Catégorie : Chroniques d’une future mariée

Notre papeterie homemade : un faire-part graphique et végétal

Notre papeterie homemade : un faire-part graphique et végétal

Bien que mes lectures sur mon blog préféré m’aient permis de prendre conscience qu’une réalisation d’un faire-part DIY n’était ni une sinécure, ni un avantage garanti pour mon budget wedding, j’avais bien envie de tenter l’aventure. Non seulement nous aurions le plaisir irremplaçable de dire « c’est nous qui l’avons fait », mais surtout, ça nous permettrait ensuite de décliner l’ensemble des éléments de papeterie en toute autonomie…

Un save-the-date en deux temps, trois mouvements

Un save-the-date en deux temps, trois mouvements

Maintenant que nous avons trouvé notre salle parfaite, la date de notre mariage est donc sûre et certaine… et voici venu le temps d’annoncer la nouvelle à la terre entière. Enfin, à nos chers invités quoi. Nous nous sommes rapidement mis d’accord sur un save-the-date par email, parce qu’il était hors de question de dépenser autant que pour un faire-part, sans parler des timbres pour l’étranger.

Du choix de notre « Fantastic Wedding Team »

Du choix de notre « Fantastic Wedding Team »

Je ne sais pas pour toi mais je me suis toujours amusée, depuis le collège environ, à imaginer qui serait mon témoin (et les marraines de mes futurs enfants). Bien sur c’était toujours ma meilleure amie qui remportait le titre. Mais, au fil des années, j’ai pu appeler trois personnes ainsi…

Chiffons & Dragons : récit des péripéties d’une robe écologeek – Partie 1

Chiffons & Dragons : récit des péripéties d’une robe écologeek – Partie 1

Agir pour la planète et la santé de ses habitants, à mon petit niveau, consiste en plus de 400 gestes écolo et quotidiens notamment avoir une garde-robe minimaliste (ex : dans mon armoire tu ne trouves que 3 pantalons pour toute l’année). Alors investir dans une robe de mariée, plutôt encombrante dans une armoire et difficilement réutilisable au quotidien, ça m’a posé de nombreuses questions éthiques et logistiques.

Détente, rires et folies : les secrets d’un EVJF réussi – Partie 3

Détente, rires et folies : les secrets d’un EVJF réussi – Partie 3

Après ce moment de détente bien agréable, mes témoins sonne l’alarme : il est déjà temps de se préparer pour la soirée. Un petit coup d’œil à ma montre m’indique qu’il est encore tôt pour un resto, nous sommes tout juste à la fin de la journée. J’imagine donc qu’une autre activité est prévue avant le dîner…

L’épisode de la mise en beauté – Partie 1

L’épisode de la mise en beauté – Partie 1

Me voilà donc habillée, chaussée et réchauffée pour ce mariage d’hiver. Monsieur For It, lui, verra plus tard. Pour ma part, il me faut encore me coiffer et me maquiller ou du moins, me faire coiffer et maquiller. Car contrairement à d’autres chroniqueuses, je ne suis pas du tout douée en maquillage, vraiment pas du tout. Et pour la coiffure, je suis dans une démarche no-poo (enfin pour l’instant je suis en transition).

À la recherche de la salle parfaite – Partie 3

À la recherche de la salle parfaite – Partie 3

Je ne laisserais pas planer le suspense plus longtemps… Après avoir partagé avec toi la découverte de trois premiers lieux de réception, je t’embarque tout de suite pour les visites que nous avons effectuées deux jours plus tard. Au programme : deux visites, le château de Crazannes (aussi appelé Château du chat botté !), et un domaine de la région.

Je rêve, tu rêves, ils rêvent…

Je rêve, tu rêves, ils rêvent…

Je continue mes chroniques DIY avec celui qui me tient le plus à cœur. C’est sans doute celui sur lequel j’ai passé le plus de temps mais franchement je ne regrette rien. En plus, M. Grincheux m’a bien aidé pour la première partie de ces DIY et cela nous a permis de préparer quelque chose ensemble pour notre mariage. Tu l’auras peut-être compris avec le titre de ma chronique : il s’agit bien sûr d’attrape-rêves !

Des faire-part zéro déchet

Des faire-part zéro déchet

Avec Monsieur Sou cela fait un petit moment maintenant que l’on fait très attention à notre mode de consommation, et notamment notre production de déchets. Au quotidien cela se traduit par beaucoup de fait-maison, de récup, de recyclage et d’achats en vrac. On ne trouvait pas le faire-part électronique à notre goût (et puis on a pas vraiment les compétences requises pour un truc qui en jette), alors on a commencé à réfléchir à un faire-part qui ne finirait pas à la poubelle…

Mon mariage presque relax : le choix du traiteur

Mon mariage presque relax : le choix du traiteur

Ne connaissant aucun traiteur, j’ai fait appel à mon ami Internet pour me confectionner une jolie liste de traiteurs potentiels. J’ai ensuite pris le temps de consulter les sites Internet des différents traiteurs afin de me faire une première idée. Pour comparer correctement, avec mon chéri, nous avons constitué un petit menu qui reprenait nos envies et besoins pour le repas et le service. C’est ce menu que j’ai envoyé aux traiteurs sélectionnés afin de recevoir un devis.