Catégorie : Chroniques d’une future mariée

Épisode 13 : la tenue du mariage civil

Épisode 13 : la tenue du mariage civil

Après la déception de la combinaison tant attendue, j’ai tout de même continué mes recherches en espérant tomber sur la perle rare. Malheureusement, soit les modèles étaient trop chers, soit ils n’étaient pas adaptés à ma morphologie. Ou les deux ! J’allais devoir laisser de côté l’idée de la combinaison et trouver une petite robe pour la mairie…

Me marier, moi ? Jamais !

Me marier, moi ? Jamais !

Dans ma chronique de présentation, j’évoquais le fait que rien ne me destinait à me marier, même après avoir rencontré M. Licorne, car j’étais persuadée que le mariage ce n’était pas pour moi. Pour cette deuxième chronique, j’ai donc décidé de t’expliquer comment je suis passée de « Moi, jamais de la vie je ne me marierai ! » à « J’écris des chroniques sur Mademoiselle Dentelle ! ».

Notre thème de mariage inspiré de l’Impressionnisme et du Jardin de Monet à Giverny

Notre thème de mariage inspiré de l’Impressionnisme et du Jardin de Monet à Giverny

Au départ, nous souhaitions un mariage “champêtre” : pas très original me dirais-tu mais comme nous voulions quelque chose de simple et qui nous rappelle la campagne, les petits villages et cette ambiance “loin de la ville” ça nous a paru évident. Mais il est clair que ça manquait d’un petit quelque chose : non pas que nous voulions faire un mariage absolument original mais il manquait ce petit côté personnel qui nous représentait et qui représenterait ce que nous voudrions pour notre joli jour.

LE sujet épineux

LE sujet épineux

Avant de te raconter nos mémorables enterrements de célibataires, voici un sujet que je trouve important d’aborder. Il est d’ailleurs tellement important que je ne sais pas trop comment tourner mes phrases. Il y en a finalement tellement de choses à dire… ou alors tellement peu.
Je parle évidemment du sujet “bébé”. Ce sujet si difficile à aborder que tu sois mariée ou non. C’est une question tellement personnelle et pourtant que tout le monde te/se pose.

L’histoire de la demande en Irlande – Partie 1

L’histoire de la demande en Irlande – Partie 1

Monsieur Stór et le mariage, c’était deux mondes assez différents. Dans sa vision des choses, on faisait des enfants, puis éventuellement on se mariait. Pour moi c’était clairement l’inverse, et ça a d’ailleurs été notre principal sujet de dispute. Mais je n’abandonnais pas “l’espoir” de voir une demande arriver, de temps en temps je me disais “tiens, je suis sûre que ça va être maintenant !”… Raté !

Le mariage, mon maquillage et moi

Le mariage, mon maquillage et moi

Dans la série “mais à quoi vais-je ressembler le jour de mon mariage ?”, et après t’avoir dévoilé ma robe et mes chaussures, passons à la mise en beauté !
Je t’ai déjà confié que mon côté garçon manqué m’avait longtemps poursuivie et que, par conséquent, les robes et autres vêtements féminins avaient longtemps été absents de ma garde-robe. En revanche, pour ce qui est du maquillage, je m’y suis mise plus rapidement, même si ma façon de me maquiller reste totalement à l’image de ma personnalité plutôt réservée : il est discret !

La demande en mariage « forcée »

La demande en mariage « forcée »

Comme pas mal de petites filles, j’ai rêvé et imaginé mon mariage maintes et maintes fois ! À chaque mariage d’une amie ou d’une cousine, j’étais tellement heureuse de m’impliquer un peu et d’apporter mon aide pour choisir la décoration, la robe, ça me faisait littéralement rêver ! Et je t’avoue que j’aurais bien aimé être à leur place…

Un mariage en deux temps ou deux fois plus de robes !

Un mariage en deux temps ou deux fois plus de robes !

Je te l’ai dit précédemment, assez rapidement s’est imposée pour nous l’idée d’un mariage en deux temps. Mais voilà, pour moi, pas question de montrer ma robe de mariée avant le grand jour ! La seconde robe s’imposait (oui, bon d’accord, elle est très bonne mon excuse). Seulement voilà, cette seconde robe, elle n’était pas vraiment prévue au budget, et je ne me voyais pas dépenser à nouveau la moitié d’une telle somme. Mais je n’avais pour autant pas envie de faire impasse sur une robe de mariée qui en jette !

Bienvenue à Mademoiselle Licorne, future mariée de mai 2017 !

Bienvenue à Mademoiselle Licorne, future mariée de mai 2017 !

Bon, ça y est j’y suis, c’est le moment que j’attendais et que je redoutais à la fois : le début de ma première chronique. Je t’avoue que j’ai un peu la pression, car j’adore écrire et j’ai envie de faire les choses bien. Autant dire que lorsque j’ai reçu le message me disant que j’étais acceptée comme chroniqueuse Dentelle (alors que je n’y croyais plus trop), j’ai fait la danse de la joie pendant tout un après-midi, un peu en mode hystérique.

Mon mariage d’hiver presque-à-la-montagne : trouver ma robe de mariée

Mon mariage d’hiver presque-à-la-montagne : trouver ma robe de mariée

Voilà enfin le moment de parler de ma robe ! C’est un peu un passage obligé, une chronique que tu attends avec impatience (enfin moi avant de devenir chroniqueuse je les attendais avec impatience en tout cas !). Mais bon, je ne vais pas te mentir, plus que de TE faire plaisir c’est à MOI que je fais plaisir en te racontant l’histoire de ma recherche de robe. Je me délecte de me replonger dans ces souvenirs, dans les photos prises, dans ce monde de douceur.