Catégorie : Chroniques d’une future mariée

Quand on court après sa robe de mariée – Partie 1 : avant la pratique, la théorie

Quand on court après sa robe de mariée – Partie 1 : avant la pratique, la théorie

Ça y est, je suis Madame depuis quelques jours ! Gniiiiiiiii ! Je peux donc enfin te parler d’un sujet qui, comme toute bride qui se respecte, te passionne sans doute absolument : la recherche de LA ROBE !!!

Mais avant de te perdre sous une montagne de tulle, d’organza, de mousseline, de dentelle, de strass, de paillettes, de rubans et de jolis boutons (avoue que ce serait le pied !!!), mettons un peu d’ordre dans nos idées et laisse-moi te présenter mes critères de recherche de ma précieuse !

Dernier jour : dernières courses et mise en place

Dernier jour : dernières courses et mise en place

Après t’avoir raconté cette dernière semaine qui est passée bien vite, on y est, voici le récit de la dernière journée avant notre mariage.

Vendredi, oh la la, on est la veille du mariage ! Cette journée me stressait énormément : peur que ma déco ne soit pas belle, qu’il n’y en ait pas assez, de ne pas avoir le temps de tout installer, qu’il pleuve (pour la déco extérieure)… enfin, les préoccupations de beaucoup de futures mariées, j’imagine, non ?

Le coup de la grue

Le coup de la grue

Il faut que tu saches une chose. J’adore les grues. Les grandes, les métalliques, celles qui plaisent aux enfants en règle générale. Je ne sais pas trop pourquoi, sûrement la hauteur qui me fascine…

J’ai la chance d’habiter à environ 2km de mon lieu de travail, et ça veut dire qu’aux beaux jours, je vais au travail à pied. Début 2016, le musée Albert Khan, qui est sur mon chemin, a commencé un ambitieux projet de rénovation, avec un chantier assez important. Je t’avoue que j’ai ignoré le chantier un bon moment, jusqu’à ce que la grue soit installée, vers la fin du printemps.

Bienvenue à Mademoiselle Tagliatelle, future mariée de mai 2018 !

Bienvenue à Mademoiselle Tagliatelle, future mariée de mai 2018 !

Ça y eeeest, j’ai rejoint le club des chroniqueuses Dentelle ! Je sautille sur place en riant comme une gamine depuis que j’ai eu la nouvelle !

J’ai découvert ce blog quand ma chérie m’a demandée en mariage. Et quel soulagement de voir que nos questionnements sont normaux, qu’on n’est pas les seules à se prendre la tête sur la couleur d’une assise de chaise, le nombre idéal de fleurs pour un bouquet, ou encore le plan de table !

Ma robe de mariée – Partie 2 : quand la magie existe

Ma robe de mariée – Partie 2 : quand la magie existe

Dans ma précédente chronique, je te parlais de mon stress par rapport à mes recherches de robe de mariée.

Nous disions donc ?

Oui, voilà. Donc, le samedi 11 mars, nous voilà en route pour le centre de Namur, la troupe presque au complet : Maman Red, Papa Red, Brother Red, Sister Red, Cousine Red, Meilleure Amie n°1, et Monsieur Blue.

Trouver chaussure à son pied quand on chausse du 42 !? Mon expérience du sur-mesure

Trouver chaussure à son pied quand on chausse du 42 !? Mon expérience du sur-mesure

« Je m’appelle Mme Sirtaki, je chausse du 42 et j’assume ! » Eh oui, ma pointure a longtemps été l’un de mes complexes, surtout ado. D’ailleurs, ma sœur savait très bien en jouer pour arriver à me faire pleurer (la sadique !).

Un jour, j’ai fini par l’accepter et la rencontre avec Monsieur Cook, qui chausse du 48 (il mesure plus de 1m90), m’a beaucoup fait relativiser tout ça. On galère tous les deux pour trouver des chaussures et on préfère en rigoler ! Et parfois, on pense à la pointure de notre future progéniture et on se dit qu’on mettra au monde non pas un petit humain mais un petit hobbit !

Bienvenue à Mademoiselle Framboise, future mariée de juin 2018 !

Bienvenue à Mademoiselle Framboise, future mariée de juin 2018 !

Aujourd’hui, je m’adresse à toi, oui toi, nouvelle fiancée qui découvres ce blog ou déjà accro à Mademoiselle Dentelle depuis plusieurs mois (ou années). J’étais un peu comme toi il y a quelques jours, jeune fiancée innocente en quête de conseils sur ce fabuleux blog, et me voilà à présent chroniqueuse ! Tu peux t’imaginer la pression de dingue… mais je vais tenter de te raconter toutes les étapes de ce projet sans lésiner sur les détails (coucou mariage mixte à l’étranger).

Big Day : M – 1

Big Day : M – 1

Et voilà, nous y sommes, le grand moment approche, dans un mois pile-poil, je serai Madame. Tu sens venir le stress et la grosse excitation ?

Un mois, ça va passer à une vitesse folle, et je dois t’avouer que j’ai quand même hâte de boucler le chapitre mariage. J’adore tous ces moments de préparatifs, mais pour la qualité de mon sommeil, il est temps que le grand moment arrive.

Zoom sur mon “scarabée”, mon carrosse bleu et blanc pour mon mariage grec !

Zoom sur mon “scarabée”, mon carrosse bleu et blanc pour mon mariage grec !

En Grèce, on fait parfois les choses dans le désordre. Genre tu es invitée à dîner le soir. Tu arrives vers 19h, tu penses que c’est l’heure de l’apéro, mais on va d’abord te servir un petit gâteau sucré et un café alors que juste après, il y aura le repas ! Ou bien, il est 23h, tu sors te promener sur la place du coin et alors que pour toi, il est plutôt l’heure d’un petit cocktail ou d’un soft, tu remarques que beaucoup des Grecs autour de toi boivent un grand café frappé ou freddo (un grand café froid du genre bien chargé en caféine).

Alors oui, on ne fait pas toujours les choses dans « l’ ordre ». De la même façon, en tant que chroniqueuse franco-grecque, aujourd’hui, j’ai envie de te parler de ma voiture et de mon arrivée à l’église le jour J.

La réalisation de nos faire-part

La réalisation de nos faire-part

Hiiii, me voilà à moitié Madame : nous nous sommes mariés civilement avec Poupou et c’était un moment magique ! Promis, je t’en parle très très bientôt ! En attendant, j’avais envie de parler faire-part avec toi. Contrairement à certaines collègues Dentelle, l’étape faire-part s’est plutôt bien passée pour nous.

Souviens-toi, nous avions envoyé un save the date à nos invités courant janvier, soit neuf mois avant le mariage. Nous avions donc un peu de temps devant nous pour envoyer nos faire-part, même si à moins de quatre mois du mariage, il a fallu se réveiller un petit peu.