Catégorie : Chroniques d’une future mariée

Trouver chaussure à son pied quand on chausse du 42 !? Mon expérience du sur-mesure

Trouver chaussure à son pied quand on chausse du 42 !? Mon expérience du sur-mesure

« Je m’appelle Mme Sirtaki, je chausse du 42 et j’assume ! » Eh oui, ma pointure a longtemps été l’un de mes complexes, surtout ado. D’ailleurs, ma sœur savait très bien en jouer pour arriver à me faire pleurer (la sadique !).

Un jour, j’ai fini par l’accepter et la rencontre avec Monsieur Cook, qui chausse du 48 (il mesure plus de 1m90), m’a beaucoup fait relativiser tout ça. On galère tous les deux pour trouver des chaussures et on préfère en rigoler ! Et parfois, on pense à la pointure de notre future progéniture et on se dit qu’on mettra au monde non pas un petit humain mais un petit hobbit !

Bienvenue à Mademoiselle Framboise, future mariée de juin 2018 !

Bienvenue à Mademoiselle Framboise, future mariée de juin 2018 !

Aujourd’hui, je m’adresse à toi, oui toi, nouvelle fiancée qui découvres ce blog ou déjà accro à Mademoiselle Dentelle depuis plusieurs mois (ou années). J’étais un peu comme toi il y a quelques jours, jeune fiancée innocente en quête de conseils sur ce fabuleux blog, et me voilà à présent chroniqueuse ! Tu peux t’imaginer la pression de dingue… mais je vais tenter de te raconter toutes les étapes de ce projet sans lésiner sur les détails (coucou mariage mixte à l’étranger).

Big Day : M – 1

Big Day : M – 1

Et voilà, nous y sommes, le grand moment approche, dans un mois pile-poil, je serai Madame. Tu sens venir le stress et la grosse excitation ?

Un mois, ça va passer à une vitesse folle, et je dois t’avouer que j’ai quand même hâte de boucler le chapitre mariage. J’adore tous ces moments de préparatifs, mais pour la qualité de mon sommeil, il est temps que le grand moment arrive.

Zoom sur mon “scarabée”, mon carrosse bleu et blanc pour mon mariage grec !

Zoom sur mon “scarabée”, mon carrosse bleu et blanc pour mon mariage grec !

En Grèce, on fait parfois les choses dans le désordre. Genre tu es invitée à dîner le soir. Tu arrives vers 19h, tu penses que c’est l’heure de l’apéro, mais on va d’abord te servir un petit gâteau sucré et un café alors que juste après, il y aura le repas ! Ou bien, il est 23h, tu sors te promener sur la place du coin et alors que pour toi, il est plutôt l’heure d’un petit cocktail ou d’un soft, tu remarques que beaucoup des Grecs autour de toi boivent un grand café frappé ou freddo (un grand café froid du genre bien chargé en caféine).

Alors oui, on ne fait pas toujours les choses dans « l’ ordre ». De la même façon, en tant que chroniqueuse franco-grecque, aujourd’hui, j’ai envie de te parler de ma voiture et de mon arrivée à l’église le jour J.

La réalisation de nos faire-part

La réalisation de nos faire-part

Hiiii, me voilà à moitié Madame : nous nous sommes mariés civilement avec Poupou et c’était un moment magique ! Promis, je t’en parle très très bientôt ! En attendant, j’avais envie de parler faire-part avec toi. Contrairement à certaines collègues Dentelle, l’étape faire-part s’est plutôt bien passée pour nous.

Souviens-toi, nous avions envoyé un save the date à nos invités courant janvier, soit neuf mois avant le mariage. Nous avions donc un peu de temps devant nous pour envoyer nos faire-part, même si à moins de quatre mois du mariage, il a fallu se réveiller un petit peu.

Le choix d’un green traiteur : c’est le moment de goûter !

Le choix d’un green traiteur : c’est le moment de goûter !

La dernière fois, je t’ai laissée alors que nous allions enfin avoir notre premier rendez-vous traiteur. Pour ce rendez-vous, la communication n’a pas toujours été évidente, mais au final, on a réussi à caler la date.

On est quand même très excités quand on embarque mes parents et hop, direction le 77 où on arrive dans une zone pavillonnaire. Wait, what ?

Quand on le fait soi-même : les save the date

Quand on le fait soi-même : les save the date

Le save the date, nous avons tout de suite trouvé que c’était une superbe façon d’annoncer notre mariage à ceux qu’on a malheureusement peu l’occasion de voir, mais aussi de forcer nos futurs invités à réserver sur le champ cette date si importante !

Notre première idée est de profiter de notre séance photo d’engagement pour en tirer un cliché que nous enverrons. C’est original, sympa, frais, et il faut avouer que se retrouver accrochés aux frigos de tous nos invités, ça nous fait kiffer ! Bien évidemment, Pinterest nous inspire bien dans ce domaine. Sauf que notre séance photo n’est prévue que pour mi-mai, il sera un peu tard pour envoyer les save the date.

Dernière semaine…

Dernière semaine…

Et voilà, notre marathon arrive à sa fin, on touche notre mariage du bout des doigts. J’ai toujours adoré ces chroniques qui racontent l’adrénaline des derniers jours, alors c’est avec plaisir que je viens t’expliquer comment s’est déroulée cette dernière semaine.

Comme beaucoup de mariés, j’ai posé ma semaine avant le mariage pour pouvoir terminer les derniers préparatifs et gérer les imprévus. J’ai aussi posé deux jours après le mariage pour redescendre doucement de notre nuage : je ne me voyais tellement pas reprendre le travail dès le lundi, ça aurait été trop dur.

La déco de mon mariage – Partie 2 : les succulentes

La déco de mon mariage – Partie 2 : les succulentes

Pourquoi des succulentes ?

Déjà, parce que j’aime ça. Ça pourrait d’ailleurs être la seule raison, non ? Cela dit, j’aime aussi les pivoines, et j’ai quand même choisi les succulentes…

Mais l’argument principal, c’est que ce sont quand même des plantes, qui restent. Pas juste des fleurs coupées qui ne vivront que quelques jours, mais bien des plantes qu’on peut replanter facilement et qui continueront de faire mon bonheur pendant de belles années.

Ma robe de mariée – Partie 1 : moi stressée ? Jamais !

Ma robe de mariée – Partie 1 : moi stressée ? Jamais !

Mademoiselle Red ne serait pas Mademoiselle Red sans son stress légendaire. C’est d’ailleurs ma marque de fabriqu, et depuis l’annonce de notre mariage, tout le monde me pose cette question quinze fois par semaine : “Pas trop stressée ?” Je rigole de ça : cette question est normale vu que je stresse vingt-deux heures sur vingt-quatre. Et je réponds : “Bah écoute, étonnamment, non !”

Menteuse…