Ceux qui reportent leur mariage

En février 2020, la France est touchée de plein fouet par le Covid-19 (également connu sous le nom de coronavirus). Le 13 mars, la rédaction de Mademoiselle Dentelle publie un article à ce sujet afin de répondre aux inquiétudes bien légitimes des futures mariées d’avril et mai 2020 essentiellement. Pour les mariages de mars malheureusement, les dés sont alors déjà jetés : tous les mariages sont reportés.

Avec Mister Simba, nous essayons de nous montrer optimistes dès le début de l’épidémie. La situation peut évoluer positivement, nous nous laissons le temps de la réflexion jusqu’à la fin du mois d’avril.

Le 16 mars, le gouvernement français annonce l’état de confinement pour une durée encore indéterminée. Cette fois, les choses prennent une tournure différente et pas forcément en notre faveur. Partout sur les forums de mariage fleurissent des discussions tournant essentiellement autour du Covid-19 et des reports/annulations des cérémonies. On ne parle plus que de ça, à un point tel que ça en devient limite anxiogène. Moi-même, je commence à en discuter avec les chroniqueuses Dentelle de ma promotion.

Coronavirus : l'obligation de reporter mon mariage

Crédits photo (creative commons) : padrinan

Bien entendu, nous en parlons également quotidiennement avec Mister Simba. Doit-on réfléchir à une autre alternative ? Doit-on d’ores-et-déjà envisager un plan B, à tout juste deux mois de notre joli jour ? Peut-on se permettre de faire courir le moindre risque à nos proches en maintenant notre date ? Sans nouvelle annonce précise du gouvernement, nous naviguons à vue… et je te l’avoue, c’est très déstabilisant. Arrive un moment où, malgré toute notre bonne volonté et notre optimisme, nous ne parvenons plus à nous projeter ni à garder les idées claires.

Nous envisageons alors le report de notre fête d’amoureux. La mort dans l’âme certes, mais je tiens à trouver une nouvelle date en 2020. Après 2 ans et demi de préparatifs, je n’aurai pas la force mentale ni physique de patienter une année supplémentaire. La priorité est alors notre lieu de réception… Souviens-toi, nous avons eu un coup de cœur pour un domaine situé en Normandie à 350km de notre domicile. Il nous permet de loger sur place, la moitié de nos invités. Seulement nous avons pensé cet endroit pour un mariage printanier, c’est-à-dire avec l’espoir de pouvoir organiser un maximum de choses en extérieur comme la cérémonie d’engagement et notre cocktail. En cas de mauvais temps, nous pouvons toujours nous retrouver dans une salle annexe à celle prévue pour le repas et la soirée dansante, ou encore monter des tentes dans le joli jardin. Cependant, Mister Simba et moi avons bien conscience des limites de cette salle annexe pour un mariage hivernal et par grand froid, les tentes deviennent inenvisageables pour le bien-être de nos proches. Ou alors il nous faudrait ajouter des chauffages et une telle location ne rentrerait malheureusement pas dans notre budget…

Fin mars, je jette un coup d’œil sur le planning du domaine et note qu’une seule date est encore disponible à l’automne 2020 : le weekend du 10 octobre. Sans hésiter, j’envoie un mail à la propriétaire afin de savoir si c’est toujours le cas et s’il est alors possible de décaler notre réservation. Elle nous répond le lundi suivant, ces quelques jours m’ont donnée l’impression de durer une éternité !

La nouvelle tombe le 23 mars, soit deux mois jour pour jour avant notre fête d’amoureux. Un signe ? Je le prends comme tel en tout cas, et un bon signe puisque la réponse est positive de sa part : elle annule sans frais supplémentaire notre location du 22 au 24 mai et nous assure que le domaine sera disponible pour nous recevoir du 09 au 11 octobre 2020. Youpi !!!! Une bouffée de soulagement m’envahit, si j’avais eu cette dame en face de moi je l’aurais embrassée. 😉

Tout ce qu’un report peut engendrer

Après cette introduction quelque peu formelle je dois bien le reconnaître, entrons dans le vif du sujet. Concrètement, cette nouvelle date change quoi pour Mister Simba et moi ?

