Catégorie : Chroniques d’une future mariée

Comment The Wall a doublé notre budget mariage – Partie 1 : le casting

Comment The Wall a doublé notre budget mariage – Partie 1 : le casting

Aujourd’hui, c’est une chronique un peu particulière que je te propose puisqu’elle n’est pas directement liée au mariage. Mais ça a changé quand même pas mal de choses pour l’organisation du nôtre ! Je veux parler de notre participation à un jeu télé ! Et dans cette première partie de chronique, je vais te parler de la phase drastique des sélections. Ça te donnera peut-être quelques idées et tuyaux si tu souhaites participer toi aussi à un jeu télé un de ces quatre !

Des alliances “responsables”, c’est possible !

Des alliances “responsables”, c’est possible !

Quand Monsieur Sou et moi avons décidé de nous marier, nous avons été pris de panique au vu du business que représente le mariage. Se marier pour l’amour, la sincérité, OK, mais pour surconsommer, non merci ! Nous étions dès le début d’accord pour organiser un mariage en accord avec nos valeurs : équité et responsabilité. Seulement voilà, j’imaginais déjà les conséquences sociales et environnementales que pourraient avoir les bagues que l’on allait se passer aux doigts…

Être la plus belle pour aller me marier : trouver chaussure à son pied

Être la plus belle pour aller me marier : trouver chaussure à son pied

Avant toute chose, il faut que tu saches que les chaussures et moi, c’est une histoire d’amour éternelle ! Je ne suis pas restrictive, j’aime tout : les bottes, les bottines, les escarpins, les ballerines, les derbys, les mocassins…  Bref : TOUT. Monsieur Motard a depuis longtemps renoncé à me faire entendre raison en ce qui concerne ce sujet épineux. Alors tu imagines bien que trouver mes précieuses pour le jour J était une mission de la plus haute importance !

Mes achats et prestataires franco-newyorkais

Mes achats et prestataires franco-newyorkais

Contrairement à la grande majorité de mes copines Dentelle, l’organisation de notre mariage a été assez rapide. Le fait de ne pas avoir à trouver de salle, de traiteur et autres gros prestataires m’a fait gagner beaucoup de temps, mais devoir en trouver certains à 5800km de chez moi et dans une langue étrangère a quand même eu son lot de galères. Si tu comptes te marier à New York, pas de panique, je vais te donner quelques bons contacts.

Choisir sa bague de fiançailles chez un gemmologue-joaillier

Choisir sa bague de fiançailles chez un gemmologue-joaillier

Alors que je te racontais ma demande en mariage à Cuba, l’absence de bague de fiançailles n’a pas dû échapper à ton radar de bride-to-be ! Lorsque nous avions évoqué le sujet avec M. Golf, je lui avais exprimé l’envie que nous choisissions la bague ensemble. Non pas parce que je n’aime pas les surprises ou parce que je n’avais pas confiance en sa capacité à choisir seul, mais j’en avais une idée assez (très ?) précise…

Les différences culturelles dans un mariage franco-irlandais

Les différences culturelles dans un mariage franco-irlandais

Il paraîtrait aussi que les Français sont romantiques. Je ne pourrais pas te le dire, mais de ce que j’ai pu lire par ici, cette règle semble être confirmée chez certaines chanceuses. Mais mon fiancé, il est irlandais. Et qui dit fiancé irlandais, dit mariage franco-irlandais. C’est là que l’on rentre dans le vif du sujet. Eh oui. L’Irlande a beau être en Europe, et pas bien loin de la France… ben, il n’y a pas de doute, ils ne font pas tout à fait comme nous de l’autre côté de la mer d’Irlande.

La Team Piment, ou les Quatre Fantastiques

La Team Piment, ou les Quatre Fantastiques

Lorsque nous avons annoncé la bonne nouvelle à nos proches, l’enthousiasme a été immédiat et général. Ce qui m’a d’ailleurs agréablement surprise ! Après tout, ça ne faisait pas si longtemps que nous étions ensemble, mais il faut croire que nos proches sentaient eux aussi qu’il n’y avait pas besoin de tergiverser plus longtemps. Alors que nous commencions à réfléchir à nos invités, une question se posait : qui seraient nos témoins ?

Notre inoubliable voyage en Namibie : la demande… ou pas ? – Partie 2

Notre inoubliable voyage en Namibie : la demande… ou pas ? – Partie 2

Si tu te souviens bien, ce voyage, c’est pour moi un peu l’attente de la demande en mariage par Monsieur Chaton… Lui qui rêvait de demander sa future femme en mariage là-bas selon ses dires de toujours… J’ai beau essayer de ne pas trop me faire de films, je me dis que s’il n’en profite pas pour faire sa demande pendant ce voyage, eh bien, c’est peut-être qu’au final, ce n’est pas moi LA bonne !! (Doute, quand tu nous tiens…)

À la recherche de nos bagues de fiançailles – Partie 2 : on se retrousse les manches !

À la recherche de nos bagues de fiançailles – Partie 2 : on se retrousse les manches !

Sans être une artiste de renom, j’aime bien dessiner. Enfin, j’ai choisi l’option arts plastiques au bac. À ce stade, j’étais prise d’un grand besoin de visualiser ce que nous cherchions. J’ai donc dégainé mon carnet de croquis, mes inspirations Pinterest, et sur mon temps libre, j’ai dessiné une vingtaine de modèles plus ou moins heureux pour nos deux bagues. Toute fière, je suis allée les présenter à Monsieur Kowhai, qui en a retenu un pour chacun de nous.

Adapter ses papilles à la culture locale (côté sucré)

Adapter ses papilles à la culture locale (côté sucré)

La dernière fois, je te laissais sur ta faim (le mot est bien choisi ?) avec mon récit sur notre traiteur Rabanal : tu n’avais en effet pas pu savoir ce qu’il en était du dessert. Comme je te le disais, ce point est assez important car je suis très bec sucré, même si je me suis vite résignée à ne pas être entièrement satisfaite car, on a beau dire, rien ne vaut les desserts français (#chauvine) !