Catégorie : Chroniques d’une future mariée

Accessoriser le tout

Accessoriser le tout

Je n’avais jamais été vraiment tentée par le voile, je trouvais que ça donnait un style trop traditionnel pour ce que j’avais en tête. Mais ça, c’était avant… Tu dois le savoir avec toutes les chroniques sur Mademoiselle Dentelle, parfois on se fait des idées, et on réalise très vite en essayant les choses que nos avis et goûts changent. Dès mon premier essayage de robes avec Mlle Sunshine, elle avait insisté pour que j’essaie la robe avec un voile.

Comment trouver un lieu de réception en vingt-quatre heures chrono à 700km de chez soi !

Comment trouver un lieu de réception en vingt-quatre heures chrono à 700km de chez soi !

Je suis de retour pour te parler d’un sujet des plus classiques mais non moins primordial : la recherche de la salle de réception !! On était tellement excités à notre retour de Namibie que la première chose que l’on a faite en rentrant, ça a été de se mettre tous les deux sur notre ordinateur à la recherche du lieu idéal pour notre jour J. Ah oui, mais quel jour, d’ailleurs ? Au moins dans un an, le temps de tout préparer, ça c’est sûr !

Deux mariages, deux robes – Partie 1 : civil rime avec facile

Deux mariages, deux robes – Partie 1 : civil rime avec facile

Comme beaucoup de lectrices, je ne rate jamais les articles qui abordent les tenues des mariées. Le sujet peut paraître superficiel car « la beauté ne se mange pas en salade » (façon élégante de dire qu’il y a plus important que l’apparence dans la vie, comme par exemple ne pas crever de faim), mais je trouve toujours de l’intérêt à lire une chroniqueuse expliquer ses choix vestimentaires, et par là même, dévoiler un peu de sa personnalité.

Pourquoi se marier quand on est pacsés ?

Pourquoi se marier quand on est pacsés ?

Aujourd’hui, je fais une pause dans le récit de nos préparatifs pour te parler d’un sujet qui est source d’interrogation pour bien des personnes, proches ou moins proches de nous. Vois-tu, Monsieur Motard et moi-même sommes pacsés depuis maintenant plus de quatre ans et demi… Tu la vois venir, la question récurrente quand on annonce que l’on se marie ? Eh oui, je te le donne en mille : “Mais pourquoi vous marier alors que vous êtes déjà pacsés ?”

L’épisode avec un EVJF, enfin presque

L’épisode avec un EVJF, enfin presque

Je fais une petite pause dans mon récit des recherches – je n’ai plus qu’à te parler de mes chaussures – pour te parler de l’événement du weekend dernier : mon EVJF ! Je vais t’expliquer en détail comment celui-ci s’est déroulé, c’est encore tout frais et j’ai encore plein de paillettes dans les yeux, alors ce ne sera pas bien compliqué, mais laisse-moi t’expliquer auparavant pourquoi, comme Madame Cerise, je ne voulais pas de cette convention sociale…

Notre dream team

Notre dream team

En Irlande, il n’y a pas vraiment de témoin. Si j’ai bien compris, il y a besoin d’une ou deux signatures pour le registre à l’église (plus souvent une seule), et il n’y a pas de mariage civil, puisque le mariage religieux est reconnu par l’État. Le terme de “témoin” est relativement inconnu au bataillon, et mon fiancé m’a regardée avec de grands yeux écarquillés la première fois que je lui en ai parlé.

De l’annonce aux proches à la construction de notre save-the-date

De l’annonce aux proches à la construction de notre save-the-date

J’avais lu sur les blogs mariage – à commencer par Mademoiselle Dentelle – des annonces originales, sous forme de puzzle photo ou de plateau de jeu détourné. Et j’adorais ! Jusqu’à le mettre dans notre contexte : en très grande curieuse, éloignée géographiquement, je tenais absolument à voir de mes yeux la réaction de mes proches. On a donc fait simple : un apéro en famille, une bouteille de champagne attrapée en chemin et le classique « On a quelque chose à vous dire… ».

Et quid de la mise en beauté ?

Et quid de la mise en beauté ?

Je commence par le maquillage parce que clairement, c’est ce qui a été le plus simple à choisir. Dans la vie de tous les jours, j’aime beaucoup me maquiller, tester des nouvelles choses, etc. Vraiment, je me débrouille pas mal, et au départ, je voulais me maquiller moi-même. Mais en y réfléchissant, ce n’était pas du tout une bonne idée. Parce que certains jours, quand je me maquille, ça ne veut pas. Mais alors vraiment PAS DU TOUT.

Mon EVJF franco-irlandais

Mon EVJF franco-irlandais

Aujourd’hui, je fais fi de l’ordre chronologique de mes chroniques, et je t’embarque avec moi pour mon enterrement de vie de jeune fille ! Fais ta valise (pour une nuit, m’a-t-on dit) et enfile des chaussures confortables : on y va ! J’ai réservé mes vols pour le weekend, sans poser de questions (je ne suis pas trop embêtante comme future mariée : j’adore les surprises, donc je ne pose jamais de questions ! Oui oui, j’ai une confiance absolue en mes témoins, ha ha !).

Dans la série “Challenges d’un petit mariage” : Mademoiselle Fantail et le restaurant fantôme

Dans la série “Challenges d’un petit mariage” : Mademoiselle Fantail et le restaurant fantôme

Souvent après avoir découvert l’histoire de la demande, tu t’attends à lire certaines étapes incontournables de l’organisation d’un mariage, à commencer par la recherche d’un lieu idyllique ! Tant il est vrai que quels que soient le thème et l’ambiance du jour J, rassembler un nombre souvent important d’invités pour teufer (mot à rendre urgemment aux années 2000) ne s’improvise pas.