Catégorie : Chroniques d’une future mariée

Notre frise familiale

Notre frise familiale

Cette fois-ci c’est promis, c’est ma dernière chronique avant de commencer à te raconter mon grand jour. Mais je voulais faire un petit focus sur un élément de décoration très important à nos yeux. Je l’ai déjà évoqué plusieurs fois, il nous a donné du fil à retordre… Il s’agit de notre frise familiale.

Les cadeaux d’invités : honneur à nos régions !

Les cadeaux d’invités : honneur à nos régions !

Me revoici donc pour parler de nos cadeaux invités. Je m’y suis prise très tôt (comme toute mon organisation d’ailleurs) afin de pouvoir anticiper en cas de souci. J’ai souhaité deux petits cadeaux, tout simplement afin de faire découvrir les saveurs de notre région à mes invités venus de loin. Je trouvais cette idée sympa.

Le jour où j’ai joyeusement enterré ma vie de jeune fille – Partie 2

Le jour où j’ai joyeusement enterré ma vie de jeune fille – Partie 2

Miss Hapiness me demande de préparer un sac mystère pour le weekend avec trousse de toilette, pyjama, jean pour le début de la journée, tenue pour sortir et maillot de bain. Un maillot de bain pour… un spa ou une station thermale ? Une activité nautique ? La plage ? Oh la la, je ne sais pas !

La robe – Partie 1, mes rêves de petite fille

La robe – Partie 1, mes rêves de petite fille

Aujourd’hui je vais te parler d’un sujet qui revient souvent dans les conversations avec les proches lorsqu’on parle mariage : celui de la robe. C’est une grande étape des préparatifs qui te plonge direct dans le bain à grand coup d’émotions lorsque tu tires le rideau de la cabine d’essayage et que tu scrutes le regard de celles et ceux que tu auras choisi pour le grand jour de tes essayages…

“Joyeux enterrement !”

“Joyeux enterrement !”

Mes consignes pour mon enterrement de vie de jeune fille étaient très restreintes : je ne voulais pas d’un déguisement ridicule, préférais éviter les gages, et je ne souhaitais pas que mes amies organisent une activité trop chère que je risquais de ne pas faire (type saut à l’élastique ou en parachute). Rien de trop compliqué non ?

La recherche du lieu idéal – Partie 2 (une histoire d’îles)

La recherche du lieu idéal – Partie 2 (une histoire d’îles)

En juillet 2014, l’entreprise dans laquelle je travaille organise un repas d’équipe dans le restaurant l’Ile qui se trouve, comme son nom l’indique, sur une île de la Seine, pas très loin de chez nous.
À l’époque, le style du restaurant m’avait carrément tapé dans l’œil. L’ambiance, un peu industrielle, m’avait déjà plu. Comme quoi… Je reste fidèle à moi même avec l’ambiance du mariage !

Notre save-the-date… avec un dinosaure !

Notre save-the-date… avec un dinosaure !

En parallèle de la recherche de notre lieu de réception, je me suis rapidement mis en tête de faire un save-the-date. Je crois que ça n’existe que depuis quelques années, mais je trouve le concept génial ! C’est comme si ça rendait le mariage vraiment concret. Et pour être honnête, plus d’an an avant le mariage, c’était une des seules choses que je pouvais déjà faire !

Bonne journée à Mademoiselle O’Hara !

Bonne journée à Mademoiselle O’Hara !

C’est une belle journée aujourd’hui qui commence. Chez Mademoiselle Dentelle, nous fêtons les noces de Mademoiselle O’Hara.

Si tu veux lui transmettre tes félicitations, c’est maintenant à toi !

Quand la jeune fille cherche sa robe – Partie 2

Quand la jeune fille cherche sa robe – Partie 2

Je suis désolée de t’avoir laissé sans suite après ma première partie, mais c’était afin de pouvoir te partager des photos de mes recherches sans craindre une fuite malencontreuse auprès de M. Patate à Raclette. Maintenant que nous sommes unis devant Dieu et devant les hommes, je peux me lâcher !

La papeterie du mariage home-made par Monsieur

La papeterie du mariage home-made par Monsieur

J’ai eu la chance immense que ce soit le métier de Monsieur pour tout ce qui touche la papeterie. Lorsque j’ai vu le travail de ma copinette Madame Myrtille pour ses faire-part, je n’aurai pas pu me lancer seule dans cette aventure ! J’ai donc laissé carte blanche à mon mari en lui donnant qu’une seule consigne : ne pas me mettre en robe de mariée ! MERCI !