Mademoiselle Bridzh en a parlé avec humour dans cet article que je t’invite à lire si ce n’est déjà fait. Par les temps difficiles que nous vivons, il faut apprendre à relativiser. Certes notre date est modifiée, mais notre mariage aura bien lieu. Il faut garder à l’esprit qu’il est reporté et non annulé. La nuance est primordiale sur la façon dont on aborde la situation. Certaines personnes diront qu’en période épidémique comme celle que nous traversons, penser à son mariage plutôt qu’à la santé générale est futile ou égoïste… Oui sans doute, mais c’est aussi une façon de garder foi en l’avenir et à tout ce qu’il peut nous apporter de positif.

Réinventer son mariage

Tu l’as bien compris, nous changeons totalement de saison. D’un mariage printanier et fleuri, nous allons devoir penser un mariage automnal. En soi, c’est une très jolie période que j’affectionne particulièrement. Les arrière-saisons sont souvent ensoleillées voire même chaudes pour certaines (je me souviens encore du mariage d’été indien de Madame Piglou). Les couleurs sont magnifiques et la luminosité moins agressive qu’au printemps.

Plus qu’une nouvelle organisation, nous décidons de réinventer notre mariage. Mister Simba et moi imaginions une décoration toute printanière, aux couleurs pastel pleines de douceur et de tendresse. Qu’à cela ne tienne, nous allons la conserver telle quelle ! Après tout, les touches de cuivré qui lui donnent déjà du pep’s, rappelleront également les teintes d’un début d’automne. Nous décidons d’ajouter des branches d’eucalyptus ainsi qu’un design graphique que l’on déclinera ensuite sur l’ensemble de nos supports papier (affiches diverses, plan de table…) mais aussi – et surtout – nos change-the-date ! Vos quoi Mademoiselle Nala ??

Eh oui ! À situation sanitaire exceptionnelle, l’art de s’adapter peut faire toute la différence. C’est ainsi que pour prévenir nos invités du choix de notre nouvelle date de mariage, nous avons transformé le classique save-the-date en change-the-date. Logique, n’est-ce pas ?

Après plusieurs hésitations et discussions avec Mister Simba pour savoir si nous partions sur la base de notre création digitale envoyée en juin 2019, nous sommes d’avis qu’il sera plus harmonieux de changer totalement de design en travaillant notre graphisme d’eucalyptus. Comme pour l’élaboration de nos faire-part, Canva est mon ami et j’y récupère l’ensemble des éléments nécessaires pour nos créations. Tu l’as sans doute déjà deviné si tu es une fidèle lectrice du blog, Mademoiselle Dentelle est une grande famille et je ne remercierai jamais assez Mme Yeti et Mme [ã]ncre pour leur aide sur le projet de notre change-the-date, ainsi que toutes les chroniqueuses qui se reconnaîtront pour leurs conseils avisés. 💗

Allez je ne te fais pas languir plus longtemps, le voici en image :

Coronavirus : l'obligation de reporter mon mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Comme pour notre save-the-date, il est envoyé par mail à l’ensemble de nos proches ce dernier weekend de mars 2020.

Petit aparté : tu remarqueras peut-être que notre design ressemble fortement à celui utilisé par Madame Saphir pour l’ensemble de sa papeterie. Si c’est le cas, alors tu as l’œil petit scarabée et je t’en félicite ! Pour ma part, il semblerait que ma mémoire soit plus défaillante puisque c’est Madame Cactus qui l’a gentiment souligné lorsque j’ai présenté notre première version à la team Dentelle. Heureusement Madame Saphir ne m’en tient pas rigueur et j’ai même l’aval de M. Golf pour utiliser un graphisme qu’il avait à l’époque, réalisé de lui-même pour leur mariage. Merci les amis !

Concernant nos éléments personnalisés, la question est vite tranchée : nous ne les changerons pas. Nos cadeaux invités, notre livre d’or et nos flûtes sont datés au 23 mai 2020 ? Eh bien ils le resteront, ça fera un beau clin d’œil à notre date initiale et un sacré pied de nez au Covid-19 qui n’aura pas eu raison de notre amour. Nous avons choisi chacun de ces éléments avec notre cœur, ils ont une signification particulière à nos yeux.

Coronavirus : l'obligation de reporter mon mariage

Crédits photo : Photo personnelle

En exclusivité juste pour toi, voici notre livre d’or en bois personnalisé à la date du 23 mai 2020 😊

Pour ce qui est de nos alliances, j’y consacrerai une chronique dédiée pour te les présenter mais sache déjà qu’elles ne sont pas gravées de façon conventionnelle. Grand bien nous en a pris, pas de modification à prévoir de ce côté-là. Et parce que le 23 mai 2020 a une signification particulière à nos yeux, Mister Simba et moi avons décidé d’organiser un échange symbolique ce jour-là juste entre nous et nos enfants… en toute intimité. Ce seront encore nos noces de coton après tout !

