Mon mariage champêtre romantique : la dernière semaine – 2ème partie

Je t’avais quittée assez stressée à la fin de ma dernière chronique, parce que je n’allais pas pouvoir faire mon ouverture de bal dans ma robe longue à traîne, ce qui chamboulait pas mal notre soirée de mariage…

Lundi

Le lundi, j’ai décidé de m’offrir une séance chez la podologue, pour préparer mes pieds au jour J.

Mes pieds sont vraiment mon point faible : j’ai très rapidement mal dans les chaussures à talons, même s’ils ne sont pas hauts. Comme j’ai déjà plein d’ampoules, la podologue me conseille d’appliquer consciencieusement une crème anti-échauffements matin et soir jusqu’au jour J. C’était un excellent conseil, auquel je n’ai malheureusement repensé que 2 fois dans la semaine par la suite… J’avais aussi investi dans des coussins amortisseurs pour l’avant du pied.

A 14h, nous avons notre dernier cours de danse.

Pour être honnête, on est soulagés quand la prof s’en va, car elle nous a fait refaire notre chorégraphie en boucle pendant une heure, pour être certaine qu’on l’avait bien assimilée. Mais notre objectif est atteint : en deux mois, à raison de 6 cours d’une heure, nous ne sommes pas devenus des danseurs, mais on arrive à enchaîner les mouvements et à envisager de se lancer devant nos invités. 

First dance

Crédits photo (creative commons) : Jessica Quirk

L’après-midi est consacré à l’achat de quelques éléments de déco encore manquants (stylos pour le livre d’or, des accroches noms supplémentaires pour notre plan de table…).

Nous écrivons ensuite nos panonceaux de table, et les escort-cards « mini ardoises » au noms de nos invités, que nous rangeons dans des sachets de congélation étiquetés au nom de chaque table. Le choix d’une telle solution – un fil de corde par table et des noms « pincés » dessus avec des pinces à linge – permet de s’adapter facilement en cas de modification inopinée.

Evidemment, nous n’avons pas été épargnés par les désistements de dernière minute.

Dans les jours précédant le mariage, deux copains de Link se sont décommandés, et nous avons appris qu’un autre venait, alors qu’il ne nous avait jamais répondu. Et c’est sans compter les changements que nous avions heureusement appris avant de confirmer le nombre d’invités au traiteur ! Un conseil : n’oublie pas de reconfirmer auprès des personnes n’ayant pas donné de réponse ferme. Sinon, tu risques d’avoir des surprises…

Je passe aussi chez mes parents, où c’est l’effervescence.

Pendant que ma mère et son amie allemande commencent à préparer le cocktail du vendredi midi, mon père et le mari allemand installent les tables en extérieur. Car maintenant, après plusieurs semaines d’expectative, c’est sûr à 95% selon Météo France : il va faire beau et chaud pour notre mariage ! C’est un sacré soulagement, car nous avons prévu beaucoup de choses en extérieur.

Une de mes amies et ma sœur sont plongées dans leur mission : la réalisation du Candy Bar. Je viens donner un coup de pinceau symbolique sur un fanion et constater qu’elles ont bien bossé, amenant plein de nouvelles idées auxquelles je n’aurais pas pensées. Le groom a un coup de stress en entendant parler de fanions, élément de déco qu’il déteste, et s’agace en voyant le nombre de bouteilles d’eau achetées par Maman Zelda pour le week-end. Son niveau d’inquiétude semble monter en flèche, alors que de mon côté, je me sens mieux…

J’ai aussi en ligne le DJ, qui comme moi, ne voit pas d’autre solution que de faire deux ouvertures de bal séparées… Du coup, mon Link finit par céder, non sans râler, mais grâce à son sacrifice, on opte pour cette solution d’une ouverture de bal en deux temps, ce qui met fin à mes inquiétudes vestimentaires.

Mardi

Le mardi, nous décidons de nous atteler à la musique et à la confection des CD.Nous préparons une clé USB pour le DJ, avec les chansons les plus importantes (entrée de salle, ouvertures de bal, lancer de lanternes…).

