Catégorie : Chronique d’un mariage

Mon mariage dino-chic : la journée du mariage civil – Partie 1

Mon mariage dino-chic : la journée du mariage civil – Partie 1

Vers 9h15, ma coiffeuse Béatrice arrive, un peu en avance. Je finis de me maquiller, et c’est parti pour la coiffure : enfin un moment d’inactivité qui fait du bien. Mon amie Mademoiselle Loukoum arrive pendant que je me fais coiffer, et on papote toutes les trois, c’est sympa. Je sens qu’elle est très émue, et ça me touche beaucoup. Monsieur Vegas finit par se lever lui aussi, il a l’air très stressé…

Il est temps de revêtir ma robe. Mademoiselle Loukoum m’aide : elle place des scratchs entre le soutien-gorge et la robe pour ne pas que ce dernier ne dépasse. Puis elle maquille mes imperfections dans le dos car malgré les soins et les gommages, il y en a pas mal. Je mets mes tongs pour le trajet (sexy !), mes boucles d’oreilles, mon bracelet, et c’est parti !

Mon mariage d’hiver à la lueur des bougies : le bilan émotionnel

Mon mariage d’hiver à la lueur des bougies : le bilan émotionnel

Il m’a fallu un peu de temps pour vraiment VRAIMENT kiffer mon mariage. Au début, je n’ai pas vraiment compris pourquoi. J’étais contente de la manière dont tout s’était passé, je n’aurais rien refait différemment, et je ne ressentais pas vraiment de « nostalgie » ou d’envie de remonter le temps comme j’avais pu le lire de-ci de-là.

Alors pourquoi m’a-t-il fallu presque trois mois pour porter un regard bienveillant sur cette journée ?

Notre mariage d’hiver tendre et magique : le vin d’honneur entre couacs et rubans

Notre mariage d’hiver tendre et magique : le vin d’honneur entre couacs et rubans

C’est difficile pour moi de te décrire ce moment. Comme d’autres mariées, je suis un peu passée à côté de notre vin d’honneur ! J’ai passé mon temps à voguer de groupe en groupe pour prendre des nouvelles des gens, j’ai mangé et bu ce qu’on m’a présenté, mais sans vraiment en profiter.

J’étais encore sous le coup de notre cérémonie laïque, et pour la première fois, je me retrouvais à parler directement avec nos invités.

Mon mariage classique revisité : la fin de notre belle journée

Mon mariage classique revisité : la fin de notre belle journée

Attention, moment pas glamour : ça doit être le seul moment sur une année complète où je suis passée en mode bridezilla. Si je t’ai dit dans mes dernières chroniques qu’à chaque problème rencontré, j’avais réussi à garder mon calme, ça n’a pas du tout été le cas quand je suis arrivée devant mon buffet de desserts.

Plusieurs choses ne me conviennent pas, à commencer par la taille de notre wedding cake.

Mon mariage dino-chic : la dernière ligne droite – Partie 2

Mon mariage dino-chic : la dernière ligne droite – Partie 2

J’ai rendez-vous à 10h pour me faire épiler les sourcils. C’est dans le centre-ville, alors je perds pas mal de temps dans les transports. Ça m’embête car pendant ce temps, Monsieur Vegas et un copain sont déjà en train de charger les affaires qui sont chez mon papa dans le camion.

Je les rejoins aussi vite que possible : ils sont en plein travail, et sous une pluie battante. Les cartons prennent l’eau, c’est assez folklorique !

Mon mariage d’hiver presque-à-la-montagne : vendredi, on se dit oui ! – Partie 2

Mon mariage d’hiver presque-à-la-montagne : vendredi, on se dit oui ! – Partie 2

Le soleil reste un peu voilé, mais nous prenons la route, brièvement, pour notre repas de midi. Nous nous rendons dans une auberge au superbe cachet, toute en bois à l’intérieur. Je n’ai prévu aucune déco : l’ambiance se veut relax, et j’ai concentré mes efforts sur la déco du mariage religieux.

Cependant, l’auberge dispose de sa propre décoration et, sans surprise, celle-ci colle parfaitement à l’ambiance de notre mariage, avec plein de branches de sapin. Nous n’avons pas choisi cette auberge au hasard !

Les invités du mariage, entre bonheur et déception

Les invités du mariage, entre bonheur et déception

Que tu choisisses un mariage en petit comité ou avec trois cents personnes (une camarade a réuni neuf cent quatre-vingt-trois personnes le jour de son mariage, tout est envisageable !), la question des invités est fondamentale.

Pour certaines, la liste est complète avant le début de la bataille, pour d’autres, c’est une affaire plus délicate. Nous ne sommes pas toutes égales en matière de choix, surtout celui-ci. Je t’explique un peu comment ça s’est passé par ici et pourquoi il ne faut pas oublier que l’invité joue un rôle important à ton mariage.

Et parce que toutes les bonnes choses ont une fin…

Et parce que toutes les bonnes choses ont une fin…

Chère lectrice,

Je t’écris ces dernières lignes, non sans émotion, alors que nous avons célébré notre mariage il y a presque un an. Depuis quelque temps, je sens que tout ça est derrière nous et qu’il est maintenant l’heure de refermer pour de bon ce chapitre car j’ai envie de me concentrer sur les jolies choses qui sont à venir. Ce qui nous reste aujourd’hui, c’est de l’amour et des souvenirs en pagaille, bien assez (je l’espère) pour affronter toutes les étapes de notre vie, main dans la main, et construire un mariage long et heureux.

Le sprint final : de J – 30 à J – 1 du civil entre SPA, inondation et vol

Le sprint final : de J – 30 à J – 1 du civil entre SPA, inondation et vol

Il y a plus d’un an avant le mariage, au moment de la demande, j’avais téléchargé une application qui donnait le décompte des jours restants avant le mariage. Au moins une fois par semaine, j’aimais mettre le téléphone sous le nez de Chéri avec un “On se marie dans deux cent un/cent vingt-trois/cent quatre/soixante-dix-huit jours. Hiiiiiii !”. Et puis un jour, le couperet est tombé : il ne restait plus que trente jours.

Moi qui avais passé près d’un an à trouver le temps long, à vouloir me marier là tout de suite maintenant, j’ai soudainement trouvé que le temps accélérait beaucoup trop vite.

Mon mariage classique revisité : la soirée entre repas et activités

Mon mariage classique revisité : la soirée entre repas et activités

Le DJ lance le début de la musique, nous attendons un peu, et dès qu’il dit nos noms, je rentre en premier, suivie par mon tout frais mari.

Nous sommes surpris (dans le bon sens) car notre DJ a amené des machines à fumée et les a activées, alors qu’il ne nous a demandé aucun supplément. Nous allons nous mettre au milieu de la piste de danse qui fait face à toutes les tables du dîner. La musique est rythmée et entraînante, tous nos invités sont debout et tapent des mains avec nous.