L’organisation de la journée du samedi est le point qui demande le plus d’investissement de notre part. Nous ne serons alors qu’au début de l’automne, mais tu le sais à cette saison le soleil se couche plus vite qu’au printemps. Les chroniqueuses d’octobre qui m’ont précédée (coucou Mmes Piglou, Saphir et [ã]ncre) ont tôt fait de me le rappeler, qu’elles reçoivent ma bénédiction éternelle pour leurs précieux conseils ! Mister Simba et moi devons ainsi revoir les horaires qui ponctueront notre journée. Notre dîner devait débuter à 20 heures ? À nous de faire en sorte qu’il avance d’une heure supplémentaire, histoire de ne pas terminer notre cocktail dans le noir… Idem pour notre séance photo de couple que je rêve romantique au coucher de soleil, il va falloir la prévoir plus tôt qu’initialement. Bref rien de dramatique en soi, et puisque nous ne toucherons pas à notre décoration il faudra bien nous occuper pour les mois à venir ! ^^

Les points négatifs

Ou devrais-je plutôt dire LE point négatif… car à mes yeux, il est unique.

La décision d’avoir privilégié notre lieu de réception pour reporter notre mariage, nous oblige à laisser notre photographe adoré sur le bord du chemin ! Nous assumons notre choix, mais je dois bien avouer que ce fût un véritable déchirement pour moi. Même si je m’y attendais, lorsque Steeve nous a annoncés être booké sur tous les samedis d’octobre et novembre 2020 j’ai hésité à réfléchir à une autre organisation. Mais j’ai beau retourner le problème dans tous les sens, notre salle n’est clairement pas adaptée pour un mariage hivernal tel que nous le concevons avec Mister Simba.

Coronavirus : l'obligation de reporter mon mariage

Crédits photo (creative commons) : Free-Photos

La mort dans l’âme, nous avons dû annuler notre réservation auprès de notre photographe et partir à la recherche d’un nouveau. À presque 6 mois du jour J et après le report des mariages de mars et avril 2020, la tâche s’annonce compliquée tu t’en doutes ! Je développerai sans doute ce point dans une prochaine chronique. Mais sache que nous avons trouvé une solution : nous ne serons pas sans photographe le 10 octobre prochain.

Pour les autres prestataires… eh bien pas de souci, puisque nous n’en avons pas. Nous avons en effet choisi de faire l’impasse sur le fleuriste ainsi que le DJ pour notre soirée dansante et la propriétaire de notre lieu de réception fait office de traiteur pour le repas du samedi soir. Bien sûr il y a d’autres étapes indispensables dans un mariage, je compte leur dédier un article spécifique.

Des sentiments partagés

Même si ma chronique se veut optimiste et positive, je ne te cache pas que Mister Simba et moi sommes passés par des phases plus sombres. Jusqu’à ce que notre changement de date devienne officiel, tous les scénarios nous ont traversé l’esprit et bien que j’aie gardé espoir de pouvoir maintenir notre fête d’amoureux au 23 mai jusqu’au bout, il y a des moments durant lesquels j’ai pensé tout annuler. Surtout les derniers jours avant de nous décider à contacter la propriétaire de notre lieu de réception… Cette date était notre date, marquant essentiellement nos noces de coton. Si nous ne pouvions la conserver, alors je ne voyais plus d’intérêt à notre fête d’amoureux et je remettais même en cause la symbolique de ce mariage en deux temps tel que nous l’avions jusqu’à présent imaginée.

Comme je te l’ai déjà dit plus haut, en entendant la propriétaire de notre salle me confirmer de vive voix que la date du 10 octobre nous était réservée, une bouffée de soulagement m’a envahie. Je me suis sentie tellement plus légère, comme si le poids des jours précédents quittait mes épaules d’un coup de vent. Physiquement, j’étais réellement libérée (voire même délivrée d’un certain côté, ahaha) et j’ai instantanément retrouvé le sourire. Mister Simba a d’ailleurs deviné la bonne nouvelle juste en me voyant revenir au salon. Je pense que qu’à cet instant nous aurions pu nous passer de mots…

En conclusion

Mister Simba et moi avons plutôt bien vécu le report de notre fête d’amoureux. Certes nous avons vu notre compteur passer de J-60 à J-200 en moins de 24 heures, mais nous ne regrettons pas notre décision. Pour le bien-être de nos proches en priorité, mais aussi égoïstement pour nous-mêmes. Le soulagement a été immédiat, nous nous sommes vite sentis tellement plus zen en apprenant que notre cérémonie aura bien lieu en 2020 comme nous le souhaitions.