Pour l’église, je décide soudainement de changer la chanson d’entrée. Tu te rappelles que j’avais décidé de prendre le « love theme » de Star Wars pour notre entrée ? En réalité, le début de la chanson a un niveau sonore très bas pendant une trentaine de secondes, et j’ai enlevé avec le logiciel Audacity la partie plus «obscure» du morceau. Eh bien je trouve que la coupure s’entend trop nettement. Je ne le sens pas, tout simplement.

En revanche, « Women of Ireland » s’impose comme une évidence, avec ses trois parties instrumentales, un enchaînement parfait pour une entrée. Hop, ni une, ni deux, je les échange ! Et tant pis pour les livrets de messe qui sont déjà imprimés. Link est d’accord, « Accross the stars » sera finalement parfait pour la signature des registres. Nous gravons les CD en deux formats (MP3 et WAV), dans le doute…

Pour la cérémonie religieuse, nous avons aussi fait appel à deux choristes, et ma marraine doit les accompagner à l’orgue. J’essaie d’appeler sans succès depuis plusieurs jours la responsable paroissiale, qui doit m’ouvrir l’église pour qu’on puisse tester le CD la veille du mariage, et pour que ma marraine et les choristes puissent répéter un peu ensemble, avant la cérémonie.

J’appelle  le prêtre, qui m’apprend que cette fameuse dame est partie en vacances. Ce sera lui qui viendra nous ouvrir le vendredi, et il m’annonce qu’il est débordé et que pour l’entraînement le samedi matin « on verra ça vendredi » ! Le ton est catégorique, donc comme on dit, « Inch’allah ! »,  nous verrons bien vendredi…

Côté cérémonie civile, nous passons à la mairie en fin de matinée pour tester notre CD. Nous découvrons que le lecteur est tellement ancestral qu’il n’accepte pas les CD gravés, quel que soit le format… Il faut les originaux, c’est tellement pratique ! A ce stade, Link est au bord de la crise de nerfs.

Stress groom

Crédits photo (creative commons) : Quinn Dombrowski

Heureusement, j’ai réservé dans un Institut non loin de chez nous pour une petite parenthèse de décompression.

Pour moi, épilation des jambes et soin du visage ; pour Link, un soin du visage pour homme – une grande première pour lui – et un massage du dos.
Je ressors de mon soin groggy et béate, j’ai failli m’endormir. Je m’attends donc à retrouver un Link serein, frais et dispos. Que nenni ! Il sort de ses soins exaspéré et irrité – seulement au sens figuré, malgré ce qu’il clame – car, je cite, « on lui a mis plein de produits différents sur le visage » et « ce n’était pas un massage, c’était des papouilles ».

L’opération «Détente du groomzilla» semble être un échec, mais la journée s’achève sur une note plus positive : le Link, à défaut d’être un adepte de la papouille faciale, est un grand expert quand il s’agit de câbles. Il a donc déniché LE câble qui nous permettra de relier un Ipod ou Iphone à la machine ancestrale de la mairie. Nous retournons à la mairie, et eurêka ! Ça  fonctionne ! On convient donc de mettre notre playlist sur mon téléphone pour le vendredi.

Mercredi

Mercredi, c’est opération Rungis pour aller chercher les fromages de notre pièce montée.

N’étant fan ni l’un ni l’autre de pièce montée sucrée, nous avons décidé de ne pas prendre de gâteaux, mais de faire plutôt honneur à la passion de Link pour le fromage grâce à cette idée en vogue sur les blogs de mariage anglais.
Monsieur Link travaille à Rungis, donc il a exceptionnellement accès à certaines parties du MIN, même s’il n’est pas professionnel. L’accès à des fromages variés lui a permis de faire une étude de marché très précise des diamètres de fromage idéaux pour l’élaboration de notre pièce montée.

