pour les autres prestataires dont nous allons avoir besoin. Et c’est là que tout se complique ! Parce que nos envies ne sont pas très habituelles… Déjà, je sais que ce n’est pas une opinion très populaire, mais je n’aime pas manger. Autant te dire que les repas à rallonge dans les mariages sont un peu ma hantise…

Mlle Moutarde et le prince des DIY

Mlle Moutarde et le prince des DIY

Nous avions treize enfants (pas tous les nôtres, je te rassure !), entre 14 mois et 11 ans, mais la majorité avait entre 4 et 8 ans. Il me paraissait donc inenvisageable de faire une table comme celles des adultes. Non, ici, pas de bougie qui risque de brûler, pas de bouquet de fleurs qui risque de se renverser, et que feraient ces petits monstres avec une confiture comme cadeau ? Si dès le départ, je savais que leur table serait adaptée, j’ai mis longtemps à trouver des idées.