Ne pas savoir est la pire des situations lorsque tu organises ton mariage. Crois-moi… Tu peux traverser des tempêtes avec ta moitié sur la couleur du chemin de table ou la typographie de vos faire-part, mais si vous savez tous les deux où vous allez alors tout va bien ! Tant que vous pouvez continuer à vous projeter et garder à l’esprit l’essentiel : vous allez vous unir (devant l’État, devant Dieu, devant vos proches… peu importe) et c’est le plus important.

Coronavirus : l'obligation de reporter mon mariage

Crédits photo (creative commons) : Free-Photos

L’Amour véritable est plus fort que tout et aujourd’hui je peux dire avec certitude que le nôtre vaincra le Covid-19. 💗

Mister Simba et moi célébrerons notre amour avec tous nos proches, en octobre et non plus en mai mais qu’importe : nous serons malgré tout entourés de toutes ces personnes qui nous sont chères, qui comptent pour nous et qui seront en bonne santé. Chacun sera heureux de se retrouver après toutes ces semaines de confinement durant lesquelles nous avons réalisé à quel point nous tenons à nos proches.

Prends soin de toi et des tiens très chère bride-to-be, je t’embrasse !

Et toi, quel.s impact.s a le Covid-19 sur ton mariage ? Fais-tu partie des futures mariées n’ayant pas eu d’autres choix que le reporter ?! Comment le vis-tu ? N’hésite pas à venir en parler en commentaire…

Prendre des fleurs, des branches de coton, du bois, un peu de dentelle, une bonne centaine de yaourts ingurgités, des amis à foison, beaucoup d’huile de coude et une sacrée dose de bonne humeur… Mélanger le tout, servir avec le sourire : tu obtiendras un mariage printanier festif, tout en douceur et simplicité, mais surtout rempli d’amour ! Je m’appelle Mademoiselle Nala et j’épouse mon âme sœur Mister Simba en deux temps : une cérémonie civile célébrée en petit comité en Mai 2019 et notre fête d’amoureux à l’occasion de nos noces de coton, entourés de tous nos proches. C’est avec plaisir que je t’entraîne dans mes joyeux préparatifs, que je partagerai avec toi nos jolis jours et que je distillerai mes conseils. Si tu as des questions, n'hésite pas à m'envoyer un mail à l'adresse suivante : mademoisellenala2020@gmail.com. Je me ferai une joie d'y répondre ! A partir du 1er juillet 2020, je t'invite également à me rejoindre sur le blog participatif https://www.paillettesetchaussettes.fr 😉

Commentaires

  • Avatar
    Fanette
    Répondre
    30 mars 2020

    Ah ben voilà ma réponse… comme je suis déçue pour vous… ça a pas du être facile à avaler. Encore une fois je le répète, je me suis mariée fin octobre et nous avons eu un temps sublime. Je t en souhaite autant

    • Avatar
      Lad972
      Répondre
      8 avril 2020

      Merci pour ce partage sincère qui fait écho a ma propre situation. Je devais me marier le 18 avril 2020 et suis contrainte de reporter. Par contre je n’ai pas encore réussi à trouver de nouvelle date car aucune ne me semble convenir. La salle n’a plus que deux weekend dispo en 2020 et c’est en décembre ! Sinon il faudrait se marier en semaine ce qui arrangerait aussi les autres prestataires. On s’est dit pourquoi pas en semaine cet été alors mais entre les planning de congé déjà bouclés pour la plupart on aura forcément des personnes en moins parmi les invités et pour les autres leur demander en plus des autres frais de poser des jours de congés dans ce contexte économiquement incertain me semble trop. Donc voilà depuis bientôt un mois je tourne et retourne la question sans trouver de réponse et plus le temps passe plus cela va devenir compliqué…
      Sinon comme toi les cadeaux des invités et notre livre d’or mais aussi l’alliance de mr étaient personnalisés avec la date. Je ne sais pas si j’aurai le courage de les garder cette date n’a pas comme dans votre cas d’autre sens à nos yeux.
      J’espère en tout cas que comme toi je me sentirai soulagée lorsque j’aurai trouvé le meilleur compromis.
      Bon courage à tous les couples dans notre cas. Prenez soin de vous !

