Catégorie : Chroniques d’une future mariée

De l’amour en bocal pour remercier nos invités

De l’amour en bocal pour remercier nos invités

À la seconde où nous nous sommes fiancés, j’avais déjà décidé que les dragées seraient bannies de notre mariage. Non pas que je n’aime pas ça, je les mange même bien volontiers, mais c’est plutôt que je trouvais ce cadeau d’invités ringard et kitch, et que ça ne collait pas du tout à l’esprit champêtre de la fête que j’imaginais (enfin ça, c’était avant de voir les magnifiques dragées de Madame Peach).

Mais c’est surtout le packaging qui me posait problème (et ça, c’était avant de lire la chronique sur les ballotins de Madame Suzette), et aussi beaucoup le tarif (de bonnes dragées, c’est très cher), et finalement aussi, la crainte de les retrouver telles quelles dans la vitrine de nos proches après le mariage. Ben oui, quand j’offre quelque chose qui se mange, ce n’est pas pour que ça finisse en déco dans le salon.

La recherche de la robe : un coup de cœur…

La recherche de la robe : un coup de cœur…

Je te le disais donc, rendez-vous est pris pour deux boutiques en mars pour profiter de la présence sur Paris de la Mé (ma maman !) et Maman-Chat (la sienne !). Je choisis une boutique en région parisienne, qui a la robe Micaela de Aire Barcelona en boutique, puisque je veux l’essayer en premier, avant toutes les autres.

Il se trouve que cette boutique fait également des costumes, alors j’emmène le Fiancé, Papa-Chat et le Pé, et tout ce petit monde en procession arrive dans la boutique.

Quand ta liste d’invités… influence tes choix – Partie 2

Quand ta liste d’invités… influence tes choix – Partie 2

Selon nos premières estimations, nous inviterons environ trois cents personnes au vin d’honneur, cent quatre-vingt au repas et trois cents à la soirée !

Je te l’accorde, il est probable que toutes ne répondent pas positivement à notre invitation. Ceci dit, il était hors de question pour nous de jouer sur cette idée. Certains de nos choix allaient donc devoir tenir compte de ce nombre ou découler de nos premiers choix. (Ne t’inquiète pas si tu n’as pas suivi, je t’explique juste après !)

DIY : un livre plié en forme de coeur

DIY : un livre plié en forme de coeur

Je te propose aujourd’hui de réaliser un joli livre dont les pages sont pliées en forme de cœur ! Tu pourras l’offrir à ton fiancé, ou l’utiliser comme décoration. Moi je pense le poser près du livre d’or.

Tu vas voir, c’est très simple !

Un mariage de Noël à l’ancienne, chapitre VI : nos prestataires (GROS) coup de cœur ! Partie 2 : le photographe

Un mariage de Noël à l’ancienne, chapitre VI : nos prestataires (GROS) coup de cœur ! Partie 2 : le photographe

La dernière fois, je t’ai laissée sur ta faim (ha ha) en te parlant de notre super traiteur. Maintenant, place à celui qui nous permettra de regarder chaque jour, chaque minute, chaque seconde nos souvenirs de mariage…

Comme dit précédemment, le photographe est un incontournable pour nous, presque autant que le traiteur… On ne va pas se mentir, j’ai passé beaucoup trop de temps sur Pinterest et tous les sites des photographes phares de la weddingsphère… C’était tellement beau, tellement doux, tellement magique, tellement cher…

Organiser ses quêtes : mon journal (mini tuto inside)

Organiser ses quêtes : mon journal (mini tuto inside)

Avant toute recherche, avant tout préparatif, je te conseille très fortement de te poser, et de t’aménager un “wedding planner”, c’est-à-dire un “organisateur de mariage” (ouais, ok, c’est un classeur amélioré).

Je te présente aujourd’hui le mien, comment je l’ai créé, comment je l’utilise, bref, tu vas tout savoir de l’organisation de Mademoiselle Aran.

Je n’ai pas aimé ma demande en mariage – Partie 2 : la déception

Je n’ai pas aimé ma demande en mariage – Partie 2 : la déception

Tu te rappelles, la dernière fois, je te racontais ma demande en mariage version paillettes, licornes, hiiiiiiiii en tout genre ! Aujourd’hui, nous allons passer du côté obscur de la force…

La réalité.

Quand ta liste d’invités… influence tes choix – Partie 1

Quand ta liste d’invités… influence tes choix – Partie 1

Une fois la demande passée, les annonces faites (ou alors c’était après ? Ou en parallèle ? Dans l’euphorie des premiers temps, mes souvenirs se mélangent un peu…), le mode dévoreuse de blogs lancé et les grands piliers de notre mariage définis, vient la grande question du « Mais qui va-t-on inviter à cette journée ? ». (Tadam, je parie que tu l’avais vue venir, celle-là !)

Comme tu es super assidue à mes chroniques (comment ça, ce n’est même pas vrai et t’es là complètement par hasard ? Bienvenue alors.), tu as déjà tilté (ou pas, donc…) que lorsque je me suis présentée ainsi que notre mariage, j’ai parlé d’un nombre conséquent d’invités…

Et enfin, la mariée sera accessoirisée !

Et enfin, la mariée sera accessoirisée !

Le mois de septembre en Alsace peut réserver bien des surprises au niveau météorologique. Il peut aussi bien faire beau et très chaud que vraiment moche et plutôt frisquet. Il n’était donc pas question de prendre des risques : il me fallait un parapluie d’une part, et de quoi me couvrir les épaules d’autre part.

Pour le parapluie, aucun souci, j’en ai trouvé un transparent dans un supermarché pour 20€. Pour la « petite laine », par contre, ça a été beaucoup plus difficile. Le problème avec ces accessoires potentiellement non utilisés est justement qu’il se peut qu’ils restent dans leur boîte. Je ne voulais donc pas investir trop d’argent, et de préférence acheter des pièces que je puisse remettre par la suite.

Récit de quête n°2 : la demande en mariage – Partie 2

Récit de quête n°2 : la demande en mariage – Partie 2

Et alors, me demanderas-tu, qu’est-ce que tout ça a à voir avec la demande ? Ben rien, en fait. Le jeu s’est terminé, j’ai réussi à sauver tous mes proches (eh ouais, je suis trop forte), j’ai fait de gros bisous à tout le monde pour les remercier et on s’apprêtait à partir pour le resto.

Et là, je vois que les gens « traînent », comme s’ils attendaient quelque chose. Chéri, lui, devient tout stressé, et je me demande bien pourquoi, car son jeu était génial… Et puis tout d’un coup, il me fait une jolie déclaration d’amour (dont le contenu restera privé) se terminant par : « Tu sais que je t’aime, je crois qu’il est temps que je te le prouve. » Et là, genou à terre, écrin en velours rouge et le fameux : « Veux-tu m’épouser ? »