Heureusement qu’il avait réfléchi à tout ça au préalable et qu’on a été relativement vite dans nos achats, car je me suis habillée en fonction de la température extérieure (30°C) et non en fonction de la température d’une cave à fromage (5°C). Autant te dire qu’après dix minutes passées au milieu des fromages en petite robe et en tongs, je suis violette et je ne sens plus mes orteils ! Les employés de la section fromage du MIN me regardent, emmitouflés dans leurs anoraks, comme si j’étais un OVNI…

Une fois notre mission « fromage » achevée, et quelques emplettes effectuées pour le brunch du dimanche, c’est session manucure chez Maman Zelda.

J’ai demandé à une super manucure à domicile, Fatima, de venir s’occuper des mains de mes « petites mains » (et des miennes bien sûr) avant le mariage. C’est un plaisir de la voir, car au-delà d’être une manucure méticuleuse, c’est une fille très sympa !

Son programme est chargé et les contraintes horaires des manucurées sont nombreuses (des invités à aller récupérer dans différents aéroports !). Grâce à ma superbe expérience d’auto-bronzage, j’ai les ongles orange foncé, et comme je me doutais que ça n’allait pas plaire à Fatima, j’en ai ratiboisé délicatement quelques-uns aux ciseaux de cuisine, dont le fameux annulaire gauche !

Elle a donc passé une bonne demi-heure à me reconstituer des ongles en tissu – je ne connaissais pas cette méthode, c’est bluffant ! – avant de pouvoir faire ma french manucure semi-permanente. Je cède ensuite ma place aux plus pressées, en attendant de pouvoir faire les pieds. Link, qui déteste au plus haut point attendre sans rien faire, décide que puisque tout le monde passe avant lui, il ne veut pas faire sa manucure. Je renonce à le convaincre, après tout il a déjà « enduré » un soin du visage, et une manucure n’est pas non plus indispensable pour le marié !

Nous retournons chez nous et nous lançons dans l’élaboration du Menu.

J’écris avec application au stylo craie sur une grande ardoise. Link me fait recommencer 6 fois le mot « MENU » car il n’aime pas la façon dont c’est écrit, avant de corriger l’épaisseur de certaines lettres au coton tige…

A cet instant, je me dis que l’esprit du Groomzilla a pris possession de son âme. Qui est donc cet être perfectionniste et exigeant à l’extrême ? Je prie pour que les préparatifs collectifs du lendemain se passent dans la joie et la bonne humeur, car je sens mon amour un peu à cran !

Et toi, tu t’es concocté un petit programme « beauté » avant le mariage ? As-tu essayé de convertir ton fiancé aux bienfaits du soin du visage et de la manucure ? Tu as pensé à vérifier le matériel audio disponible dans ta mairie ?


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



12 commentaires sur “Mon mariage champêtre romantique : la dernière semaine – 2ème partie”

  • Coucou, la veille de mon mariage, ma témoin m’avait préparé une partie « détente » avec manucure et soin corps… Du pur bonheur et je le conseille à toutes de faire une parenthèse la veille du mariage car on en a bien besoin.
    Côté musique, on n’avait pas du tout fait l’essai avant le jour J mais j’avais des personnes qui gérait cette partie et je leur faisais confiance dont mon ptit frère. Et cela a très bien fonctionné.

    Hâte de lire la suite de tes préparatifs

  • Bonjour Mademoiselle Zelda,
    Tout d’abord, félicitations ! … hâte de découvrir ton mariage champêtre !!!
    Je suis la future mariée « sauvée » par ton article sur Abeille Royale, j’adore suivre tes chroniques avec lesquelles je retrouve quelques points communs avec le mariage qu’on prépare 🙂
    Et ce matin, surprise ! Je vois que vous vous êtes lancés dans la pièce montée de fromage … à cause d’un groom qui n’aime pas le sucré … haha, décidément, encore un point commun !!
    J’ai 2 petites questions de future mariée (dans 3 semaines) un poil stressée :
    – quelle quantité de fromage avez-vous prévu ?
    – avez-vous été satisfait du traiteur le jour J ?
    Encore félicitations et merci pour tes réponses 🙂