  • Avatar
    Mlle couture
    Répondre
    30 mars 2020

    Quel optimisme! Je suis tellement contente que vous ayez réussi à tout décaler! 😘

  • Avatar
    Madame Pomme de Pin
    Répondre
    30 mars 2020

    L’incertitude est la pire des choses. Pendant cette crise je m’imaginais totalement à la place des futures mariées de mars, avril et je trouve que c’est juste horrible. Même si bien-sûr il y a beaucoup plus grave dans le monde mais je fais partie des gens pour qui les projets perso aident justement à avancer dans ce monde qui part en vrille. Nous notre domaine est complet de février à décembre 2 ans à l’avance et parfois certaines dates 3 ans à l’avance. Ça n’aurait tout simplement pas été possible de décaler avant fin d’année 2022. Autant te dire qu’on ne se serait jamais mariés, du moins pas de fête familiale.
    Je suis ravie que tu te sentes apaisée maintenant. Ne pas savoir devait être un supplice. Aujourd’hui vous pouvez avancer. Je suis curieuse de savoir comment tu t’es débrouillée pour les photos. Je suis vraiment dégoûtée pour toi que vous perdiez votre prestataire chouchou. Je compatis à 1000% pour tous ces coups durs.

  • Avatar
    Madame Chaton
    Répondre
    31 mars 2020

    Olalala, je ne peux qu’imaginer ce que vous avez du traverser ! L’angoisse de devoir reporter et à quand… Trop contente pour toi et très soulagée que tu aies pu trouver une date avant la fin de l’année et octobre, c’est en effet un très joli mois. Au final, bien vu le fait d’avoir peu de prestataires, ça facilite la tâche. Avec tous les mariages qui vont se reporter c’est déjà une chance que votre salle soit dispo !! Et triste pour votre photographe, mais c’est que ça devait être comme ça et je suis sûre que vos photos seront magnifiques !

  • Avatar
    Sam
    Répondre
    1 avril 2020

    Bonjour,
    C’est une vraie preuve de courage d’avoir réinventer votre mariage !

  • Avatar
    Socka
    Répondre
    2 avril 2020

    Ouah, j’avoue que dans mon optimisme (un peu naïf sans doute), je ne pensais pas que les mariages de la fin du mois de mai seraient déjà décalés. Mais je comprends bien que l’incertitude soit la pire des solutions, et j’admire beaucoup votre courage d’avoir choisi l’optimisme dans cette grande déconvenue.

  • Avatar
    Bulle Faber
    Répondre
    6 avril 2020

    Bonjour, nous devons nous marier le 9 mai 2020 et nous n’avons pas encore reporter la date. Nous avons une moitié d’optimistes et une moitié de pessimistes dans nos proches. La mairie n’a rien annulé ni aucun prestataire pour le moment. Nous vivons avec tellement de contradictions venant de la part du gouvernement…c’est très déstabilisant…Nous hésitons à décaler en octobre mais nous avons une majorité de famille hors région et nous souhaitions absolument nous marier avec un jour férié autour du weekend. Bon courage à vous.

  • Avatar
    Marie-Agnès
    Répondre
    14 avril 2020

    Bonjour, merci pour ton article et contente que tu aies pu trouver une solution qui te convienne !
    On doit se marier le 6 juin, on gardait vraiment espoir que ça puisse se faire mais on vient de recevoir un mail ce matin du propriétaire de notre salle : avec le confinement repoussé au 11 mai, il pense que ce ne sera pas possible, sauf très nette amélioration des choses. Il nous propose donc le report mais ses seuls week-end dispos sont entre fin novembre et début mars, ou en octobre 2021. Repousser de plus d’1 an, c’est juste impossible et se marier en plein hiver n’était pas vraiment ce qu’on pensait. Septembre/octobre aurait été encore très bien, mais là ça implique qu’on ne fera rien en extérieur alors qu’on avait prévu des choses qui ne pourront pas migrer à l’intérieur (jeux en bois de kermesse, concert de percussions…). et trouver une salle pour les mois à venir, ça sera sûrement mission impossible. J’ai envie de pleurer toutes les 2 minutes, je ne sais plus quoi faire.
    Mais bon on va bien trouver une solution et le plus important est que l’on s’aime 🙂
    Bon courage à toutes !

Poster une réponse