Catégorie : Chroniques d’une future mariée

Faire soi-même ses lanternes en bois pour la déco ? Chiche !

Faire soi-même ses lanternes en bois pour la déco ? Chiche !

Parce que la déco est une véritable passion chez moi, j’ai décidé que je m’éclaterai à la faire moi-même pour notre mariage ! Prise de tête et doigts collés bonjour ! Non, vraiment, j’adore imaginer des ambiances. Mais, effectivement, la mise en œuvre est rarement la partie la plus simple, ni la plus rapide ! Et je me retrouve souvent avec de la peinture acrylique sur le jean, de la colle forte sur les doigts et, parfois, une envie de tout envoyer valser…

Un lieu pour faire la fête : où recevoir notre petit monde ?

Un lieu pour faire la fête : où recevoir notre petit monde ?

Faisons un bond dans le temps et laisse-moi te ramener en janvier 2015 : voilà bientôt six mois que je peaufine mes connaissances en tendances mariagesques et que je bassine Roméo à grands renforts d’idées farfelues, je suis désormais prête à passer aux choses concrètes, à commencer par la recherche du lieu de réception. Il est temps de s’atteler à trouver “the place to be” !

Ambrym – Nouméa – Sydney… les étapes de notre parcours amoureux

Ambrym – Nouméa – Sydney… les étapes de notre parcours amoureux

Je m’aperçois que je t’ai raconté un tas de choses dans mes précédentes chroniques mais absolument pas comment j’ai rencontré Chéri sur le sommet d’un volcan, à l’autre bout de la planète, ni de sa demande en mariage dans l’une des plus belles villes du monde. Si tu aimes les voyages et l’aventure c’est par ici que ça se passe !

Au fait, pourquoi se marie t-on ?

Au fait, pourquoi se marie t-on ?

Mon Bichon et moi n’avons pas toujours la même approche de la vie à 2, et notamment de cette institution qu’est le mariage. Ça tient à de nombreux facteurs et ça a mené à de nombreuses incompréhensions / prises de têtes au sein de notre couple !

La recherche de robe = ascenseur émotionnel

La recherche de robe = ascenseur émotionnel

Lorsque nous avons démarré les préparatifs (M-18), je ne me suis pas directement lancée dans la quête de LA robe puisqu’il me restait largement du temps, et au moins 1 an avant les essayages. Enfin ça c’était ce que je croyais, et j’avais TOUT FAUX ! Oui parce que comment peux-tu ne pas savoir qu’une robe ça se commande LONGTEMPS à l’avance ?! Non mais sérieux, tu es une future bride et tu ne sais pas ça ?! (Oui oui j’étais comme toi, aussi étonnée par ces délais complètement affolants).

Le périple de “LA” robe : qui vivra, comprendra

Le périple de “LA” robe : qui vivra, comprendra

Je suis perdue. 4 essayages, 24 robes et je suis perdue. Je ne redoutais pas forcément mes essayages, sachant qu’on a cessé de me rabâcher “bah ça va tu ne devrais pas avoir de mal à la trouver ta robe”. Oui c’est vrai, il faut dire que j’ai de la chance de pouvoir globalement tout porter. Ces 24 robes me vont toutes plus ou moins bien, mais jamais assez bien.

L’histoire de la robe de princesse… euh, pardon, de la robe de mariée !

L’histoire de la robe de princesse… euh, pardon, de la robe de mariée !

La dernière fois, je t’ai laissée juste après mon tout premier essayage de robe de mariée et mon premier plongeon dans une robe par la même occasion. Souviens-toi, cet essayage avait bousculé toutes mes idées préconçues et je m’étais retrouvée à adorer être dans une belle robe bustier avec jupon, cerceaux et tout le tralala !

Mademoiselle Starlight passe dans la cabine

Mademoiselle Starlight passe dans la cabine

J’avais hâte de commencer cette chronique parce que, même si, comme je te l’ai dit précédemment, je savais quelles chaussures je voulais avant la robe, j’ai tout de même rêvé de celle-ci un bon nombre de fois étant petite fille. Tantôt rouge, tantôt blanche, meringue/romantique/princesse ou un peu plus rock’n’roll, voire courte. Aujourd’hui, la petite fille à l’imagination débordante s’est calmée mais, quand on aime beaucoup de choses, le meilleur moyen de se décider est d’essayer !

C’est parti pour la recherche de ma précieuse !

C’est parti pour la recherche de ma précieuse !

C’est bien beau de t’avoir parlé de mon bouquet avant de te parler de ma robe mais, maintenant, je te vois venir : “Bon Mlle Salade de Fruits, n’essaie pas de me faire croire que tu vas te marier sans robe, pas avec un si beau bouquet !” ! Non, ne t’inquiète pas, j’ai fini par partir à la pêche, comme toute fiancée qui se respecte. J’ai préféré attendre l’été, que mes frangines et amies soient disponibles pour programmer mon premier essayage. Ben oui, histoire de débarquer à 7 nanas dans une boutique de robes de mariée. Hihiii !

J’envoie tout promener à moins de 4 mois du mariage !

J’envoie tout promener à moins de 4 mois du mariage !

Aujourd’hui rien ne va plus. Mon mariage ne me plaît pas : il est trop classique, trop convenu, trop… trop tout. Moi qui ne voulais surtout pas faire un remake de mon premier mariage, j’ai la sensation de retomber dans un même conformisme. Bref, mon mariage je n’en veux plus ! Enfin plus comme ça.