    • Je me rappelle bien de toi ! On est super satisfaits de leur prestation le jour J, vraiment ils ont été au top, l’équipe de serveurs a assuré (pros et adorables). Et niveau goût on a eu plein de compliments des invités. Pour la pièce montée de fromage, il faut que je redemande exactement à Monsieur Link les fromages utilisés et leurs tailles, il a géré ce projet là de A à Z ! Courage pour la dernière ligne droite…

      • Super ! Ton retour sur « Abeille Royale » m’a donné le sourire pour la journée « you made my day » 😉 (il m’en faut peu à J-3 semaines …)
        Pour le fromage, étant Briarde d’origine, on part sur un Trio de Brie (Meaux, Melun, Nangis) avec quelques autres fromages pour compléter (à définir) mais quand je calcule les quantités … ça me parait … ENORME … surtout qu’on prévoit de servir également du fromage au brunch …
        Bref, la composition et les quantités de votre pièce-montée m’intéressent +++

        • alors de bas en haut : une tomme de gruyère suisse, 14 kilos, une tomme d’abondance 9 kilos, un brie de meaux fermier, un st nectaire (1.5 kilos), une tome de savoie d’un kilo + des petits chèvres pour décorer. attention avec les fromages type Brie pour ta base (c’est mou, si c’est trop lourd au dessous, ça risque de s’écraser). Nous on a eu largement assez pour le brunch avec ça (et pour la tomme de gruyère on a du en distribuer à tout le monde et on en a congelé lol).

  • aie ! aie ! aie ! moi aussi je cours partout …. voici « la douce ou dur » réalité de la prépa de mariage !
    en tout cas j’attends la suite de ton article avec impatience !

  • Vivement la suite !
    A voir ton mari aussi stressé je me suis imaginé avec un fiancé comme lui à l’approche du mariage. Ça me parait très réaliste vu qu’il est déjà perfectionniste quand on reçoit donc j’imagine que ce sera pire pour notre mariage.

  • Un groomzila au lieu d’une bridezila, trop drôle! En même temps ça veut dire qu’il s’est investit à fond dans votre mariage, c’est plutôt une bonne chose. J’espère quand même que pour la suite il n’a pas stressé plus 🙂
    Hâte de lire la suite!

  • Quel bonheur de replonger dans l’ambiance de cette « folle » semaine ! Je peux maintenant avouer que la météo était mon obsession ultime. J étais connectée en permanence à 3 sites de prévisions dont je confrontais les prévisions 3 fois par heure. Orage, pas d’ orage? Orage à 15h12 ou 16h54?

  • coucou mademe Zelda je me suis également mariè en juillet et je rigole en voyant le com de ta maman car moi aussi je regardais la meteo sur plusieurs site et les menaces d orage!! pour le stress du groom j ai connu ca aussi a cause d un imprévu . le vendredi alors qu on commençait a préparer la salle avec les 1 ers amis sur place je le vois débarquer en faisant des gestes bizarre. je le suis et je lui demande qu es qu il se passe et la c est le drame il viens de se faire rentrer dans la voiture ! une dame qui sortait du boulot et qui ne l a pas vu alors qu il se garè pour decharger la voiture.il était en colère je ne l ai jamais vu comme ca il criait que c était pas le moment!!du coup j ai proposé a la dame de rentrer dans la salle climatisé j ai ouvert une bouteille de coca du mariage elle était toute catastrophé et désolé la pauvre .c est comme ca que les amis qui arrivèrent ont eu comme vision le futur marié entrain de faire un constat au milieu des déco qui commençait a prendre forme…et en croisant le regard de mon mari je lui ai vu un regard triste dans le vide il était inconsolable.il m a avoué qu il voyait ca comme un mauvais presage heureusement la presence de nos amis l a aider a mettre ca de cotè jusqu a la fin du mariage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *