Catégorie : Chroniques d’une future mariée

Une robe coup de cœur sur Internet – Partie 3

Une robe coup de cœur sur Internet – Partie 3

Je sais, beaucoup de temps s’est passé depuis que la deuxième partie a été publiée mais, pour tout te dire, c’est difficile pour moi de trouver les mots. Pour résumer : robe achetée par Internet, robe livrée et essayée et c’est une très belle robe mais je ne peux pas m’asseoir avec. J’ai donc décidé d’acheter une deuxième robe…

Notre session d’engagement : un moment unique en amoureux

Notre session d’engagement : un moment unique en amoureux

Lorsqu’on a choisi notre photographe de mariage et qu’il nous a proposé sa session d’engagement, j’étais plutôt perplexe.
Après réflexion, nous avons quand même choisi d’en faire une et franchement, après coup, je suis plus qu’heureuse de notre choix. Je t’explique en quelques lignes pourquoi.

Ma demande en mariage raisonnable et (presque) sous contrôle

Ma demande en mariage raisonnable et (presque) sous contrôle

J’ai glissé à Mon Chéri que je ne voudrais jamais, mais jamais, de demande en mariage surprise, quel que soit le niveau de romantisme du truc (et encore moins en public !). Moi, il me faut du dialogue, de la discussion, de la réflexion à deux. Il faut que cette décision mûrisse au fil des mois et des années… Et je veux avoir mon mot à dire (plus que juste dire « oui » à la fin, quoi). Bref, je veux du RAI-SON-NABLE. Et j’ai été exaucée.

Et un jour, on s’est dit qu’on allait avoir besoin de témoins

Et un jour, on s’est dit qu’on allait avoir besoin de témoins

Les témoins étant facultatifs, on peut les considérer comme étant une première cerise sur notre gâteau de mariage. Yup-Yup !
Mais bien sûr, quand j’ai dit « besoin », je ne voulais pas dire besoin légal ! Mais bien « envie irrépressible d’être accompagnés sur la route par des amis fidèles et drôles, capables de gérer nos crises d’hystérie et/ou de flippe total et, accessoirement, de nous organiser des brûlages de slip/EVJF de malade ».

À la recherche de ma robe de princesse

À la recherche de ma robe de princesse

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours adoré regarder les robes de mariée. J’avais déjà une bonne collection de magazines de mariage avant même la demande, « ça me détend quand je m’ennuie » ! Mon œil, personne n’était dupe… N’empêche que, quand la demande est arrivée, rechercher activement ma robe est la première choses que j’ai faite.

Mission faire-part

Mission faire-part

Je m’étais dit qu’on se laissait trois mois pour trouver le modèle qui nous conviendrait, envoi en janvier, réponse fin mars au plus tard pour avoir quatre mois pour finaliser tous les détails liés au nombre d’invités. L’idée c’était de vagabonder sur Internet et de trouver quelque chose qui nous plaisent à tous les deux pour un budget raisonnable…

Notre mariage traditionnel malgache : les derniers jours avant le jour J, je suis au plus mal…

Notre mariage traditionnel malgache : les derniers jours avant le jour J, je suis au plus mal…

Ça y est ! Le grand jour approche à grand pas ! Nous sommes arrivés à Madagascar 12 jours avant notre mariage. Nous avons pas mal de couacs dans l’organisation de notre mariage et il nous reste beaucoup de choses à faire en sortant de l’avion.
À 3 jours du mariage, je suis crevée… Sans mes 8-9 heures de sommeil par nuit, j’ai du mal à tenir le coup. De plus, j’ai mon niveau de stress au maximum. Le jour de Noël, après une nouvelle courte nuit, je me réveille pas super en forme…

La douce et turbulente effervescence de la semaine qui précède le jour J

La douce et turbulente effervescence de la semaine qui précède le jour J

Cette semaine-là, elle pétille, elle tourbillonne, elle s’envole. Elle est douce, grisante, et fait tourner la tête et les émotions. Il y a une sorte d’ivresse, dans cette semaine-là, comme une folie douce qui aurait déjà commencé à me porter sur mon petit nuage d’imminente future mariée.
Du moins, c’est comme ça que je l’ai vécue, cette semaine…

Mon faire-part, où comment tu vas comprendre mon petit nom

Mon faire-part, où comment tu vas comprendre mon petit nom

Les faire-parts sont importants pour moi, comme j’en parlais dans mon article sur le save-the-date, parce que c’est du print, et le print, c’est la vie ! Mais travailler pour soi ou pour des clients, ce n’est pas la même chose, et j’ai eu le syndrome pendant très longtemps du « non ce n’est pas assez bien, laisse-moi déplacer ça de trois millimètres vers le bas regarde ça change tout » 15 fois par jour quand j’ai enfin eu le courage de m’y mettre.

Envisager un mariage quand on n’a plus de Maman

Envisager un mariage quand on n’a plus de Maman

Lorsque Monsieur Omdemavie m’a demandée en mariage, je n’étais que bonheur, guimauve et chamallow. C’était la fête dans ma tête, jusqu’à ce qu’un soir un truc tout con m’arrête : je me suis vue partir dans des essayages de robe de mariée… Et ma mère était absente du tableau.